Vozavi ou l’analyse sémantique au service des avis de consommateurs

Le Wikio des consommateurs ? Vozavi est un guide d’achat d’un nouveau genre qui utilise une technologie avancée d’analyse sémantique scannant des milliers de sites, blogs et forums afin de proposer en temps réel une synthèse des évaluations de différents services à base de notes et autres statistiques. – Comment ça marche ? La note

VozaviLe Wikio des consommateurs ?
Vozavi est un guide d’achat d’un nouveau genre qui utilise une technologie avancée d’analyse sémantique scannant des milliers de sites, blogs et forums afin de proposer en temps réel une synthèse des évaluations de différents services à base de notes et autres statistiques.

– Comment ça marche ?
La note de Vozavi est un indicateur de qualité échelonné de 0 à 100.
Pour obtenir une note fidèle aux avis des consommateurs, Vozavi a mise en place une méthode de calculs complexe qui tient compte :
– d’une note par critère déterminée par la technologie d’analyse sémantique du groupe Datops leader mondial dans le domaine de la Business Intelligence.
– du type de sources (blog, forum, site éditorial, site marchand…)
– du poids de chaque critère
– du nombre d’avis d’experts par rapport au nombre d’avis des consommateurs.
– de la date des tests et des avis.

Vozavi

– Concrètement, ça sert à quoi ?
Tout simplement à obtenir des informations denses et théoriquement objectives sur un produit ou un service avant un achat éventuel, mais également de partager des avis avec la communauté, en prenant connaissance des scores attribués par les autres membres, ou encore en rédigeant votre propre point de vue sur un service donné.
Le système est extrêmement complet (complexe ?) et vous permet d’obtenir des scorings en manipulant les données à votre gré, notamment dans le choix de l’ordre des critères, que vous pouvez modifier d’un simple glisser-déposer (Ajax inside) afin de personnaliser le classement selon vos propres centres d’intérêt.
Vous pouvez également trier les avis par type de sources (blogs, forums, sites éditoriaux…), par date, par marque, par avis positifsou négatifs, et choisir de comparer tel service avec tel autre.

Le site – en version beta et pas exempt de quelques bugs – ne propose pour le moment que six catégories (ADSL, Banque en ligne, Forfait mobile, Tirage photos, Ventes privées, Video on demand), mais j’imagine que d’autres viendront rapidement s’ajouter.

Reste à savoir si l’interface très riche en fonctionnalités et parfois un peu fouillis ne rebutera pas les internautes occasionnels ou non experts, ce qui aurait pour effet contre-productif de transformer un excellent concept en un-truc-pour-geek-de-plus…


Nos dernières vidéos

9 commentaires

  1. Un site qui peut s’averer bien utile en effet. A suivre… Et oui, il ne s’agit pas d’oublier que le succès des sites dits "2.0" réside dans leur simplicité d’utilisation…

  2. non pas un equivalent de ciao, car c’est plus un agregateur :
    en gros ils piquent vraisemblablement sans leurs accords les avis publiées sur ciao.fr, toluna, journaldunet, google forum…
    un peu de flute sur une soit disant technologie suffisament complexe a expliquer et inutile
    en gros c’est du gros pipo
    ils vont juste indexer les avis de ciao.fr, journaldunet et consorts
    la notation equivaut au bon vouloir du vent de cette société
    a oublier vite à mon avis

  3. pas nouveau en plus concept de menteurs, les avis sur internet viennent d’origine diverses et des agences fournissent des avis positifs pour les marques

    voici une agence qui ne fait que cela:
    http://www.ic-agency.com/

  4. ça n’a rien de pipo, je trouve très prometteur, le fait de présenter une somme d’avis en analysant la tonalité et en m’offrant la possibilité de recalculer la note en fonction de mes critères.
    Le moteur sémantique de Datops n’a lui non plus rien de Pipo; à suivre de près pour une fois qu’une start-up française sort du lot, autant l’encourager!
    Salut Matthias le déclinogue

  5. je viens de tester et vraimment c’est nul ce truc on croit rever en voyant un niveau aussi bas il est fou jerry parler d’une start up qui sort du lot , mais ils vont ruiner combien d’investisseurs avec un truc aussi bidon, pas de commentaires des problemes partout des avis pourris ou illisibles franchement ça me choque des entreprises pareil

  6. la semantique est une source qui fera de l’argent parcontre peu sont au niveau pour entrer dans la competition et citer vozavi dans ce registre me fait pleurer de rire tellement leur niveau d’analyse semantique n’existe pas

  7. jerome camblain, président de Vozavi on

    Très intéressant Maxime,
    Essuie tes larmes. Ton post est typique de ce qui va tuer la blogosphère, des informations négatives et erronées.
    Il y a 3 boites en France qui sont au niveau mondial en sémantique, Datops (racheté par LexisNexis), Sinéqua et dans une moindre mesure Digimind; et d’autres qui tentent de percer.
    Notre licence nous permet de profiter de plus de 10 an sde développement dans ce domaine et contrairement aux autres sites qui font des moyennes d’étoiles ou annoncent un pourcentage d’avis positifs, nous analysons la tonalité phrase par phrase. En effet il n’existe pas d’avis positif, il y a toujours un "j’aime le design mais la vie de la batterie est trop courte" et nous seuls les seuls à détecter cela.
    Je t’invite à venir voir sous le capot comment ça marche au lieu d’écrire des choses que tu n’as pas vérifié. honnête comme offre non?

  8. VOZAVI c’est n’importe quoi.
    Les classements sont faux.
    Archi faux.
    C’est truffé d’erreurs.
    De la belle merde quoi.
    VOZAVI c’est faux, merdique, dangereux.
    Encore ?

Send this to a friend