Vivo Nex : (presque) pas de bordure, pas d’encoche, et un capteur d’empreinte sous l’écran

Le constructeur chinois Vivo dévoile le Nex, son nouveau smartphone : sans bordure avec un ratio de 92% de couverture de l’écran, pas d’encoche, et un capteur d’empreinte digitale sous l’écran.

Et si la révolution design et technologique vantée par de nombreux constructeurs de smartphones venait finalement d’un outsider ? Apple, Samsung, Huawei, ou Xiaomi se battent pour proposer le smartphone aux bordures les plus fines, parfois en sacrifiant l’expérience utilisateur ou le design aux yeux de certains (la mode de l’encoche n’est pas du goût de tous). Mais il semblerait que le constructeur rassemblant au mieux toutes les attentes et répondant au mieux aux contraintes soit finalement le chinois Vivo.

Transmission sonore par vibration du verre et capteur d’empreinte sous l’écran

Il s’agit du nouveau flagship du constructeur, baptisé Vivo Nex, et basé sur l’impressionnant concept Apex présenté lors du dernier Mobile World Congress. Concrètement, Vivo a fait le choix d’utiliser une caméra rétractable qui sort du bord supérieur du téléphone lorsque c’est nécessaire. Par ailleurs, pour ce qui est du haut-parleur, celui-ci a recours à la technologie « screen soundcasting », transmettant le son par micro vibrations du verre.

Crédit photo : Android Central

Dernière innovation, et certainement la plus impressionnante, le Vivo dispose d’un capteur d’empreinte positionné sous l’écran. Placé au centre de la moitié inférieure de l’écran, il faudra positionner son doigt précisément pour que l’identification fonctionne efficacement. Toutefois, Vivo explique avoir amélioré la vitesse de reconnaissance par rapport à la première génération de capteur d’empreinte sous l’écran proposé sur son X21. Résultat des courses, le Nex affiche un ratio de couverture de l’écran 91,24 %. Néanmoins, une légère bordure de quelques millimètres subsiste sur la partie inférieure de l’écran.

Crédit photo : Android Central

Des caractéristiques haut de gamme, mais avec quelques concessions

Le reste des caractéristiques est digne de celles d’un smartphone haut de gamme : un processeur Snapdragon 845 épaulé par 8 Go de RAM, une batterie de 4 000 mAh, 256 Go de stockage et un écran OLED de 6,59 pouces 1080p+. Une variante plus légère revendique un Snapdragon 710, 6 Go de RAM, et 128 Go de stockage. Le double appareil photo principal est constitué d’un objectif f/1,8 de 12 MP couplé par un second f/2,4 de 5 MP. Quant à l’appareil photo frontal, c’est un objectif de 8 MP et f/2,0. Et il y a même une prise jack.

Malgré toutes ces performances, la voie choisie par Vivo n’est pas sans concessions. On pourrait déplorer l’absence de port micro SD, mais ceci reste anecdotique tenant compte de la capacité de stockage interne. En revanche, le Vivo Nex fait l’impasse sur plusieurs caractéristiques communes aux smartphones haut de gamme : pas d’étanchéité (certainement due à la caméra rétractable), pas de recharge sans-fil, ni de NFC.

Ce smartphone n’est pour l’heure disponible qu’en Chine au prix de 4498 yuan (environ 600 €) pour le modèle haut de gamme, à comparer 8316 yuan à débourser pour l’iPhone X, ou aux 2699 yuan pour un Xiaomi Mi 8.


Commenter

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.