Un premier effet iPad ? Les versions numériques du Monde vont devenir payantes

Dans son édition de mardi 23 mars, le quotidien Le Monde annonce sa nouvelle offre éditoriale et commerciale, qui sera mise en place à partir du 29 mars prochain. Cette offre « 100 % Le Monde » comprendra l’abonnement au quotidien papier, l’accès aux contenus du journal sur le site Internet Lemonde.fr et sur l’iPhone d’Apple.▶ Posez

Dans son édition de mardi 23 mars, le quotidien Le Monde annonce sa nouvelle offre éditoriale et commerciale, qui sera mise en place à partir du 29 mars prochain.

Cette offre « 100 % Le Monde » comprendra l’abonnement au quotidien papier, l’accès aux contenus du journal sur le site Internet Lemonde.fr et sur l’iPhone d’Apple.

lemonde

A l’image de Libération, qui a lancé il y a quelques mois une offre payante très innovante à base d’abonnement ou d’achat au numéro, accompagnée d’une version iPhone spécifique, Le Monde démontre l’impérieuse nécessité pour la presse traditionnelle de trouver un nouveau modèle qui tienne compte non seulement des nouveaux usages mais également des supports émergents qui vont certainement profondément changer notre façon de lire.

A ce titre, la mention de l’iPad d’Apple dans la nouvelle offre du Monde est significative : « Le Monde se prépare aussi à lancer une offre sur l’iPad, la nouvelle tablette numérique, vendue aux Etats-Unis à partir du 3 avril et en Europe un mois plus tard. Dans un premier temps, celle-ci proposera le contenu du journal papier. » Les éditeurs de presse écrite semblent croire à l’opportunité que va représenter la tablette d’Apple – mais aussi les autres tablettes concurrentes – comme jamais ils ne l’ont fait auparavant avec d’autres terminaux numériques. Le succès de l’application iPhone Le Monde.fr, téléchargée 1.4 million de fois, n’est certainement pas étranger à cette nouvelle dynamique, et l’iPad arrive juste à temps pour prendre le relais.

Des éléments qui confortent mon point de vue sur le sujet : non seulement l’iPad sera un support idéal pour de nouveaux usages de lecture, mais il pourrait bien être la planche de salut pour la presse, que les lecteurs redécouvriront avec plaisir dans des versions adaptées mixant le meilleur du magazine en papier glacé et du web. Voir à ce sujet la version iPad que prépare le magazine américain Wired.

Concernant les tarifs annoncés par Le Monde, soit des abonnements allant de 15 à 29,90 euros par mois selon la formule choisie, ils séduiront probablement ceux qui sont déjà abonnés ou qui ne peuvent se passer de leur lecture quotidienne du journal. Pour les autres, ceci me paraît assez onéreux quand on sait que Le Kiosque propose par exemple une formule à 15,90 euros par mois offrant un accès illimité aux principaux titres de la presse magazine française, avec en prime une application iPhone plutôt bien conçue (même si encore un peu juste en termes d’ergonomie et de fluidité, contrairement à ce que j’avais apprécié un peu hâtivement dans mon test).

La démarche du Monde est osée, voire courageuse, et je me garderai bien de me prononcer sur sa pertinence et ses chances de succès. Seuls les grands noms de la presse peuvent se permettre aujourd’hui de tenter un tel pari. Si cela fonctionne, l’initiative ouvrira la voie à d’autres, qui pourront enfin espérer rentabiliser leurs contenus autrement qu’en les monétisant avec la publicité, ou de façon complémentaire.

Peut-être que le web de 2010 est prêt pour ce grand saut. Peut-être aussi que les terminaux dédiés qui vont arriver sur le marché vont favoriser et aider cette transition vers des modèles payants. Pour le savoir, il y a un indice déterminant à prendre en compte : celui de notre budget mensuel dépensé dans la presse écrite, qui s’est certainement réduit comme peau de chagrin au cours des dernières années. Sommes-nous prêts à de nouveau débourser pour acquérir des journaux à lire sur nos tablettes ? Sommes-nous prêts à considérer que la lecture de la presse va définitivement basculer dans notre budget « loisirs numériques » pour lequel nous dépensons souvent sans trop compter ?

Réponse dans quelques mois…


Nos dernières vidéos

16 commentaires

  1. je ne crois absolument pas au modèle payant
    l’exclusivité d’un match de foot c’est possible mais pas celle d’une info ou meme d’un écrit
    enfin c’est ce que je pense

  2. Quand j’ai lu l’article du Monde hier, j’ai eu l’impression que ça impliquait que le site internet du Monde allait devenir payant, seule une version tronquée avec quelques articles étant accessible en mode gratuit.

    Si c’est le cas, c’est un pari courageux. J’avoue que je suis mitigé sur les chances de succès.

    D’un côté c’est une marque forte, avec un contenu de qualité.

    De l’autre les gens ne sont plus habitués à payer.

    Moi le premier, qui passe pourtant plusieurs fois par jour sur le site, je ne pense pas basculer vers l’offre payante.

  3. Eric

    La question à mon avis n’est plus de comparer internet payant ou gratuit. Moi non plus je ne paierai certainement pas pour lire les infos sur le site. Mais là il est vraiment question de nouveaux usages : une version adaptée pour l’iPad à 15 euros/mois ne me paraît pas aberrante. Si l’Equipe fait ça par exemple, je pense que je m’abonne.

  4. Je crois absolument au modèle payant.
    La qualité se paye, le Web l’a oublié.

    Il faut simplement trouver la bonne formule, le paiement simple, intuitif et indolore. Du freemium par exemple.
    Voir l’initiative de JournalismOnline aux US, les bons résultats du Wall Street Journal dont les articles sont depuis toujours payants.

    enfin, c’est ce que je pense
    🙂

  5. Il faut aussi voir si dans quelques temps, Le Monde va proposer une offre avec une subvention pour un e-book ou un appareil du type iPad.

  6. @ Anthony : « Les gens n’ont plus l’habitude de payer » est faux, tout est payant, même Internet, tu paies ta connexion et les sites que tu visites sont aussi payants, sauf que « le modèle » de paiement n’inclus plus le geste de sortir des billets de sa poche. Tout ce que tu considère comme gratuit est financé par de la pub, du mercenariat, … Et si on remonte à la source, tu as participé au financement du « gratuit ».
    Là où je suis entièrement d’accord, c’est comme tu le dis, un contenu de qualité (sans parler d’opinion politique). C’est là que l’abonnement fera la différence. Il y a d’un côté les gens qui vont s’abonner et de l’autre, ceux qui vont continuer à ingurgiter 18 fois les retweets sur la ferme célébrités.

    @ Eric : je ne peux que soutenir tes propos. Perso, l’équipe ? Bof, mais Playboy ? 🙂

    @ L.M : Le payant ne sous-entends pas d’avoir une exclusivité sur l’actualité, mais d’avoir des articles qui soient en phase avec le lecteur. Le Monde et 20 Minutes, n’ont pas la même clientèle.
    Le contenu sera toujours le même, mais c’est l’emballage qui importe.
    çà me fait penser à l’affaire Zemmour. S’il avait dit « La société est mal faite car la plupart des … », personne ne lui aurait sauté dessus et la Licra l’aurait même porté triomphalement !

    Dernière chose : dans le format tablette, il n’y a pas que l’iPad, çà représente donc quelques millions de clients potentiels pour un format dont les coûts de production seront certainement plus économiques qu’une version papier.

  7. Hello
    Personnellement je n’achete que le canard enchaîné pour 2 raisons :
    1/ c’est le seul journal ou il n’y a pas une ligne de pub. Dans ce cas, cela ne me dérange pas de dépenser 1,2€ par semaine…
    2/ c’est une des seuls journaux qui se contentent pas de relayer la meme info afp.

    Ce qui m’interesse aujourd’hui sur mon iPhone c’est de survoler gratuitement l’actualité de manière pluraliste…avec mon café je me lis le fig, le monde, libé, le point, l’expansion, le parisien, presse-citron…
    Je les lis car c’est gratuit…je pairais pas 1€ pour le faire en mode payant.

    je suis abonnée au monde we que j’ai déjà du mal à lire (hyper dense). S’abonner au Monde au quotidien…faut être retraité pour avoir le temps de le lire non ?

  8. Pingback: Tweets that mention Le Monde va lancer une offre numérique payante et une version iPad | Presse-Citron -- Topsy.com

  9. Eric: si mais est ce que j’aurai acheté ce journal si les autres , dans le meme kiosque, étaient gratuits ?

    eheiiiiiiin ?

  10. @ Saphire : je ne pense pas me tromper si j’affirme que le temps de boire un café, tu ne fais que survoler le fig, le monde, libé, le point, l’expansion, le parisien et presse-citron (pas sympa pour P-C) et que pour le Canard, tu dépenses peut-être 1.20€ par semaine, mais tu n’en rates pas une demi ligne.

  11. Je ne suis pas certain qu’il arrive à toucher beaucoup de monde avec un accès payant. Les internautes sont habitués à la presse gratuite maintenant. Faire machine arrière est très difficile.

  12. Tous le monde (sans jeux de mots) veut monétiser le Web…Alors ça marchera s’ils gardent la version gratuite et une version gratuite travaillée quand même. Faire tout quasiment payant comme le Wall Street Journal ça ne marchera pas à mon avis en France. Libération a fait du payant avec seulement 4000 abonnés.
    Et là ils risquent (journaux d’info, Facebook, Twitter puisqu’eux aussi ont cette idée de faire payer l »accès….) de faire la même erreur qu’en 2000 avec la bulle internet qui a éclaté en croyant qu’ils pouvaient transformer l’utilisateur gratuit en utilisateur payant.
    En gros, à l’époque, sur un business plan on disait « voyez j’ai 20 000 utilisateur unique gratuit et je vais faire payer et ça va devenir 20 000 utilisateurs payants ». Mais ça marche pas comme ça.

  13. Toujours aussi difficile de parler de la presse payante sur internet.
    C’est vrai que nous sommes habitués depuis longtemps au gratuit. Mais que nous trouvons normal de payer un support papier de temps en temps.
    Or certains le font aussi sur internet comme Mediapart.
    Mais le payant pour tous va poser le problème de choisir son journal. On ne va quand même pas payer 10 ou 15 abonnements pour avoir une vue globale de l’information.
    D’où certainement une baisse rapide de la fréquentation des sites d’information qui monnayent toutefois leurs publicités aujourd’hui.
    Par ailleurs, l’offre du Monde en papier + internet me parait totalement aller à l’encontre de l’utilisateur d’internet (tablette ou iPhone, peu importe). J’ai quelques doutes sur le nombre de lecteurs qui vont lire un article sur le net et le relire sur papier.
    Je me demande pourquoi la presse veut absolument refaire la recette de l’abonnement et n’envisage pas une autre forme de rémunération pour cet autre mode de communication qu’est le net.
    Les internautes paient souvent en micro-paiements et il ne serait pas inenvisageable qu’ils paient en payperview un article sous réserve qu’il soit un peu plus approfondi que les news à peine retravaillées de l’AFP que nous pouvons lire sur les divers sites. Du gratuit en forme condensée et du payant à l’article en approfondi sans publicité. C’est assez contradictoire avec la fréquence de publication d’aujourd’hui mais ce serait certainement une manière plus attractive de nous faire payer.
    En attendant, et avec 2 moyens totalement différents de diffuser de l’information, longue vie à rue89 et à XXI.

Send this to a friend