Un ticket pour Davos

Le World Economic Forum de Davos est certainement l’un des rendez-vous les plus huppés de la planète, où l’élite mondiale des affaires et de la politique se retrouve pour discuter sur l’état du monde entre deux louches de Beluga. Mais Davos ce n’est pas que cela. C’est aussi une présence très active sur le web

Le World Economic Forum de Davos est certainement l’un des rendez-vous les plus huppés de la planète, où l’élite mondiale des affaires et de la politique se retrouve pour discuter sur l’état du monde entre deux louches de Beluga.

Mais Davos ce n’est pas que cela. C’est aussi une présence très active sur le web et particulièrement dans les médias sociaux. Ainsi, outre le blog du Forum, son compte Twitter est suivi par près d’un million et demi d’abonnés, et je rencontre régulièrement l’ami Matthias Lüfkens, en charge des médias sociaux pour Davos, lors de conférences dans lesquelles il intervient sur des thèmes comme la diplomatie au temps de Twitter et des réseaux sociaux. Son dernier pitch, « Twitter diplomacy », présenté à Vienne puis au Web’10, mérite vraiment le détour, et je ne peux que vous conseiller de prendre cinq minutes pour voir la vidéo ou la présentation sur Slideshare.

Davos est donc aware et « ouvert » à la société civile. Et pour prouver qu’il ne s’agit pas exclusivement d’une bulle pour milliardaires et grands-de-ce-monde repliés sur eux-mêmes, propose pour la deuxième fois consécutive à un quidam comme vous et moi de participer à un petit concours vidéo qui lui permettra peut-être de gagner son ticket pour l’édition 2011 du Forum qui se tiendra fin janvier prochain. Pour cela il faut réaliser une vidéo d’une minute sur le thème « Inclusive growth » (croissance interne ? Je ne suis pas certain de ma traduction) qui sera l’un des sujets centraux du prochain World Economic Forum.

Si vous avez envie de tenter votre chance et de vous retrouver à grignoter des petits fours entre un nabab saoudien qui gagne en une seconde ce que vous ne gagnerez jamais en trois vies et un magnat de la finance internationale, rendez-vous sur la page dédiée YouTube. D’autres explications sur le blog du forum. Vous avez jusqu’au 14 janvier 2011 pour enregistrer le clip du siècle, celui qui va révolutionner l’économie mondiale. Je serais vous je prendrais tout de suite conseil auprès de Nathalie Arthaud.


Nos dernières vidéos

7 commentaires

  1. La traduction française d’inclusive n’est pas évidente (« incluante »?) de manière simple: c’est le chic des anglo-saxons de trouver un mot pour exprimer un concept.
    inclusive growth pourrait donc se paraphraser par « une croissance permettant la réduction des exclusions et des inégalités »… entre autres

  2. Si j’allais à Davos ce serait plutôt pour un contre sommet !
    Alors pas pour moi la vidéo sur un thème peu littéraire d’Inclusive growth.
    Je crois que votre traduction n’est peut-être pas d’un point de vue sémantique parfaite mais qu’elle traduit bien l’idée…
    jean éditeur indépendant

  3. Effectivement il doit falloir comprendre l’expression comme une croissance englobant l’ensemble des parties prenantes de l’activité économique et non ne bénéficiant qu’à certaines catégories de population (par exemple l’activité financière qui peut être parfois dé-corrélée de la réalité économique vécue par la majorité des personnes)

  4. Je conviens que la traduction d' »inclusive growth » n’est pas aisée mais @Chanker l’a bien résumé: « une croissance permettant la réduction des exclusions et des inégalités ».
    Merci

Répondre