Une nouvelle preuve que Netflix mise vraiment sur la France

Netflix va ouvrir un bureau à Paris. Un geste qui conforte la production made in France dans sa stratégie internationale.

Jinn, la première série Netflix en langue arabe

Un bureau à Paris pour Netflix

Il ne faut sans doute pas y voir un geste lourd de conséquences.Mais, l’ouverture d’un bureau de Netflix à Paris est importante pour sa dimension symbolique. A partir de 2019, ce sont donc une vingtaine de personnes qui vont travailler à Paris selon l’annonce de Reed Hastings, le PDG de l’entreprise.

Pourquoi la France ? Il faut tout d’abord rappeler que l’entreprise avait ouvert un bureau dès 2015 avec quelques employés. Mais, pour protester contre la réglementation audiovisuelle de l’Hexagone, tout avait très vite été rapatrié à Amsterdam, le siège européen de l’entreprise. Changement de fusil d’épaule donc, avec ce qui devrait être le 4e bureau en Europe du point de vue de la taille après Amsterdam, Londres et l’Espagne. Au programme, surtout des profils dédiés au marketing ou aux relations avec la presse.

Nouvelle phase du déploiement international

Mais les employés devront aussi travailler aux projets actuellement en cours en France. Cela comprend bien sûr Osmosis dont on vous parlait il y a quelques jours. De nouveaux projets ont été annoncés comme « Banlieusards » écrit par le rappeur Kerry James ou une adaptation du livre Vampires de Thierry Jonquet. Du côté de Netflix, l’ambition est clairement d’éviter un nouvel échec cuisant comme celui de Marseille. « Netflix investit et veut être, en France, un endroit où les créateurs savent qu’ils peuvent produire des œuvres originale » précise le PDG. Une ambition de production qui sera bien sûr liée aux résultats du côté des abonnés. Objectif ? Plus de 50% des foyers abonnés à la plateforme vidéo. À  l’heure actuelle, il y en aurait environ 3,5 millions.

> Lire aussi :  Netflix passe à la vitesse supérieure en faisant l’acquisition d’ABQ Studios

Au niveau mondial, Netflix aurait commandé 250 contenus originaux selon une étude menée par TV Ampere. Un peu plus qu’Amazon qui n’est qu’à 105. Face à l’arrivée de Facebook, Apple et même Youtube, il faut savoir rester attractifs…


Commenter

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.