Suivez-nous

Cinéma

Voici 5 films à regarder si vous avez adoré Chernobyl

Dans le registre des catastrophes ou des désastres inspirés de faits réels, certains films constituent une bonne alternative à Chernobyl.

Il y a

  

le

 
Chernobyl HBO
© HBO

La série Chernobyl a fait beaucoup parler d’elle pour sa qualité mais aussi les polémiques suscitées. Ainsi, on a (re)découvert que le lieu avait malheureusement la cote chez les influenceurs, alors que la Russie prévoit désormais de réaliser une « contre-série ». En attendant que celle-ci ne sorte, on vous a concocté une petite sélection de programmes basés sur des désastres naturels ou humains.

The 33

Avec ce film sorti en 2015 et qui compte notamment Antonio Banderas et Juliette Binoche au casting, on prend la direction du Chili. C’est là-bas, que des mineurs ont été piégés pendant deux mois en 2010. Le film a reçu des critiques très favorables et serait notamment très respectueux de l’histoire réelle.

The Impossible

Le 26 décembre 2004, un terrible tsunami ravageait le sud de la Thaïlande. Ce film nous plonge dans l’histoire réelle d’une famille de touristes, prise au piège par les eaux. Naomi Watts, Ewan McGregor ou encore Tom Holland se donnent la réplique à l’écran.

Silkwood

Avant même la catastrophe dépeinte dans Chernobyl, l’énergie nucléaire inquiétait déjà. C’est l’histoire dépeinte dans ce film de 1983. On y suit l’histoire de Karen Silkwood, morte dans des circonstances douteuses alors qu’elle enquêtait sur une centrale dans l’Oklahoma. A voir pour le jeu d’actrice de Meryl Streep.

DeepWater Horizon

C’est un drame moins connu en France qui est abordé dans ce film. Mais il s’agit tout simplement de la plus grand marée noire de l’histoire américaine et du pire désastre environnemental du pays. Comme pour Chernobyl, on se plonge là dans les raisons du drame, ce qui a amené à ce terrible drame dans lequel 11 hommes ont trouvé la mort. Mark Whalberg et Kurt Russel signent une performance magistrale.

Erin Brockovich

On réduit parfois ce film à la seule Julia Roberts qui obtient un Oscar en campant « l’héroïne ». Mais derrière, c’est avant tout l’histoire d’un véritable drame environnemental et surtout un vrai succès pour la population contre la pollution des grandes entreprises.

2 Commentaires

2 Commentaires

  1. Fastbear

    19 juin 2019 at 10 h 18 min

    Vous avez carrément oublié le pourtant très approprié « Le Syndrome Chinois » (1979) avec Jane Fonda, Jack Lemmon et Michael Douglas.

  2. iotah

    19 juin 2019 at 16 h 51 min

    et city of ghosts (2003)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Top forfait mobile

Les bons plans

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests