Suivez-nous

Internet

USA : bientôt, des plaques d’immatriculation avec des emojis ?

Après l’État de Queensland en Australie, l’État du Vermont, aux USA, pourrait autoriser l’ajout d’emojis sur les plaques d’immatriculation. Une représentante démocrate, Rebecca White, a soumis une proposition de loi pour cela.

Il y a

  

le

 

Par

Emoji, smiley
© geralt (via Pixabay)

Dans notre vie en ligne, les emojis sont partout, que ce soit dans certains articles de presse, les réseaux sociaux (que l’on ouvre plusieurs fois par jour), ou dans certains e-mails (particulièrement efficaces). Et aux États-Unis, plus précisément dans l’État du Vermont, il se pourrait que ceux-ci soient bientôt utilisés sur les plaques d’immatriculation.

En effet, comme le rapporte le site Engadget, dans cet État, la représentante démocrate Rebecca White a soumis une proposition de loin qui, si elle est adoptée, permettrait l’introduction des emojis sur les plaques d’immatriculation. Le propriétaire d’un véhicule pourrait ainsi ajouter un emoji (parmi un choix de six emojis proposés par l’État) afin d’égayer (ou pas) sa plaque d’immatriculation.

L’emoji s’ajouterait au numéro d’immatriculation, avec des chiffres et des lettres, donné par l’autorité responsable, le Commissioner of Motor Vehicles. En d’autres termes, il s’agirait surtout d’un ajout décoratif.

Les emojis sont déjà partout en ligne. Bientôt, ils pourraient s’attaquer au monde physique

En tout cas, pour l’État, il pourrait s’agir d’une opération juteuse. Si le Vermont pourrait être le premier État américain à utiliser des emojis sur les plaques d’immatriculation, un autre endroit dans le monde permet déjà cela.

D’après un article de Mashable, depuis février 2019, les 3,5 millions de conducteurs dans l’État du Queensland, en Australie, peuvent ajouter un emoji à leurs plaques d’immatriculation. Ceux-ci ont le choix entre 5 symboles (pas d’aubergine) :

  • 😂
  • 😉
  • 😍
  • 😎
  • 😃

Cependant, cette personnalisation n’est pas gratuite puisqu’il faut payer 475 dollars australiens, soit près de 290 euros.

En ce qui concerne le Vermont, la proposition de loi de Rebecca White n’indique pas les emojis qui seront autorisés ni le montant que les personnes qui veulent mettre des emojis sur leurs plaques devront payer.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les bons plans

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests