Uber veut resserrer les liens avec ses chauffeurs

Dans sa nouvelle campagne de communication, Uber tente de faire amende honorable et de renouer le dialogue avec ses chauffeurs.

Bien conscient de ses erreurs, Uber, la société de transport américaine, a adopté un nouveau plan de communication pour tenter de se racheter auprès de ses chauffeurs. L’objectif de cette nouvelle campagne publicitaire est de faire comprendre à ceux qui travaille pour la marque que l’entreprise a tiré des leçons de ses erreurs. Uber souhaite ainsi reconquérir et améliorer sa relation avec ses clients… et ses chauffeurs. Mais ces derniers sont-ils prêts à lui donner une seconde chance ?

Drive-in, popcorn, chips… la nouvelle stratégie de Uber

À Baltimore, la société a donc convié les chauffeurs qui se trouvent dans la région et travaillent pour elle à rejoindre un cinéma drive-in, en compagnie de leur famille, afin d’assister à des projections privées. Ils ont également reçu chacun un package de repas signé Uber et cuisiné par des spécialistes de la restauration et du fast-food.

Pour les employés qui n’ont pas pu accéder se rendre Baltimore, ils ont été invités à récupérer leurs goodies auprès de Greenlight Hub. L’entreprise a profité de ces événements pour faire circuler un communiqué détaillant tous les nouveaux projets de la marque.

« 180 days of change », un nouveau plan de réforme

Aux États-Unis, l’image de Uber a été sérieusement mise à mal et l’emploi et la vie de ses « salariés » sont devenus précaires. Une situation qui, couplée à de nombreux scandales, a provoqué la démission de Travis Kalanick, son co-fondateur.

Pour tenter de redorer son blason, l’entreprise a mis en place l’opération « 180 days of change » avec l’ambition de réformer en profondeur l’organisation interne. Pour que le travail soit plus flexible, Uber a apporté de nouvelles fonctionnalités sur son application : non seulement les conducteurs travaillent selon leurs disponibilités et leurs conditions mais ils peuvent aussi choisir où, quand et comment ils proposent leur prestation.

Désormais, l’objectif d’Uber est de satisfaire aussi bien les passagers que les chauffeurs.


Nos dernières vidéos