Un pilote testeur hospitalisé suite à un accident dans une voiture autonome Waymo

Une voiture autonome Waymo a été victime d’un grave accident de la route. Son pilote testeur est hospitalisé, mais le système automatique de conduite n’est pas responsable des faits.

Voiture autonome Waymo

Lors d’une conduite test effectué par un pilote avec une voiture autonome, un accident inévitable s’est produit et l’homme a été hospitalisé. La chose s’est déroulée dans l’Arizona, dans la ville de Chandler, et les jours du pilote testeur ne sont heureusement pas menacés.

La voiture autonome Waymo percutée par un véhicule

Si la police de Chandler a d’ailleurs précisé à la presse que l’individu ne souffrait que de quelques blessures, le véhicule qui était une voiture autonome de Waymo, est quant à lui inutilisable.

Il faut dire que les circonstances de l’accident ne lui ont laissé aucune chance, un véhicule arrivant d’une autre direction et roulant à vive allure a subitement traversé la ligne centrale pour venir le percuter latéralement. L’enquête a déterminé que ce véhicule avait grillé un feu rouge.

Waymo et son système autonome hors de cause

En sus de l’enquête effectuée par les forces de l’ordre locales, la vidéo réalisée par la caméra embarquée du véhicule Waymo a permit d’établir la totale responsabilité du véhicule tiers, une automobile Honda n’ayant pas respecté le feu rouge imposé par la signalisation.

La voiture autonome et son système de conduite automatique sont donc totalement hors de cause, et on peut au contraire se féliciter que son habitacle ait suffisamment préserver son occupant, étant donné la violence du choc pris sur son flan gauche. Selon la vidéo, il est d’ailleurs vraisemblable que même un pilote humain n’aurait pas pu éviter la collision.

Suite à ces faits et à la quasi destruction de son véhicule autonome, Waymo a rappelé ses objectifs, à savoir que « Notre mission est de rendre les routes plus sûres. C’est au cœur de tout ce que nous faisons et ce qui motive tous les membres de notre équipe. Nous sommes soucieux de la santé et de la sécurité de notre pilote de test et lui souhaitons un bon rétablissement ».


Un commentaire

  1. La vidéo ne met pas en évidence un accident inévitable : il fait jour, la météo est parfaite, la voiture arrive en biais donc laisse un temps de réaction supérieur à une collision frontale, l’effet de surprise n’est pas total car dans le champ de vision, et si effectivement la vitesse du véhicule est excessive elle n’est pas « hors norme  »
    Il est probable que certains chauffeurs auraient éviter l’accident, d’autres pas.
    Règle de base du code de la route : rester maître de son véhicule

Commenter

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Presse-Citron 2005 - 2018 | A propos | Contact | Site hébergé par Cognix Systems | Informations sur les cookies