Suivez-nous

Gaming

Une obsolescence programmée pour la manette PS5 ?

Un nouveau fait dans l’affaire « DualSense Drift » de la PS5, avec une étude du site iFixit qui confirme l’obsolescence programmée de certains composants de la manette.

Publié le

 
Une obsolescence programmée pour la manette PS5 ?
© iFixit

Au début du mois de février, on vous annonçait que de nombreux joueurs sur PS5 souffraient d’un problème de « DualSense Drift ». C’est-à-dire un dysfonctionnement de leur manette et plus précisément de leurs joysticks avec des déplacements fantômes. On découvrait sur Reddit un propriétaire de la PS5 qui montrait en vidéo un problème de joystick avec sa manette. On y voyait l’arme du jeune homme dans le jeu Destiny 2 se déplacer toute seule alors que le joueur ne touche pas le pad.

Peu de temps après les premiers problèmes (remontés par le site Kotaku), le cabinet d’avocat américain CSK & D lançait un recours collectif après avoir reçu de nombreux témoignages de la part de joueurs qui rencontrent le bug de la « DualSense Drift ». Visiblement, les choses ne s’arrangent pas pour Sony avec une nouvelle enquête qui révèle une possible obsolescence programmée de la DualSense.

Une durée de vie très limitée des joysticks de la manette PS5 ?

obsolescence programmée pour la manette PS5 ?

© iFixit

On doit cette nouvelle enquête au site iFixit qui a étudié la DualSense de la PS5 sous tous ses angles. D’après eux, c’est officiel, il y a bien un problème de fabrication avec des problèmes de drift comme sur les joy-con de la Switch. La nouvelle manette Xbox Series pourrait ne pas être épargnée non plus.

En effet, toujours selon iFixit, le composant responsable des problèmes la DualSense serait le même qui est utilisé sur les manettes Xbox One et Xbox One Élite. On ne sait pas encore si Microsoft a gardé le même composant pour ces nouvelles manettes. Ce composant en question a pour habitude de voir sa durée de vie dépérir à partir de 2 millions de cycles, soit environ 400 heures d’utilisation.

Il faudrait selon iFixit, quatre à sept mois d’utilisation sur des jeux comme Call of Duty pour voir les fameux drifts apparaître (sur des sessions de 2h de jeu). Pour iFixit, le bilan est sans appel. La durée de vie des manettes PS5 est donc assez courte avec des problèmes « prévisibles et inévitables » qui toucheront la plupart des joueurs au bout de 400h de jeu. Dans son rapport, le site explique sur les principaux soucis sont causés par l’usure du capteur, l’étirement du matériau, la fatigue du ressort et la saleté qui vient s’accumuler parmi tous ces composants.

Un souci d’usure rapide qui est calculé par les fabricants afin de faire des économies sur les coûts de production. Là où la situation se complique, c’est du côté de Sony. La firme était-elle au courant des soucis sur les composants ? Si ce n’est pas le cas, la firme pourra alors se retourner contre le fabricant.

Dans tous les cas, PlayStation va devoir trouver une solution rapidement pour ses DualSense PS5, car ce nouveau rapport de iFixit risque d’accélérer la procédure judiciaire auprès de la cour fédérale du district sud de New York.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

À la une

Les bons plans

Dernières news

Newsletter 🍋 Abonnez-vous, et recevez chaque matin un résumé de l’actu tech

Les meilleurs forfaits

Les tests