Suivez-nous

Tech

WhatsApp prépare une fonctionnalité pour lutter contre les fake news

WhatsApp planche sur une option visant à vérifier la véracité d’un message qui vous a été transféré.

Il y a

  

le

 
Whatsapp
© WhatsApp / Presse-Citron

WhatsApp serait sur le point d’entrer directement dans la lutte contre les fake news avec une fonctionnalité qui pourrait s’avérer bien utile —particulièrement en pleine épidémie de coronavirus. En effet, la période est propice à la diffusion de nombreuses nouvelles, dont la source est souvent citée comme la mère d’un ami dont la sœur travaille à l’OMS ou au sein d’un hôpital français. En somme, personne.

WhatsApp veut éviter la diffusion en masse de fausses informations

De nombreux messages sont transférés très largement durant cette période sans que leur véracité n’ait été confirmée, ce qui contribue à la large diffusion de fausses nouvelles. WhatsApp, souhaite donc lutter contre les informations douteuses qui se multiplient sur la messagerie instantanée. Pour cela, la plateforme appartenant à Facebook prépare un outil qui permettra aux destinataires d’un message transféré de vérifier sa véracité.

Dans les faits, WhatsApp fera vraisemblablement apparaître une icône de loupe à côté du message transféré. En cliquant dessus, l’utilisateur pourra avoir plus de détails sur celui-ci grâce à une recherche web qui copie-colle le contenu du texte. Avec cette option, le service espère favoriser les recherches au détriment de la diffusion aveugle d’un contenu douteux.

Actuellement, cette fonctionnalité est accessible aux bêta-testeurs. Elle devrait bientôt être déployée par WhatsApp.

Une fois de plus, nous rappelons qu’il convient de prendre quelques précautions lors de la réception d’un message transféré. S’il l’est, cela signifie déjà que celui qui vous l’envoie n’a pas pris la peine de l’écrire, mais simplement de le diffuser, une action rapide et parfois pas vraiment réfléchie.

Si le message évoque une source non officielle, comme un contact du milieu hospitalier ou de l’OMS, sans aucun nom ou moyen de vérifier que l’information est vraie… Il y a des chances qu’elle soit fausse. En cas de doute, vous pouvez aussi vérifier à l’aide d’une recherche sur le web pour recouper les renseignements. Dans le cas où vous ne trouvez rien auprès des médias traditionnels, cela signifie aussi que les infos sont plus que douteuses.

Il y a quelques jours, WhatsApp annonçait qu’il s’associait à l’OMS afin de permettre à ses utilisateurs d’en savoir plus sur l’évolution du coronavirus grâce à un chatbot dédié au sujet et présent sur l’app.

WhatsApp Messenger
Par : WhatsApp Inc
4.4 / 5
124,3 M avis
1 commentaire

1 Commentaire

  1. Patrick

    24 mars 2020 at 12 h 49 min

    Citation : « WhatsApp veut éviter la diffusion en masse de fausses informations ».

    Il faudrait qu’il fasse le même effort en ce qui concerne la diffusion de fausses informations en masse par la presse. Ou encore une exagération telle que les faits de base sont déformés et conduisent soit à la panique générale soit au lynchage médiatique d’un individu qui ne peut pas se défendre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les bons plans

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests