Il utilise sa Tesla Model S pour miner des Bitcoins

Vous rêvez de posséder une Tesla mais c’est définitivement trop cher pour vous ? Voici peut-être un moyen de vous l’offrir.

Tesla Model S

C’est en tout cas ce qu’a tenté de faire un propriétaire de Tesla, qui a installé une « plateforme minière » dans le coffre de sa Tesla Model S.

L’idée est simple, quoique peut-être pas très fair-play vis-à-vis de la marque californienne ni des autres utilisateurs : toute l’électricité nécessaire au fonctionnement de son dispositif de minage provient des Superchargeurs gratuits Tesla. Rappelons que pour les propriétaires de Tesla ayant acheté leur voiture avant le 30 janvier 2017, la recharge dans les Superchargeurs Tesla est gratuite à vie, et qu’une charge complète pour récupérer environ 500 km d’autonomie prend à peu près une heure.

Pour ceux qui ne sont pas familiers avec le petit monde des crypto-monnaies, dont fait partie le Bitcoin, le « minage » se réfère au processus de résolution d’une série d’opérations cryptographiques extrêmement complexes permettant de vérifier les transactions sur une chaîne de blocs, la fameuse Blockchain. Cependant, l’un des problèmes les plus courants dans le secteur minier est qu’il exige une puissance de calcul considérable, ce qui peut entraîner des factures d’électricité stratosphériques, et accessoirement ne pas être très écologique.

Payer les mensualités de sa Tesla en minant des crypto-monnaies

C’est pourquoi les mineurs sont constamment à la recherche de solutions plus économiques et plus respectueuses de l’environnement. C’est comme cela qu’est venue l’idée d’utiliser les batteries d’une Tesla et de transformer celle-ci en centrale électrique (et en four à pizza par la même occasion).

L’usine à gaz, pardon à minage électrique – Credit: Facebook / Tesla Owners Woldwide

Selon nos confrères de TheNextWeb, la plate-forme minière en question utilise des GPU pour résoudre des énigmes. Ce qui signifierait que, bien que ce dispositif ne soit pas adapté à l’exploitation minière de Bitcoin (qui nécessite des puces ASIC), il pourrait extraire d’autres crypto-monnaies, comme de l’Ethereum par exemple.

D’après les calculs de Motherboard, le revenu mensuel que vous pouvez générer en faisant fonctionner le minage à partir d’une Tesla 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7 pendant des années est à peu près égal au loyer mensuel moyen d’un modèle S (en supposant que le propriétaire bénéficie du programme gratuit de Superchargeur).

Bref, tous les moyens sont bons pour trouver de l’énergie et de la puissance de calcul à vil prix pour s’enrichir (ou pas) en Bitcoins, comme ce malware qui infecte des PC pour utiliser leur processeur. Je me demande si je ne vais pas regarder du côté de mon vélo électrique. Si jamais je pouvais miner un peu en pédalant…

 


Nos dernières vidéos

Répondre