Connect with us

Buzz

Voici pourquoi les montres seront interdites dans les salles d’examen

«Le surveillant a remarqué qu’il travaillait davantage avec sa montre qu’avec son stylo».

Il y a

le

Les antisèches, c’est fini. Place à la montre connectée. Tel aurait pu être le titre de cet article si cet élève de l’école de commerce Aimée-Stitlemann, située près de Genève, ne s’était pas fait prendre.

Mais fort heureusement pour ses surveillants, il a visiblement manqué de discrétion. «Le surveillant a remarqué qu’il travaillait davantage avec sa montre qu’avec son stylo», a indiqué le directeur de l’école à un média suisse. Il s’agit peut-être d’une première, mais en tout cas elle a été ratée.

Et par ailleurs, comme ce dernier aurait tenté de se connecter à internet en utilisant sa smartwatch, il n’y a aucune ambiguïté au niveau du règlement qui prévoit des sanctions dans ce cas précis. L’élève se voit donc attribuer l’équivalent d’un zéro dans le système de notation en Suisse.

Il s’agit peut-être de la première fois qu’un cas similaire est rapporté, mais certaines écoles l’avaient déjà prévu, étant donné que les montres connectées sont de plus en plus populaires. Ainsi, à Londres, la City Uiversity a par exemple décidé il y a assez longtemps d’interdire les montres, parce que les surveillants n’ont pas le temps de vérifier s’il s’agit d’une smartwatch ou non.

> Lire aussi :  Fossil Sport : la smartwatch sous Wear OS, dopée au Snapdragon Wear 3100

(Source)

9 Commentaires

9 Commentaires

  1. ména

    15 mai 2015 at 9 h 54 min

    Mode nazi grammaire ON : « L’élève se voit donc attribué l’équivalent d’un zéro dans le système de notation en Suisse. » -> l’élève se voit donc ATTRIBUER, révisez vos règles de grammaire bon sang…

  2. Polka

    15 mai 2015 at 10 h 27 min

    Dommage d’en arriver là… Interdire les montres, pourquoi pas, mais dans ce cas il faudrait obligatoirement une pendule (à l’heure !) dans les salles d’examen. Sinon, c’est ingérable…

  3. Pingback: Il a tenté de tricher à un examen...

  4. Hi Tech

    15 mai 2015 at 11 h 52 min

    Avec tous les objets connectés qui se développent il faudra bientôt tous les interdire dans les salles d’exams.

  5. Nichan

    15 mai 2015 at 16 h 35 min

    @Polka en general les surveillants annoncent le temps qu’il te reste regulierement.

  6. Narayana

    15 mai 2015 at 22 h 12 min

    L’alternative serait peut-être des examens mettant en oeuvre la reflexion, les capacités de synthèse et de reflexion. Bref, des types d’examens sémontrant plus le savoir-faire que la connaissance (la connaissance ne doit-elle pas être un moyen au service du savoir-faire ?), bref des types d’examens où tout type d’objet connecté, accès à un tiers ou à Internet ne donnerait aucun avantage ?

  7. Pingback: Voici pourquoi les montres seront interdites da...

  8. Mimi

    18 mai 2015 at 12 h 39 min

    En fait, je suis presque convaincu qu’il a obtenu un 1 et non un 0 « dans le système de notation Suisse ». Le 0 n’existant pas, même pour la tricherie…

  9. farrell

    20 mai 2015 at 13 h 54 min

    @NICHAN

    Techniquement oui
    Après je viens de passer 3 concours d’entrée aux grandes écoles et sans montre j’aurais été malin…
    Le dernier concours ils annonçaient l’heure une fois par épreuve à 5-10mn de la fin et il n’y avait aucune horloge.

    Et en général même si ils la donnent tous les heures sa reste gênant pour les épreuves se jouant sur le timing et où il n’est pas imaginable de ne pas finir (synthèses, dissertations…).

    Donc couper les montres pourquoi pas mais en ajoutant des horloges …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières news

Les bons plans

Les tests