Suivez-nous

Buzz

[Vidéo] Un bateau américain évite une collision avec un contre-torpilleur russe

Les américains accusent la Russie d’avoir réalisé une opération dangereuse, qui aurait pu mener à la collision entre un navire de leur flotte et un contre-torpilleur russe. La Russie affirme l’inverse.

Il y a

  

le

 
Collision navires américains et russes
© Pentagon

Les images sont impressionnantes. Aujourd’hui, un navire américain a du effectuer une manoeuvre sensible pour éviter – de justesse – une collision avec un contre-torpilleur russe. Si la US Navy accuse la marine russe d’avoir réalisé une « manoeuvre dangereuse et non professionnelle », les russes affirment que ce sont les américains qui sont en tort.

Intimidation ?

Le service de presse de la flotte russe a publié un communiqué relatant la situation : « Dans le sud-est de la mer de Chine orientale […], le croiseur USS Chancellorsville a soudainement changé de cap et coupé la route du contre-torpilleur russe Amiral Vinogradov à seulement 50 mètres du navire « .

Il explique par ailleurs que « pour éviter la collision, l’équipage de l’Amiral Vinogradov a été contraint à une manoeuvre d’urgence. Une note de protestation a été émise à l’encontre du croiseur américain soulignant le caractère inadmissible de telles actions ».

Le communiqué de la US Navy affirme tout le contraire, et s’appuie sur des vidéos pour justifier sa position : « Le USS Chancellorsville récupérait son hélicoptère à route et vitesse stable quand le navire russe a manoeuvré […] Cette action dangereuse a forcé le Chancellorsville à faire machine arrière et à manoeuvrer ». S’il est difficile de savoir qui a raison, et qui a tort, les vidéos sont impressionnantes.

Alors que c’est la mer Baltique ou la Méditerranée qui sont les régions privilégiées ou les deux pays mènent parfois des opérations d’intimidation, c’est pour une fois dans le Pacifique que les tensions ont eu lieu. Outre la mer, c’est également dans les airs que les américains et les russes se livrent à des exercices sensibles : en mai, plusieurs avions russes avaient été escortés à distance de l’Alaska par des chasseurs américains.

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

1 commentaire

1 Commentaire

  1. Michel HAWAY

    8 juin 2019 at 20 h 03 min

    Tribord amure, rois des mers.
    Le bateau à droite est privilégié (priorité à droite). Le bateau qui n’a pas le privilège doit s’écarter.
    Le Russkoff est en droit, le Ricain 100% en tort.
    Tout le reste n’est que fantasme et propagande.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les bons plans

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests