Wat.tv victime de cybersquatting à la suite d’une grosse boulette de TF1

Wat.tv a changé de propriétaire durant quelques heures, à la suite d’une maladresse de TF1.

Personne n’est à l’abri d’une erreur. Absolument personne, et pas même les grands groupes télévisuels. Preuve en est, TF1 vient de commettre une énorme boulette en oubliant de renouveler l’un de ses noms de domaine les plus populaires, soit Wat.tv. Le mieux reste à venir car certains petits malins en ont profité pour le réserver et s’amuser avec durant le week-end, et jusqu’à ce que le service juridique du géant français fasse son travail.

Cybersquatting Wat.tv

Wat.tv, pour « We Are Talented », se présente sous la forme d’une plateforme permettant aux internaute d’héberger leurs clips et leurs vidéos. Exactement comme ce que proposent YouTube, Dailymotion ou même Vimeo, pour ne citer que les services les plus populaires. A la base, le site a été créé par TF1 en 2006, pour un budget de 40 000 euros.

Si vous voulez en savoir plus sur l’histoire du service, je vous renvoie vers la page de la Wikipédia qui lui est spécialement dédiée, à cette adresse.

Quoi qu’il en soit, l’affaire qui nous intéresse présentement s’est déroulée vendredi dernier, juste avant le week-end. Le nom de domaine Wat.tv est effectivement arrivé à expiration ce jour-là, mais aucun employé de chez TF1 ne s’en est rendu compte. Du moins pas le jour-même. Une société spécialisée dans le « cybersquatting » en a donc profité pour détourner le nom de domaine et pour l’associer à une page spécifique contenant plusieurs liens publicitaires. Une affaire rondement menée et sans doute très juteuse puisque le service attire chaque mois des millions de visiteurs uniques.

Le pire reste évidemment à venir. Wat.tv est utilisé par les internautes, mais également par les équipes de TF1. Elles hébergent ainsi toutes les vidéos diffusées sur les chaînes du groupe sur la plateforme. Autant dire que le week-end n’a pas du être de tout repos pour le service en charge de la présence web du groupe.

Bien heureusement, les avocats de TF1 ont été prompts à réagir et ils sont parvenus à récupérer le nom de domaine sans trop de difficultés. Wat.tv est donc parfaitement fonctionnel à l’heure où j’écris ces lignes.

(Source)


Nos dernières vidéos

19 commentaires

  1. Pourquoi parler de cyber squatting et d’avocats ?

    Le domaine n’a pas été renouvelé, le fournisseur a donc récupéré le nom et l’a gardé actif en le redirigeant sur leur site générique de domaines expirés en attente de renouvellement ou de rachat.

    TF1 (ou son prestataire) a donc juste eu à payer le renouvellement et voilà, il n’y a donc eu aucun cyber squatting ni eu besoin d’avocats… juste eu besoin de payer le domaine comme il se doit.

  2. J’avais également compris la version de Dodutils, rien de grave sinon une grosse boulette (et sans doute un mauvais registar, les bons envoyant de multiples rappels pour être sûr de ne pas manquer le renouvellement)

  3. En somme, le titre est un petit peu trop racoleur au vu de la réalité de la situation, clarifiée par Dodutils.
    Par ailleurs, le lien vers la page wikipédia de wat.tv n’est pas correct (il y a un / en trop).

  4. D’ailleurs, à en croire la page wikipédia de wat.tv , la même chose se serait déjà passé en avril 2009…

  5. Comme le disent les deux commentaires précédents, il n’y a pas eu de cyber-squatting et d’avocats, juste une grosse erreur de la part de TF1. Ils avaient déjà fait cette erreur en 2009 sur le même site (dommaine renouvelé tous les 5 ans).
    J’ade Presse-Citron, mais l’a j’ai l’impression de voir du journalisme à la Jean-Marc Morandini ! (surtout que dans votre source ils ne parlent à aucun moment de cyber-squatting).

  6. Y a-t-il réellement une législation concernant les noms de domaine ?
    Peut-on réellement faire quelque chose si notre domaine a été snappé ?
    Ca m’est arrivé avec mon .com, du coup ça m’intéresse.

  7. @Dodulis : Parce que le nom de domaine a renvoyé pendant quelques heures vers une page mettant en avant des liens sponsorisés. Autrement dit, il a changé de main pendant quelques heures, jusqu’à ce que TF1 parvienne à le récupérer.

    @Coreight : Cf http://www.leparisien.fr/high-.....763669.php

    @Albert : Lis mon commentaire précédent, et va fouiner sur le lien du Parisien 🙂 Je corrige le lien de la Wikipédia tout de suite. Sinon, en 2009, me semble que Wat.tv avait été victime d’un problème technique, mais je ne sais pas si c’était lié au NDD.

    @JeRetiens : Je ne suis pas spécialiste de la chose mais je suppose déjà que ça dépend aussi du dépôt de marque. Si tu es le propriétaire de la marque wat.tv, alors sur le plan juridique ça doit aider pour éviter le cybersquatting.

    @Liko : C’était un problème de NDD à l’époque déjà ?

  8. Ah oui voilà, il faut avoir déposé la marque derrière :-/ Un site perso/communautaire, mais qui n’a pas de business plan ou de statuts légaux se retrouve démuni face au snapnames qui sont d’ailleurs réalisés par des sociétés toujours basées à l’étranger, avec des points de contact dans différents pays (pour mon cas j’avais dû appeler en Allemagne et en Autriche mais ils n’ont jamais répondu…).
    Doit y avoir un fameux business derrière…
    Pour anecdote, en Belgique, un flamingant avait snappé le domaine wallonia.be et l’a revendu plusieurs centaines de milliers d’euros à la région Wallonne, eh oui… :p

  9. @FredZone : non il n’a pas été cyber squatté mais « parké » sur la page standard d’attente de renouvellement comme le font la majorité des registar, et d’ailleurs en bas de la page il était indiqué que cette page était la parce que que le domaine avait expiré et il y avait un lien en bas de cette page pour permettre de renouveler rapidement le nom domaine.

  10. @FredZone : non il n’a pas été cyber squatté mais « parké » sur la page standard d’attente de renouvellement comme le font la majorité des registar, et d’ailleurs en bas de la page il était indiqué que cette page était la parce que que le domaine avait expiré et il y avait un lien en bas de cette page pour permettre de renouveler rapidement le nom domaine.

    Et pour prouver mes dires voici ce qu’indique Enom en cas d’oublie de renouvellement avec entre- autres l’info sur le fait qu’ils peuvent décider de redirigier le domain vers où ils veulent….et ils le font généralement sur ces fameuses pages de recherche génériques « which host a parking page or a commercial search engine ».

    EXPIRATION OF A DOMAIN NAME REGISTRATION: Immediately after the expiration of the term of domain name registration services and before deletion of the domain name in the applicable registry’s database, we may direct the domain name to name-servers and IP address(es) designated by us, including, without limitation, to no IP address or to IP address(es) which host a parking page or a commercial search engine that may display advertisements, and we may either leave your WHOIS information intact or we may change the contact information in the WHOIS output for the expired domain name so that you are no longer the listed registrant of the expired domain name.

  11. J’imagine que la dite société ! a fait un pic de fous pendant le weekend et pas mal de trafic et d’argent aussi, bon une occasion qui ne se rate pas et aussi je ne comprend pas comment les avocats ont pu récupérer le nom de domaine ci cette dernière société l’acheter légalement ?

  12. @laurance : pas vraiment vu que Enom est l’un des plus gros registars et que des domaines expirés qu’ils ont parké ils doivent en avoir un paquet.

  13. @FredZone : Il faut bien vendre du papier numérique hein ! Opération réussie vu le nombre de commentaires 😉
    Ça ne fera qu’inciter a faire d’avantage d’article de désinformation bien plus rentable…

  14. Oui il s’agit là d’une énorme boulette de la part de TF1, mais quand on publie un article high-tech, on essaie de maîtriser un minimum son sujet au lieu d’utiliser un vocabulaire « sensationnel » au pire vous décrédibilisez ce blog et son fondateur, au mieux vous le faites passer pour le Closer de la bloggoshpère !

  15. @lebigforum: il faut racheter le domaine… parfois les snappers mettent une prix directement sur leur site, ou réalisent des faux sites d’offres d’enchère… là c’est quand tu as de la chance.
    Pour ma part, je les ai contactés à maintes reprises et ils n’ont jamais répondu (e-mail & téléphone)… ce qui rend le domaine bloqué. Seule solution, attendre qu’ils cessent de renouveler le payement mais là encore, ça me semble peu probable.

  16. PS: je viens de regarder pour mon .com, ils ont un peu changé depuis l’année passée (peut-être les snappers ont-ils été snappés :D), ils demandent « Minimum offer: $2500 ». Tranquille ! Je les laisse payer ce domaine pendant 200 ans donc :p

Répondre