Le Vénézuela rêve d’une banque centrale pour les crypto-monnaies

Dans un contexte économique et social difficile pour le Vénézuela, le gouvernement Maduro a pour projet de lancer une banque centrale dédiée aux crypto-monnaies.

bitcoin

(c) Pexels

L’Assemblée Constituante Nationale du Vénézuela travaille sur une réforme de la Constitution Vénézuélienne visant à créer la première banque centrale de crypto-monnaies. L’information proviendrait d’Hermann Escarrá, selon Reuters, décrit comme « un des membres les plus influents de l’assemblée préparant les modifications pour cette Constitution datant de 1999. »

Dans 35 jours, le comité de direction de l’Assemblée Constituante présentera un premier jet des modifications proposées. Bien que la majeure partie des nouvelles réformes restent encore inconnues, Hermann Escarrá a révélé que la banque centrale crypto était bien prévue.

Une réforme constitutionnelle tournée vers les crypto-monnaies

En outre, les changements constitutionnels devraient aussi inclure le Petro, lancé plus tôt dans l’année; une crypto-monnaie basée sur le pétrole vénézuélien – le pays dispose des plus grandes réserves de pétrole mondiales – et une nouvelle Cour juridique, placée au-dessus de la Cour Suprême Vénézuélienne, appelée « Cour des Garanties Constitutionnelles. »

Après le lancement du Petro, le Président Maduro a forcé plusieurs entreprises nationales à l’utiliser et envisage de taxer les exportations au moyen de celui-ci. Pour preuve, le Vénézuéla a offert 30% de réduction à l’Inde sur ses commandes de pétrole brut si elle payait en Petro. Une offre promotionnelle intéressante que l’Inde a toutefois déclinée.

La crypto-monnaie pour sauver le Vénézuela

Le principal objectif du Petro est de permettre au gouvernement Maduro de contourner les sanctions internationales et d’attirer des capitaux étrangers. Une initiative qui, selon le think tank centenaire Brookings Institute, porte préjudice aux crypto-monnaies plus légitimes. Pour Hermann Escarrá, cette initiative permettra aux entreprises vénézuéliennes d’obtenir un accès facilité aux investissements étrangers, particulièrement dans le secteur pétrolier.

Tout cela prend place dans un contexte où Maduro a annoncé une nouvelle monnaie fiduciaire; le Bolivar Soberano – bolivar souverain -, pour palier à la spectaculaire dévaluation du Bolivar, la monnaie vénézuélienne historique, et à l’inflation.

Le Vénézuela fait face à l’une des pires crises de son histoire, avec une inflation qui ne cesse de grimper, un gouvernement faisant face à une vive opposition et des sanctions internationales. La crypto-monnaie est la direction que le gouvernement a décidé de prendre pour tenter de redresser le pays : l’année 2019 dira si ce choix stratégique aura été le bon.

Source


Commenter

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.