Connect with us

Actualités

Vous cherchez une trace de vie ? Direction Proxima B !

La quête d’une trace de vie dans l’espace vient sans doute de faire un bond en avant en direction de Proxima B, une planète située autour de l’étoile la plus proche de notre système solaire.

Il y a

le

Planète habitable : Proxima B

Planètes habitables : beaucoup de déceptions jusqu’à présent…

Trouver une vie hors de notre planète est un vieux rêve de la race humaine. Une quête qui guide en partie l’aventure spatiale, la recherche, mais aussi la science-fiction au cinéma ou dans la littérature. Autant dire donc que Proxima B du Centaure devrait donc attirer l’attention des amateurs de vie extraterrestre.

La planète a été découverte en août 2016 par des astronomes de l’ESO (European Southern Observatory). Elle orbite autour de Proxima Centauri, l’étoile la plus proche de notre système solaire. Les premières analyses ont permis de découvrir dans ce que les scientifiques considèrent comme la zone habitable. Depuis, les études se sont multipliées.

Dans un premier temps, l’optimisme n’était pas vraiment de rigueur. On avait ainsi pu voir que la planète était trop proche de l’étoile pour avoir de l’eau liquide à la surface. Mais, heureusement, les chercheurs ne se sont pas découragés.

> Lire aussi :  La Commission fédérale autorise SpaceX à envoyer 7 000 satellites dans l'espace

…. mais un vrai espoir pour Proxima B

C’est une des dernières études, commanditée par la NASA qui apporte un (gros) soupçon d’optimisme. En jouant sur les variables de différents scénarios climatiques, les chercheurs ont découvert que finalement, il pourrait bien y avoir de l’eau.

Cette étude baptisée « Scénarios de climats habitables pour Proxima Centauri b avec un océan dynamique » a été publiée dans la revue Astrobiology.

Parmi les défis qui restent à cette planète pour pouvoir abriter la vie, on trouve notamment le rayonnement intensif (rayons X et ultraviolets extrêmes) ou encore des vents solaires. Deux facteurs qui jouent notamment sur l’atmosphère et l’eau. Proxima Centauri est aussi très instable.

Mais, heureusement, les chercheurs estiment que de nombreux cas de figure permettent la vie sur la planète. « Ainsi, pour fournir des points de référence aux futurs observateurs, nous imaginons qu’elle possède une atmosphère et de l’eau, et nous nous demandons, vu l’étoile orbitale et la distance de cette étoile, à quel point il est facile ou difficile d’imaginer une atmosphère et un océan, qui, ensemble, pourraient produire des conditions habitables à la surface » explique Del Genio, le chercheur principal. La réponse dans quelques années (ou décennies).

> Lire aussi :  Pour Thomas Pesquet, la réussite de SpaceX est « une question de moyens »

Source.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières news

Les bons plans

Les tests