Voici comment l’usage d’un robot sur Twitter peut vous causer des problèmes avec la police

Son robot a généré une menace de mort. Il est interrogé par la police…

robot pixabay 1

Comme de nombreux utilisateurs de Twitter, le développeur néerlandais Jeffry van de Goot lie son compte à un robot ou, si vous voulez, un générateur de tweet.

La particularité de ce robot, c’est qu’il est guidé par un algorithme qui utilise des sections d’anciens tweets pour créer des phrases plus ou moins cohérentes.

Récemment, le robot de Jeffry a généré une menace de mort. Selon nos confrères du Guardian, le tweet en question disait au nom de Jeffry qu’il a  sérieusement envie de tuer des gens lors une convention sur la mode et la cosmétique qui se tiendra à Amsterdam.

Et lorsque ce message généré de manière aléatoire a été vu par la police locale, celle-ci a pris la menace au sérieux.

Résultat, Jeffry a dû être interrogé, une épreuve qu’il a qualifiée de « stressante, terrifiante et intimidante ». Le plus drôle dans cette histoire, c’est que la menace était proférée alors que le robot de Jeffry était en train de discuter avec un autre robot.

Au moins, on sait maintenant qu’aux Pays-Bas, on prend ce genre de menace très au sérieux.

(Source)


3 commentaires

  1. Pingback: Voici comment l’usage d’un robot su...

  2. j’avoue que j’ai du mal à comprendre l’utilité des robots qui tweentent a notre place… Alors quand en plus c’est deux robots qui discutent ensemble …
    Un peu comme si je discutais avec Siri et une photo de ma femme. Elle est ou la réflexion, l’interaction humaine ? (quoi que … Ce serait parfois plus simple à gérer)

  3. Pingback: Ce qui arrive quand votre robot tweete n’importe quoi

Commenter

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Presse-Citron 2005 - 2018 | A propos | Contact | Site hébergé par Cognix Systems | Informations sur les cookies