Suivez-nous

Tech

Watson, l’IA d’IBM, est désormais capable de répondre aux questions du public sur le coronavirus

Le suite Watson est accessible gratuitement pendant 90 jours pour aider de nombreuses organisations à faire face à l’épidémie.

Il y a

  

le

 
Groupon et IBM brevets Red Hat
© Presse-citron.net

La pandémie de coronavirus qui sévit actuellement fait naître de nombreuses incertitudes. Les quotidiens de millions de personnes à travers la planète sont bousculés. De tout cela découlent de nombreuses questions qui peuvent rester sans réponse. Les administrations et les entreprises peinent en effet parfois à répondre à toutes les demandes et n’ont pas le personnel suffisant pour y parvenir. Les temps d’attente ont donc tendance à s’allonger, ce qui rajoute encore plus de frustration dans une période déjà très compliquée.

IBM a décidé de répondre à ce problème en urgence en rendant sa suite Watson accessible gratuitement pendant trois mois. Cette technologie de traitement du langage naturel permet de répondre aux question courantes concernant la maladie et ses conséquences. Les chercheurs de l’entreprise ont travaillé dur pour réorienter leur intelligence artificielle vers le sujet du COVID-19. Elle est déjà à l’œuvre dans plusieurs états américains comme la Californie, New York ou le Texas mais aussi en Espagne, au Royaume-Uni et en Pologne.

Des sources officielles reconnues pour répondre de manière fiable

Watson fonctionne sous la forme d’un chatbot accessible en ligne et par téléphone. Il est en mesure de répondre à des questions spécifiques et directes sur le coronavirus comme les symptômes, les lieux pour se faire tester ou les consignes des autorités sanitaires en matière de distanciation sociale. Il peut aussi donner des conseils pratiques sur les façons de s’inscrire au chômage ou de demander une aide.

Pour ce faire, l’IA va puiser dans des sources officielles telles que les Centers for Disease Control and Prevention aux États-Unis. Il peut aussi extraire des données précises sur des sites d’administrations. Le système s’affine d’ailleurs quotidiennement au rythme des sollicitations des utilisateurs. «Notre équipe ajoute actuellement des réponses à des questions psychologiques, grâce auxquelles une infirmière virtuelle peut aider les gens à gérer leurs peurs et leurs problèmes émotionnels et à les réconforter en ces temps difficiles », précise Roy Vergis, consultant chez IBM Watson Health à Digital Trends.

IBM ne s’est d’ailleurs pas arrêté en si bon chemin et l’entreprise a décidé de déployer ses ressources de supercalcul pour permettre d’analyser la maladie. Elle fournit également ses outils de cartographie afin de mieux suivre le virus.

1 commentaire

1 Commentaire

  1. Mr.Wayne

    6 avril 2020 at 18 h 02 min

    Oui, mais ça a été déjà fait dans Superman V Batman : Daw of Justice

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les bons plans

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests