Une nouvelle version mobile de Twitter

Si la plupart des power-users de Twitter ne passent plus par le site Twitter.com depuis longtemps, mais utilisent des clients desktop comme TweetDeck ou Seesmic, qu’en est-il exactement des utilisateurs mobiles ? Le pourcentage des membres de Twitter qui publient leurs messages courts via des applications mobiles (comme Tweetie par exemple) est certainement encore plus

Si la plupart des power-users de Twitter ne passent plus par le site Twitter.com depuis longtemps, mais utilisent des clients desktop comme TweetDeck ou Seesmic, qu’en est-il exactement des utilisateurs mobiles ?

Le pourcentage des membres de Twitter qui publient leurs messages courts via des applications mobiles (comme Tweetie par exemple) est certainement encore plus important quand on connait l’extrême dépouillement de la version mobile de Twitter, accessible à l’adresse m.twitter.com, qui permet juste de mettre à jour son statut et de consulter sa timeline.

mtwitter

Un usage qui va peut-être un peu évoluer : Twitter vient de publier une nouvelle version mobile, cette fois disponible à l’adresse http://mobile.twitter.com (l’autre est toujours en ligne), bien plus complète, qui reprend le look and feel du site web pour PC mais également l’essentiel de ses fonctions, à savoir la timeline de vos suivis, les mentions (@replies), les favoris, le décompte en temps réel des caractères restants et les messages privées. Mieux : le retweet (RT) fait aussi son apparition, en tout cas en théorie car en pratique chez moi, malgré un « Retweet sent » affcihé) ça ne fonctionne pas.

Une bonne nouvelle pour les twitterers mobiles, d’autant que l’interface est très réussie, et peut-être une un peu moins bonne nouvelle pour les éditeurs de clients mobiles, car ce genre d’amélioration itérative de Twitter démonre qu’ils dépendent beaucoup d’un éco-système dont ils ne maîtrisent pas grand chose.

mtwitter2

Cela étant, cette nouvelle version mobile de Twitter reste assez loin des fonctionnalités offertes par exemple par un Tweetie, d’autant qu’elle n’est pas encore universelle puisqu’elle n’est pour le moment pleinement acccessible et fonctionnelle qu’aux navigateurs mobiles Webkit, à savoir ceux qui équipent les smartphones Android, iPhone, Nokia S60 et Palm Web OS. Exit donc Windows Mobile (avec ou sans Opera Mobile) et BlackBerry. Comme quoi il n’y a pas que la multiplication des App Stores, des plateformes et des applications installées qui flinguent l’idée d’un standard unique : on peu aussi faire une webapp qui n’est pas compatible avec tous les navigateurs…


Nos dernières vidéos

7 commentaires

  1. Je me suis énervé sur mon smartphone pendant 2 minutes… avant de daigner lire les dernières lignes du billet sur la non-compatibilité avec W.M. ^^

  2. J’ai un Nokia E71, sous Symbian S60 donc, et j’ai toujours l’ancienne version mobile quelque soit l’URL saisie… Il semblerait que ça soit réservé aux S60 Fifth Edition (pour les tactiles).

  3. Peut être est-ce pour cette raison que depuis Samedi lorsque mon mobile HTC Diamond avec Opéra se connecter à m.twitter.com et bien il reboot instantanément.

  4. Pingback: Web 2.0, social media, real time web, Web 3.0 quelles sont les grandes tendances du web ? | ASSO MATIC

Répondre