Suivez-nous

Tech

Wannacry : en France, 11 000 ordinateurs sont toujours infectés

Vous pensiez que Wannacry était de l’histoire ancienne ? On a une mauvaise nouvelle pour vous…

Il y a

le

malware
© (c) Pxhere

Cela fait désormais un peu plus de deux que le bien-nommé malware Wannacry est apparu pour la première fois sur les radars. A l’époque, Marcus Hutchins, un expert en sécurité, ensuite arrêté par le FBI, avait réussi à l’arrêter. Une prouesse à l’époque réalisée presque facilement, simplement en achetant un nom de domaine. Pour autant, cela n’avait pas mis fin à la menace de Wannacry, bien au contraire. Une réalité que l’on vous racontait déjà il y a quelques mois. Pour cet « anniversaire », on fait le point…

Une source toujours inconnue pour Wannacry

On ignore aujourd’hui encore à 100% qui était derrière Wannacry, même si un groupe de hacker travaillant pour la Corée du Nord fait partie des suspects majeurs. Mais ceux-ci ne réalisaient sans doute pas à l’époque ce qu’ils allaient initier en utilisant EternalBlue, un outil de piratage faisant partie de l’arsenal de la NSA. Deux ans après, un million de PC seraient toujours menacés par le ransomware et ses dérivés. Comment est-ce possible ? Tout simplement parce que le correctif de Microsoft n’a pas été installé partout.

La plupart des ordinateurs susceptibles d’être touchés se trouveraient aux Etats-Unis mais même en France, on parle encore de 11 000 systèmes qui seraient vulnérables. Surtout, cette évaluation ne comptabilise que les machines connectées à Internet. Les autres peuvent encore être menacés, s’ils le sont un jour. De façon surprenante, il continue de propager à l’heure actuelle, mais sous une forme inoffensive.

En revanche, l’idée d’utiliser Eternalblue a inspiré d’autres personnes. D’autres pirates s’en servent pour utiliser des mineurs de bitcoins ou transformer des ordinateurs en proxy. Si vous pensiez que Wannacry allait régler tous les problèmes de sécurité informatique et éveiller un peu les consciences sur les nécessités de la sécurité informatique, autant dire qu’il faudra repasser.

Nombre d'ordinateurs toujours infectés par WannaCry

Nombre d’ordinateurs toujours infectés par WannaCry © Shodan

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les bons plans 🔥

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests