Un père retrouve son fils disparu en trois heures grâce à Twitter !

Parfois au lieu d’informations sur des attaques informatiques, des guerres, des nouveaux produits encore plus chers, des politiques véreux… il est bon de se rappeler que le web peut également apporter de bonnes choses et que des humains sont toujours derrière les machines.

Parfois au lieu d’informations sur des attaques informatiques, des guerres, des nouveaux produits encore plus chers, des politiques véreux… il est bon de se rappeler que le web peut également apporter de bonnes choses et que des humains sont toujours derrière les machines.

L’information n’est pas cruciale et se passe loin de France, mais comme il est tard et que le dénouement est heureux j’ai décidé de vous en faire profiter.

Aujourd’hui le site d’information The Next Web raconte qu’il y a deux jours, un jeune homme de 16 ans Faisal Fri qui habite près de Dhahran en Arabie Saoudite, disparaît de la maison familiale. @Modhayan un proche, qui utilise Twitter, envoie le Tweet suivant :

« Faisal a disparut à Dharahran, visitez ce lien, regardez son visage, et si vous le voyez dans la rue, appelez son père #faisalDH »

Le Tweet commence à circuler sur le réseau, devenant comme vous pouvez le voir un « Top Tweet » (c’est à dire un Tweet qui a été énormément diffusé sur Twitter). L’information arrive par ce biais jusqu’au compte officiel de Twitter (@Twittter) suivit par plus de quatre millions d’utilisateurs. Twitter décide de publier le Tweet en y joignant une photo, et toutes les informations nécessaires pour contacter la famille. Moins de trois heures plus tard Faisal est localisé via Twitter.

L’histoire ne dit pas où était Faisal ni ce qu’il faisait. Retenons juste que les réseaux sociaux s’ils sont accusés de nous stresser, et même de nous déprimer au point que la « Facebook Depression » (plus d’informations ici) soit devenue un syndrome semi-officiel aux États-Unis, sont avant tout des réseaux d’humains et que parfois les humains peuvent être cool !

Parfois au lieu d’informations sur des attaques informatiques, des guerres, de nouveaux produits encore plus chers, des politiques véreux… il est bon de se rappeler que le web peut également apporter de bonnes choses et que des humains sont toujours derrière les machines.Parfois au lieu d’informations sur des attaques informatiques, sur des guerres, sur des nouveaux produits encore plus chers, sur des politiques véreux… il est bon de se rappeler que le web peut également apporter de bonnes choses et que des humains sont toujours derrière les machines.


Nos dernières vidéos

22 commentaires

  1. Intéressant comme phénomène, cependant cela ne peut que rester marginal, je ne sais pas combien d’enfants disparaissent chaques jours aux states, mais certainement des centaines!

  2. c’est géniale que twitter rend vraiment des services de ce genre c’est ca ce qu’on appelle mettre la technologie à la disposition de la société. Apres tout il n’y a pas que le coté marketing dans ces réseaux

    merci pour l’info

  3. J’ai beaucoup hésité avant de m’inscrire dans un réseau social , mais ceci nous montre clairement qu ‘il peut y avoir une grande différence entre le contenu et le contenant . Merci beaucoup à Twitter .

  4. C’est assez impressionnant le pouvoir d’un réseau de cette importance ! C’est clair que ça peut être utilisé pour faire de belles choses mais malheureusement ce genre d’action reste minoritaire.

  5. Je suis tout de même surpris de lire qu’il y aurait plus de 4 millions d’utilisateurs Twitter en Arabie Saoudite.

    OK vous allez dire que cela ne signifie par forcément que tous les followers sont saoudiens mais à quoi cela servirait à un Français, Américain ou Indien de relayer l’information alors que le principe d’une telle recherche est de faire appel à la communauté de proximité.

    Un poil perplexe donc…

  6. L’histoire ne dit pas pourquoi le gamin de 16 ans c’était enfui… C’est peut-être pas un service qui lui a été rendu…

  7. oui probablement le gamin a enfui un mouvais traitement familiale ou bien meme vu la facont don les saudien traitent les travailleur asian je pence que twitter fera de bien et aussi de mal a pas mal de gent

  8. Arabie Saoudite ! LOL !
    Faisal s’était éclipsé pour aller se boire une bière en loucedé.
    Le v’là repéré, jugé, et flagellé en place publique, pour dévergondage.
    Quand cesserez-vous ?
    🙂

  9. Jean-Baptiste

    @pmls @hafidim « L’histoire ne dit pas où était Faisal ni ce qu’il faisait. » un peu d’optimisme ne tue pas 🙂 Et jusqu’à preuve du contraire, vos hypothèses sont très exactement aussi probablement fausses que celle d’une vraie situation de détresse

  10. Pingback: Le bloc-notes du vendredi

  11. Le problème ce sont les « hoaxes ». Ca fait des années que des messages de ce genre « Untel a disparu/a besoin de sang (rayez la mention inutile), appelez tel numéro » circulent par mail, et sont soit des canulars, soit des messages réels mais qui continuent à tourner bêtement des années après leur première diffusion en saturant le numéro de téléphone ou le mail indiqué et en faisant au final plus de mal que de bien (cs wikipedia et hoaxbuster.com pour plus d’infos).
    Qu’est ce qui prouve que ce tweet n’était pas un hoax ? Le fait que @twitter l’ai relayé laisse penser que les responsables du compte on vérifié l’info avant de la RT, mais quid de tous ceux qui l’ont relayée avant ?

    Tout ça pour dire que m’est avis qu’on va bientot avoir droit a des RT d’hoax à tout va sur twitter, et qu’il faudra installer des logiciel « antispam » pour les detecter et les supprimer…

  12. Un jour j’ai rédigé un article sur un artiste.Le fils de cet artiste qui recherchait son père depuis des années ayant fait une recherche google a retrouvé son père. Le fils m’a envoyé un mail. J’ai demandé à un ami blogeur de prévenir l’artiste ( il peignait sur le pont des Arts) Paris) pour lui dire que son fils le recherchait et lui demander si je pouvais lui communiquer ses coordonnés.
    Le fils et le père ont été en contact la veille de Noel.

  13. Comme le dit Glop75, on a tellement été harcelés par de faux messages, qu’au final, on a tendance à ne plus croire aux appels sérieux.
    Mais pour en revenir au coeur du sujet, là, il s’agit d’un évènement (une disparation) qu’on peut qualifier de « grave » (ou pas, on connaît pas le fin mot de l’histoire…) et forcément, ça va avoir tendance à redorer le blason des réseaux sociaux trop critiqués ces derniers temps… Mais sans forcément parler de leur utilité pour retrouver des enfants disparus, il y a des choses toutes connes de la vie quotidienne qui sont facilitées par les réseaux sociaux et je trouve ça un peu absurde qu’autant de monde crache dessus à ce point là, je pense notamment au niveau professionnel, grâce à Twitter par exemple j’ai pu trouver plusieurs web magazines et blogs auxquels participer en tant que rédactrice, et de manière plus générale les réseaux sociaux m’ont beaucoup aidée dans la promotion de mes différents sites web, bref je redoute de tomber un peu dans le hors-sujet là mais l’idée était surtout de dire que si les réseaux sociaux peuvent servir de temps en temps des « nobles causes » comme le montre cet article, au quotidien ils peuvent donner un bon coup de pouce à beaucoup d’entre nous si on sait les utiliser sans tomber au fin fond de leurs filets.

Répondre