Suivez-nous

Internet

Twitter : un ado de 17 ans aurait orchestré le récent piratage du réseau

Un adolescent de 17 ans serait à l’origine de la récente vague de piratage sur Twitter…

Il y a

  

le

 
Twitter
© Unsplash - Yucel Moran

Le mois dernier, le réseau social Twitter était la cible d’une vague de piratages exceptionnelle, et de nombreuses personnalités (Elon Musk, Bill Gates, Jeff Bezos…) ont vu leur compte piraté, pour une vaste arnaque à la crypto-monnaie. A noter que, durant ce même piratage, les hackers ont pu accéder à la messagerie privée de 36 comptes, sur les 130 attaqués.

Un ado de 17 ans à l’origine du récent piratage de Twitter ?

A l’occasion d’une conférence de presse, les autorités américaines ont tenu à annoncer que principal suspect a été appréhendé tout récemment. C’est le jeune Graham Ivan Clark, âgé de seulement 17 ans, qui serait à l’origine de cette vaste opération de piratage, ce dernier ayant été secondé par deux complices. Selon le FBI, le lien posté sur les divers comptes piratés renvoyait directement vers le porte-feuille virtuel du jeune américain.

Elon Musk compte pirate

© Twitter

Selon les autorités, l’opération menée par Graham Clark lui aurait permis de récupérer un peu plus de 115 000 dollars en quelques heures à peine. Evidemment, malgré son exploit, le jeune américain est sous le coup de nombreux chefs d’accusation (plus d’une trentaine au total), et ce dernier risque de nombreuses condamnations (et amendes) pour fraude organisée, usurpation d’identité, piratage informatique…

C’est donc Graham Clark qui aurait eu accès à divers outils interne de Twitter lui permettant de prendre facilement l’accès de divers comptes très réputés sur la plateforme. Selon une déclaration effectuée sous serment, le jeune hacker aurait obtenu, sans autorisation bien sûr, l’accès au portail du service clientèle de Twitter, avant d’utiliser l’ingénierie sociale pour convaincre un employé de Twitter qu’il était un collègue du département informatique, auquel il aurait alors demandé de lui fournir des références pour accéder au portail de service client.

Selon Andrew Warren, procureur de l’État de Hillsborough : « Ce n’est pas un jeu… ce sont des crimes graves avec de graves conséquences. En ayant accès aux comptes Twitter de puissants politiciens, il aurait pu miner la politique ainsi que la diplomatie internationale. »

Twitter
Par : Twitter, Inc.
4.5 / 5
16,7 M avis
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

À la une

Les bons plans

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests