Une application pour parler aux dauphins bientôt sur votre smartphone ?

Les dauphins sont connus pour être des mammifères extrêmement intelligents et pourvus d’un langage complexe. Ils étaient d’ailleurs plutôt en avance sur nous puisque depuis des années, certains dauphins sont capables de retenir plus de 100 mots humains et de déchiffrer des ordres complexes. Un chercheur de Floride essaye de combler notre retard en inventant un langage intermédiaire compréhensible et parlable par dauphins et humains !

Les dauphins sont connus pour être des mammifères extrêmement intelligents et pourvus d’un langage complexe. Ils étaient d’ailleurs plutôt en avance sur nous puisque depuis des années, certains dauphins sont capables de retenir plus de 100 mots humains et de déchiffrer des ordres complexes. Un chercheur de Floride essaye de combler notre retard en inventant un langage intermédiaire compréhensible et parlable par dauphins et humains !

Denise Herzing, fondatrice du Wild Dolphin Project à Jupiter en Floride, et Thad Starner, un chercheur en intelligence artificielle à Georgia Tech, ont  développé un projet appelé « Cetacean Hearing and Telemetry » (CHAT), révèle le New Scientist.

Avec l’aide de ses étudiants, Starner construit actuellement un prototype d’ordinateur de la taille d’un smartphone équipé de deux hydrophones, c’est à dire des micros sous-marins capable d’enregistrer le « chant » des dauphins. Un plongeur transporte le tout dans un coffret étanche attaché à son torse. Quand les hydrophones commencent à enregistrer un son, différentes lumières s’allument dans le masque du plongeur pour savoir quel dauphin a parlé et sur quelle fréquence.

Le plongeur pourra répondre grâce à ce que Starner décrit comme un « Twiddler » une sorte de clavier/souris qu’il porte dans sa main pour choisir la réponse à émettre.

Le but ultime étant de « se mettre d’accord » avec les dauphins sur un langage commun. Par exemple une certaine fréquence d’émission qui correspond à l’allumage de certaines lumières dans le casque du plongeur quand elle est répondue avec une combinaison de fréquences spécifiques de la part du plongeur, correspond à une action déterminée.

Est-on à la veille de conversations passionnées avec les dauphins par Smartphone équipé de « Google Dolphin Traduction » interposé ? Peut⁻être mais moi j’attends la version pour mon chat qui lui ne l’a pas attendue et m’a bien fait comprendre que ce « miaou » plaintif était un ordre de remplir sa gamelle il y a bien longtemps :).


Nos dernières vidéos

10 commentaires

  1. Formidable, les dauphins sont tellement plus intelligents que l’on ne croit. Pouvoir plonger avec eux et leur parler, le rêve pour beaucoup de monde. Merci pour cette info 🙂

  2. Bonjour,

    Merci de relayer cette nouvelle dont l’aboutissement constituerait, pour un grand nombre de scientifiques, la réalisation d’un rêve vieux de 40 ans…

    Comme vous le dites, les dauphins sont extrêmement intelligents, et ils possèdent un véritable langage, ce qui incite de plus en plus de spécialistes à demander pour eux un statut juridique à part : celui de « personnes non-humaines » (pour ceux que la question intéresse : http://www.blog-les-dauphins.c.....-dauphins/ ).

    C’est aussi ce qui justifie les mouvements qui prennent part à la défense des dauphins, contre leur maintien en captivité, et contre les massacres dont ils sont victimes au Japon et aux îles Féroé (cf. http://www.blog-les-dauphins.c.....-dauphins/ ).

    Ceci étant, malgré la qualité des travaux réalisés par Denise Herzing, je doute que nous arrivions à déchiffrer le langage des dauphins dans un futur proche… Celui-ci est en effet beaucoup plus complexe (et rapide, et « multi-canaux ») que le nôtre. Mais les ordinateurs nous le permettront sans doute un jour ou l’autre !

    Pierre

  3. Merci pour les précisions, d’ailleurs pour connaitre un peu la chose, il est vrai que les dauphins peuvent déjà aisément connaitre plus d’une centaine de mots différents. Les dauphins ont une énorme capacité d’apprentissage donc si on peut trouver, grâce à la technologie, un moyen de facilement échanger avec eux, ce sera un grand pas. Encore merci pour ce formidable article et cette incroyable nouvelle concernant les cétacés 🙂

  4. Pingback: En quête d’un dispositif pour échanger avec les dauphins – Sur-la-Toile | DavnecNews

  5. Jean-Baptiste

    merci @LDC et @NALD, je vois que la communauté des dauphins enthousiastes est active sur le net avec d’ailleurs de jolis sites webs que j’ai prit plaisir à visiter dans les deux cas 🙂 surtout depuis ma grisaille anglaise …

Répondre