Vous ne pouvez pas montrer vos mamelons sur Instagram, à cause d’Apple

Si Instagram interdit les photos de mamelons féminins, c’est à cause du règlement de l’App Store.

Femme topless statue arcadian nue pixabay

Il y a quelques jours, l’actrice Naomi Campbell a publié une photo topless sur Instagram, avec le hashtag #freethenipple, en référence à ce mouvement.

Mais la photo a par la suite été supprimée par le réseau social. Contacté par le Daily Mail, un porte-parole a expliqué : « Nous savons qu’il y a des moments où les gens peuvent vouloir partager des images nues qui sont de nature artistique ou créative, mais pour de nombreuses raisons, nous n’autorisons pas la nudité sur Instagram ».

En fait, en avril, Instagram avait expliqué que les seules photos présentant des mamelons féminins qui sont acceptées sont celles « de cicatrices post-mastectomie et de femmes qui allaitent activement un enfant ». Mais pourquoi Instagram est-il si strict par rapport à la nudité ? L’explication a été apportée par Kevin Systrom, PDG de l’entreprise, durant un événement organisé par Dazed Media.

Selon le site Business Insider, ce dernier a indiqué que la principale raison pour laquelle les mamelons féminins sont censurés sur Instagram est que « l’App Store a des directives strictes sur le type de contenu qui est autorisé, et violer ces règles peut entraîner la suppression de l’application ». S’il voulait autoriser ces photos, Instagram devrait changer le classement de son app iOS pour qu’elle soit réservée aux plus de 17 ans.

Pour le réseau social, c’est peut-être aussi une manière de dire qu’il ne combat pas le mouvement Free The Nipples, mais que ses règlements sont basés sur des choix économiques. Après, si vous voulez montrer vos « nipples », il y a toujours le réseau social non censuré Uplust. A l’origine, celui-ci avait d’ailleurs été nommé Pornostagram, mais comme nous l’a expliqué le PDG de l’entreprise qui a développé celui-ci, Instagram leur a demandé de changer le nom, après que le site ait fait le buzz.


Nos dernières vidéos

3 commentaires

  1. Maud Cambronne on

    Ces gens qui considèrent indécents les mamelons (ou les fesses ou vulves ou pénis d’ailleurs, la nudité en général), qui considèrent que ça doit être caché, ils souffrent vraiment de graves désordres psychologiques et sexuels.
    Pourquoi pas les cheveux, tant qu’on y est?!
    Ah oui, c’est vrai, il y en a qui nous disent que les cheveux, ça doit rester caché, seul le mari peut les voir…
    La différence est de degré, mais pas de nature: le corps, certaines parties du moins, doit être caché.
    En revanche, qu’on puisse voir un flingue, un poignard etc., ça ne les gêne pas, et comme chacun sait, voir quelqu’un se faire trucider n’a jamais empêché un enfant de dormir, alors que la vue d’un sein, je ne vous dis pas, on en reste traumatisé pour la vie!

  2. Sur Twitter il y a du sexe explicite à la pelle même sur les photos de profil et pourtant l’app Twitter est sur iOS sans problème alors l’argument d’Instagram me semble pour le moins fallacieux.

Répondre