Suivez-nous

Mobilités Urbaines

Voici le VanMoof V, le vélo électrique ultra-rapide qui veut remplacer les scooters et voitures

« Remplacer les scooters et voitures d’ici 2025 ». Voilà l’objectif de Tes Carlier, cofondateur de VanMoof, avec son nouveau vélo électrique ultra-rapide, le VanMoof V.

Publié le

 
vanmoof v
© VanMoof

Peut-on encore parler de vélo électrique lorsque l’on atteint les 50 km/h sans effort ? Techniquement non. Le VanMoof V, dernier bijou du constructeur néerlandais, se classe dans la catégorie des speedbikes. Très tendances, ces vélos ultra-rapides sont capables de rouler aussi vite qu’un scooter ou une mobylette. Tous les fabricants s’y étant mis, VanMoof se devait de lancer sa version du speedbike. Le moins que l’on puisse dire, c’est qu’il n’a pas fait les choses à moitié.

VanMoof V : peut-on encore parler de vélo ?

Encore au stade de prototype, le VanMoof V est bien plus massif que les autres modèles du catalogue, notamment les S3 et X3. Cette conception repose davantage sur des contraintes techniques qu’un véritable choix esthétique. Puisqu’il peut rouler à 50 km/h, le vélo électrique doit absorber les chocs et vibrations de la route afin d’éviter les chutes.

C’est également pour cette raison que VanMoof l’équipe de pneus larges et de deux suspensions (avant et arrière) afin d’être « optimisé pour une conduite plus souple sur de plus longues distances ».

Sur le guidon, un bouton boost permet de donner un peu plus de puissance lorsque cela est nécessaire (pour doubler par exemple). Un autre bouton, kick lock, permet de verrouiller le vélo d’un simple coup de pied. Les habitués de vélos VanMoof ne seront donc pas perdus puisque ces systèmes existent déjà sur certains modèles déjà commercialisés.

Le VanMoof V est donc rapide, très rapide. Ses deux moteurs associés à une batterie de 700 Wh (directement intégrée au tube et non amovible) lui permettent d’atteindre les 50 km/h. Pour répondre aux différentes règlementations, VanMoof a développé un logiciel s’adaptant aux limitations des pays dans lesquels son speedbike sera commercialisé.

Disponible fin 2022 sur invitation

Ties Carlier, cofondateur de VanMoof, voit un avenir radieux pour ce type de vélo électrique. Il prédit même « que ce nouveau type d’e-like à grande vitesse pourra remplacer totalement les scooters et les voitures en ville d’ici 2025 ». Un peu présomptueux ? Peut-être.

Avant de voir les rues remplies de ce type de vélo, des règlementations devront accompagner ces changements. En France par exemple, le VanMoof V ne pourra pas rouler sur les pistes cyclables. Il devra être immatriculé au même titre que les deux roues motorisés pouvant circuler jusqu’à 50 km/h.

En attendant, VanMoof annonce l’arrivée de son speedbike d’ici la fin de l’année 2022 au prix de 3498 euros. Les réservations sont ouvertes uniquement sur invitation disponible dès maintenant pour 20 euros. Les clients actuels de VanMoof sont prioritaires.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les bons plans

Dernières news

Les meilleurs forfaits

Les tests