Suivez-nous

Drones

Un drone de livraison se crashe à quelques mètres d’une école

En Suisse, le crash d’un drone de 12 kg non loin d’une cour d’école remet en question les essais de La Poste suisse et de la startup Matternet.

Il y a

  

le

 
crash drone Matternet startup
© Matternet

Cela fait quelques années que la startup Matternet travaille sur un vaste projet de livraisons d’échantillons médicaux par drones.

En Suisse, elle opère depuis le mois de septembre 2017, si bien qu’elle revendiquait plus de 1 700 vols pour 850 échantillons livrés dans la ville de Lugano un an plus tard. Depuis, elle pratique aussi des tests dans la ville de Zurich.

Un drone de la Poste suisse et Matternet s’était déjà crashé en janvier

Néanmoins, La Poste suisse et la startup Matternet ont annoncé qu’elles suspendaient les livraisons par drone après le crash d’un appareil près d’une cour d’école. Si IEEE Spectrum n’évoque pas directement le dysfonctionnement de l’appareil, le média américain indique que le drone a tenté de déployer son parachute, mais que cela n’a pas fonctionné.

En conséquence, l’objet a engagé une chute libre et s’est écrasé quelques mètres plus bas à 150 pieds, soit environ 45 mètres de la cour d’une école maternelle dans laquelle jouaient des enfants. Les drones utilisés par La Poste suisse et Matternet pèsent environ 12kg, sans compter le poids de la charge qu’il transportait à ce moment-là. Cela signifie que l’appareil aurait pu blesser voir tuer quelqu’un s’il avait chuté sur une personne.

Ce n’est pas la première fois que La Poste suisse et Matternet sont confrontés à un tel accident. Là où celui-ci s’est produit au mois de mai, le premier aurait eu lieu en janvier. Suite à une erreur liée au GPS, le drone aurait été en mesure de déployer son parachute et s’était donc posé sur le sol en douceur. À l’époque, les deux entités avaient amélioré le système de GPS des appareils pour que cela ne se reproduise plus.

Quelques mois plus tard, la jeune pousse Matternet avait d’ailleurs annoncé qu’elle s’associait avec UPS afin de débuter des essais de livraisons de matériel médical par drones.

Matternet a pris la parole afin de s’exprimer auprès de IEEE Spectrum. Dans sa déclaration, la jeune pousse a indiqué : « C’est la première fois que notre système de parachute de véhicule tombe en panne […] Chez Matternet, nous prenons la sécurité de notre technologie et de nos opérations extrêmement au sérieux. Une défaillance du système de sécurité des parachutes est inacceptable et nous prenons toutes les mesures appropriées pour y remédier. La Poste et Matternet ont immédiatement réagi à l’incident en interdisant toutes les opérations impliquant ce type de véhicule […] Nous redémarrerons nos activités dès que Matternet et La Poste suisse, l’OFAC et nos clients hospitaliers en Suisse seront convaincus que les mesures d’atténuation appropriées ont été prises ».

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

1 commentaire

1 Commentaire

  1. Ced

    2 août 2019 at 17 h 23 min

    Bourré de fautes d’orthographe

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les bons plans 🔥

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests