Suivez-nous

Tech

Uber – Lyft : ces choses à savoir si vous voulez vous lancer [2/2]

Vous vous imaginez en roi du VTC ? Avant d’installer Uber, Lyft ou un de leurs concurrents, voici quelques informations qui vous seront utiles.

Il y a

le

Uber
© Unsplash - Samuele Errico Piccarini

Un chauffeur américain, qui travaille à la fois pour Uber et Lyft, s’est confié à nos confrères du site Bloomberg, comme on vous l’expliquait déjà hier. Bien sûr, tous ces conseils ne peuvent pas s’appliquer exactement à la lettre de ce côté-ci de l’Atlantique. Mais on a décidé de les compiler pour vous afin que vous ayez quelques astuces / éléments indispensables en tête à l’heure de vous glisser derrière le volant.

6 – L’hygiène ça compte aussi pour la voiture

On le sait, dans beaucoup de métiers et même dans la vie en général, une bonne hygiène personnelle est quelque chose d’important. Mais selon ce chauffeur, cela prend une dimension supplémentaire comme chauffeur VTC. Les éventuels pourboires et la note attribuée par un passager dépendent ainsi beaucoup de la propreté de la voiture. Pensez aussi à avoir un chargeur et pourquoi pas une bouteille d’eau à disposition.

7 – Conduisez intelligemment jusqu’au bout

C’est un critère qui n’est pas forcément connu des passagers. A vrai dire, on a un doute si c’est disponible en France sur Uber ou si ses concurrents dans l’Hexagone le proposent. Mais les chauffeurs aux États-Unis peuvent indiquer leur adresse personnelle quand ils veulent rentrer chez eux. Cela permet d’avoir accès à des courses sur l’itinéraire. Plutôt pratique.

8- Uber Pool, une rentabilité très limitée

Pour les passagers qui ne sont pas trop pressés et ne rechignent pas à l’idée de partager leur véhicule, Uber Pool est bien sûr idéal. Mais côté conducteur, l’équation est beaucoup moins attractive, notamment d’un point de vue financier ou même pratique.

9 – Conduire et faire des rencontres, est drôle et agréable (la plupart du temps)

Au vu de la liste des différents paramètres mis en avant, on pourrait s’interroger sur les avantages de cette activité. Mais ce chauffeur note surtout que cela lui a permis de sortir de sa coquille, de parler plus facilement à des étrangers… A moins bien sûr que le passager ne demande à ce que son conducteur soit silencieux !

Uber – Lyft : ces choses à savoir si vous voulez vous lancer [1/2]

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

1 commentaire

1 Commentaire

  1. Lachemi

    28 août 2019 at 16 h 34 min

    Je pense que la société über tu n’as pas compris que nous étions pas des employé chez eux équipement aucune remontrance à nous faire et qui se disent bien que nous sommes partenaire de travail et non pas les esclaves ni l’heure ouvrier même si j’étais ouvrier chez eux je suis un être humain et non un robot donc je ne pense pas que le client et roi à 100 % le connaissant votre travail nous connaissons nos valeurs je parle pour la plupart des chauffeurs donc à l’heure d’aujourd’hui c’est Hubert veux des chauffeurs qui se mettent à genoux pour lui à mon avis il s’est trompé avec les Parisiens nous sommes des êtres humains des hommes et nous avons une dignité sur ce bonne fin de journée

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les bons plans 🔥

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests