Suivez-nous

Tech

Voici comment l’UE veut prolonger la durée de vie des smartphones, des tablettes et des ordinateurs

La Commission Européenne vient d’annoncer un plan d’action pour l’économie circulaire, et l’informatique et les produits électroniques sont concernés par ce plan. Les produits comme les smartphones, les tablettes et les ordinateurs vont être une priorité pour le « droit à la réparation de l’UE ».

Il y a

  

le

 

Par

Union Européenne, Commission Européenne
© Jai79 (via Pixabay)

L’Europe veut étendre la durée de vie des appareils électroniques, comme les smartphones, les tablettes ou les ordinateurs, afin de limiter l’exploitation des ressources naturelles ainsi que les déchets provenant de ces appareils.

Dans le cadre de son pacte vert pour l’Europe, qui vise à rendre l’UE climatiquement neutre en 2050, la Commission Européenne vient d’annoncer un nouveau plan d’action pour l’économie circulaire.

Ce plan inclut des mesures législatives et non législatives pour atteindre les objectifs de l’UE en matière de climat.

Et parmi les propositions de ce plan d’action, il y a de nouvelles mesures concernant le matériel électronique et les « TIC ».

Dans une série de questions/réponses, la Commission Européenne précise que le plan propose la création d’une « initiative d’économie circulaire pour le matériel électronique », dont l’objectif est de favoriser l’extension de la durée de vie des appareils, et de rendre ceux-ci réutilisables et réparables.

Le droit à la réparation pour les appareils électroniques

« Ce secteur sera un domaine prioritaire pour la mise en œuvre du «droit à la réparation». La Commission a pour objectif d’adopter de nouvelles mesures réglementaires relatives aux téléphones portables, tablettes et ordinateurs portables dans le cadre de la directive sur l’écoconception, de même que de nouvelles mesures réglementaires sur les chargeurs pour téléphones portables et appareils similaires », explique la Commission Européenne. La Commission veut également mettre en place un système de reprise à l’échelle européenne afin de favoriser la réutilisabilité des appareils usagés.

Et si l’objectif de la Commission est d’atteindre les objectifs de l’Union matière de climat pour 2050, nul doute que ces mesures devraient également plaire aux consommateurs, puisque celles-ci vont donc permettre de garder un appareil plus longtemps sans craindre que celui-ci devienne obsolète, et de faire des réparations plus facilement.

De plus, l’UE, grâce à ses mesures concernant les chargeurs d’appareils électroniques, pourrait également éliminer l’un des casse-tête que l’on a lorsqu’on utilise des produits de différentes marques.

Mais il est toujours possible que certaines des mesures de la Commission Européenne soient contestées par les fabricants d’appareils électroniques.

2 Commentaires

2 Commentaires

  1. max242

    12 mars 2020 at 14 h 50 min

    C’est bien de se soucier de la partie matérielle, mais quand certains OS ou systèmes logiciels ne sont plus mis à jour (windows phone pour ne pas les citer, mais on pourrait en citer d’autres) ; ça pose des problèmes de sécurité. Sans parler des mises à jour qui occasionnent des bugs volontaires.

    • PapounetUT

      15 mars 2020 at 14 h 04 min

      Ou quand les réparations coûtent la moitié du prix du smartphone par exemple.
      Ils feront tout pour que la réparation ne se fasse pas rien qu’en augmentant le prix de celle-ci.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les bons plans

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests