Suivez-nous

Mobilités Urbaines

Uber : bientôt, une fonctionnalité pour vérifier que les conducteurs portent un masque ?

Uber développerait une technologie pour vérifier que les conducteurs portent leurs masques.

Il y a

  

le

 

Par

Super App Uber Paris
© Austin Distel

Alors que de nombreux pays se déconfinent petit à petit, Uber se prépare à une reprise de ses activités. Mais visiblement, le spécialiste des VTC a l’intention d’obliger ses conducteurs ainsi que les passagers à porter des masques. C’est ce qui est révélé par un article publié par CNN cette semaine. D’après cet article, cette nouvelle règle aurait été approuvée par les dirigeants de l’entreprise la semaine dernière et celle-ci devrait s’appliquer dans les prochaines semaines aux États-Unis, mais aussi dans d’autres pays (probablement en Europe ?).

CNN indique également qu’Uber est en train de mettre en place une technologie qui permettra à l’entreprise de savoir si le conducteur porte effectivement son masque. Si pour le moment, on ne sait pas comment l’entreprise va procéder, le média américain rappelle qu’Uber a déjà développé un système de reconnaissance faciale qui lui permet de vérifier l’identité des conducteurs lorsque ceux-ci utilisent l’app.

Uber se prépare au déconfinement

Si ce nouveau règlement n’a pas encore été annoncé, un représentant d’Uber a confirmé à CNN qu’Uber a effectivement l’intention de rendre le port du masque obligatoire. « […] nos équipes se préparent pour la prochaine phase de reprise, où nous aurons tous un rôle à jouer », a indiqué celui-ci.

Si des sociétés comme Amazon, Netflix ou Spotify ont été épargnées par la crise du COVID-19, Uber est, bien entendu, affecté. Et cette rumeur sur les mesures qui seront prises par l’entreprise lors du déconfinement circule alors qu’il y a encore une semaine, un article de The Information indiquait que les dirigeants d’Uber auraient discuté d’un plan pour se séparer de 20 % des employés de l’entreprise. Ce plan affecterait plus de 5 400 employés.

De son côté, Lyft, l’un des principaux concurrents d’Uber, a déjà annoncé le licenciement de 17 % de ses employés, soit environ 1 000 personnes. « Il est maintenant clair que la crise du Covid-19 va avoir de larges implications pour l’économie, ce qui a un impact sur nos activités. Nous avons donc pris la décision difficile de réduire la taille de notre équipe », a déclaré Logan Green, PDG de Lyft. Et outre le licenciement, des baisses de salaire ainsi que des mises au chômage technique ont été annoncés. D’après les explications de l’entreprise, l’objectif est que celle-ci sorte « de la crise dans la position la plus forte possible » pour réaliser sa mission.

Uber
Par : Uber Technologies
4.1 / 5
7,4 M avis
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les bons plans

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests