Connect with us

Actualités

Un vaisseau Soyouz victime de sabotage ?

Le concept peut paraître surprenant. Mais, il a désormais des allures de conviction profonde du côté de la Russie. Les autorités considèrent désormais comme très probable qu’elles ont été victimes d’un sabotage. Alors que s’est-il passé concrètement ? Il y a une semaine, un vaisseau Soyouz amarré à la Station spatiale internationale a été victime d’une fuite d’oxygène.

Il y a

le

Dans un premiers temps, c’est la théorie de l’accident qui avait été retenue. Les autorités spatiales du pays de Vladimir Poutine avaient même avancé la théorie d’une micrométéorite qui aurait provoqué une micro-fissure. Mais, cette possibilité a désormais été écartée.

Une enquête lancée par la Russie

Que reste-t-il donc ? Et bien la théorie d’un sabotage. » Nous étudions la version [d’un problème causé] sur Terre. Mais il y a aussi une autre version que nous n’excluons pas : une interférence délibérée dans l’espace » explique Dmitri Rogozine, le directeur de l’agence spatiale russe Roskosmos.

Ils vont même plus loin en expliquant qu’il y aurait eu plusieurs tentatives de forer un trou dans le vaisseau Soyouz. Deux options restent encore sur la table : défaut de fabrication ou acte prémédité. Dans le doute, tous les vaisseaux Soyouz et Progress seront vérifiés avant une autre mission. La partie concernée sur ce vaisseau est destinée à rester dans l’espace.

Mais qui pourrait vouloir saboter l’ISS ? Quelqu’un pressé de vouloir rentrer rapidement. C’est la théorie de Maxime Souraïev, un ancien cosmonaute russe devenu député. « Nous sommes tous humains et n’importe qui peut avoir envie de retourner à la maison, mais cette méthode est très indigne ». On devrait désormais en savoir plus rapidement.

Toutefois, la nouvelle n’est pas bonne pour l’ISS car les vaisseaux Soyouz sont les seuls capables d’amener du matériel ou les équipages. La Russie a déjà connu plusieurs problèmes sérieux ces dernières années. De quoi sans doute renforcer l’intérêt des entreprises privées

Source

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières news

Les bons plans

Les tests