Suivez-nous

Objets connectés

Sur le marché des assistants vocaux, Google est dominé par les chinois

Au cours du deuxième trimestre 2019, un petit nouveau est venu perturber l’éternelle lutte entre les deux géants des enceintes connectés

Il y a

le

Google Assistant Home
© Unsplash / Kevin Bhagat

Au cours du deuxième trimestre 2019, un petit nouveau est venu perturber l’éternelle lutte entre les deux géants des enceintes connectés : Google et Amazon. L’enceinte Amazon Echo sortie en 2014 a très vite été rejointe par la Google Home qui apparaîtra pour la première fois en France en 2016. Depuis, la lutte pour la première place est incessante entre les deux entreprises, même si Amazon tend à dominer le marché.

Cependant, si on entend énormément parler des GAFAM (Google, Apple, Facebook, Amazon, Microsoft), les équivalents chinois plus connus sous l’appellation BATX (Baidu, Alibaba, Tencent, Xiaomi) se font de plus en plus entendre. Si Amazon conserve sa première place, Google est désormais relayé à la troisième place, puisque Baidu s’est emparé de la seconde place. C’est en tout cas ce que révèle le rapport du Q2 2019 réalisé par l’entreprise Canalys. Plus surprenant encore, Baidu qui est cantonné au marché chinois réussit à dépasser Google dont les enceintes connectées sont disponibles dans le monde entier.

Google se concentre sur d’autres objectifs

Cette nouvelle est d’autant plus mauvaise pour Google, puisqu’elle tombe alors que le marché des enceintes connectées a augmenté de 54% au cours de ce trimestre. Au total, c’est plus de 26 millions d’unités qui ont été recensées au Q2 2019. Ces objets connectés semblent connaître un véritable succès dans l’Empire du Milieu, puisque les ventes ont littéralement doublé au cours de ce trimestre. Elles sont également deux fois plus élevées que celles aux États-Unis, puisque la Chine a livré 12,6 millions d’unités, contre seulement 6,1 millions pour les américains.

Enceintes connectées Q2

© Canalys

Il est intéressant d’observer l’activité de Baidu qui se consacre au marché chinois, alors que les entreprises américaines à l’image de Google semblent en difficulté compte tenu d’une baisse des ventes de 2,4%. Selon Jason Low, analyste chez Canalys, « Amazon et Google se concentrent sur la croissance de leurs activités en dehors des États-Unis. La transition de Google vers la marque Nest tout en passant aux écrans intelligents s’est également avérée être un défi, d’autant plus qu’elle a commencé à déployer son écran intelligent Nest Hub dans le monde entier. »

Quoi qu’il en soit, par rapport au deuxième trimestre 2018, les ventes de Google Home et autres haut-parleurs intelligents sont passées de 5,4 millions à 4,3 millions, soit une baisse de croissance de 20%. Devant cette expansion des entreprises asiatiques, les firmes américaines se doivent de réagir en passant notamment par l’innovation.

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

2 Commentaires

2 Commentaires

  1. Laegad

    27 août 2019 at 12 h 07 min

    Je suis toujours aussi perplexe quand à l’existance d’un marché pour ce genre d’appareil.

    Probablement que ca interesse ceux qui, au telephone, racontent leur vie à 2m de toi dans un ascenseur ou dans le metro ?
    Ceux qui aiment le bruit.

    Personnellement, j’aime silence.
    Et deja que je ne parle pas aux humains,
    Je ne vais pas me mettre à parler à des appareils !

    Pour moi, ce qui nous sert d’interface humain-machine et quoi qu’on dise, ce sont nos mains.
    Cette interface une fois couplée à un cerveau, est de loin bien plus efficace.

  2. Laegad

    27 août 2019 at 12 h 13 min

    Bhou
    existence avec un e c’est mieux.
    :[

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publication recommandée

Les bons plans 🔥

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests