Suivez-nous

Applications

Uber va proposer d’enregistrer les conversations durant les trajets

Le projet-pilote d’enregistrement audio dans les VTC d’Uber va se déployer à plus grande échelle en décembre.

Il y a

  

le

 
Uber app
© Unsplash / Charles

Uber veut augmenter le niveau de sécurité lors des courses VTC réservées depuis son application. Début novembre, la société, entrée en bourse au début de l’été, avait publié un lot de mesures visant à augmenter la confiance de ses clients, et éviter de connaître de nouveaux épisodes tragiques comme il avait déjà pu survenir précédemment.

L’une des fonctionnalités de cette nouvelle campagne de mesures va être déployée à plus grande échelle, après avoir passé quelque temps sous le statut de projet-pilote. Il s’agit d’un ajout sur l’application, proposant de lancer un enregistrement audio. La fonctionnalité peut être activée que ce soit par le client ou par le chauffeur.

L’enregistrement audio arrive dans les courses Uber

Une fois monté dans le VTC, Uber vous proposera de garder une trace des discussions que vous pourrez avoir durant votre course. La société ne l’indique pas, mais la prise de son devrait très certainement être via votre smartphone, qu’il ne faudra donc peut-être pas tenter de ranger dans une poche ou un sac.

Si vous estimez avoir rencontré un problème pendant le trajet, il vous sera ainsi possible de faire un signalement d’incident. Si vous avez enregistré le trajet, le fichier audio sera ainsi directement envoyé à Uber. Le fichier sera crypté, et seule la société pourra y accéder : que ce soit vous ou le chauffeur, personne ne pourra récupérer l’enregistrement.

Le lancement de cette nouvelle fonctionnalité, censée augmenter la sécurité des courses, ne sera pas déployée dans tous les pays. Uber veut agrandir l’échelle de façon plus douce, en proposant d’abord la mesure aux utilisateurs brésiliens et mexicains.

Pour Uber, ses chauffeurs ne sont en aucun cas des salariés

Une fonctionnalité difficile à déployer

Mais l’ajout progressif de la fonctionnalité accuse également un obstacle administratif. En effet, tous les états ne possèdent pas les mêmes encadrements vis-à-vis de ce que l’on peut enregistrer ou non, pour le respect de la vie privée. D’ailleurs, la mesure devrait faire parler d’elle au sujet du débat sur le traitement des données personnelles, chez les géants du numérique.

Uber souhaiterait par exemple déployer sa mesure aux États-Unis. Mais la date semble être repoussée : étant un état fédéral, la société doit travailler avec chacune des différentes administrations pour pouvoir valider ou non l’entrée en vigueur de la mesure. Au Brésil et au Mexique, Uber indique qu’ils respecteront les législations locales. Au début du mois de décembre, les utilisateurs pourront ainsi commencer à enregistrer vocalement leurs courses.

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les bons plans 🔥

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests