Wifi gratuit pour tous : la start-up Yadwire a peut-être trouvé la solution

La start-up israélienne Yadwire a peut-être trouvé le moyen de permettre aux entreprises de rentabiliser leurs bornes wifi gratuites. Il s’agit d’une technologie qui permettra à celles-ci d’injecter des pubs et des liens vers les réseaux sociaux via le wifi gratuit.

Si la technologie avancée par Yadwire se généralise, on aura peut-être la chance de voir une couverture encore plus étendue du Wifi gratuit dans le monde. En effet, selon la start-up, leur produit est l’un des outils marketing les plus bons marchés.

Grâce à la box clé en main proposé par Yadwire, les entreprises telles que les boutiques, les salons de beauté ou encore les restaurants peuvent facilement créer un buzz en visant des cibles de proximité et en favorisant l’engagement sur les réseaux sociaux.

En effet, les utilisateurs du réseau wifi doivent se connecter via les réseaux sociaux et autoriser à envoyer des messages promouvant l’entreprise qui procure le wifi gratuit. Bref, comme rien n’est réellement gratuit en matière de business, c’est de la connexion gratuite en échange d’un buzz.

Toutefois, cette nouvelle option pourrait encourager les vitrines à offrir la connexion car le « wifi sponsorisé » deviendra un investissement au bénéfice de l’e-réputation. Outre le buzz généré sur les réseaux sociaux, le box de Yadwire permettra aussi de diffuser des coupons et des offres promotionnelles sur l’écran de l’utilisateur du Wifi. On appelle ça du marketing en temps réel. Imaginez que vous êtes en train de squatter le wifi d’un magasin à proximité : un petit onglet apparait au sujet d’une réduction de 50 % sur un appareil photo.

A mon avis, c’est un outil marketing très puissant et je suis sûr que nombreux d’entre vous ne refuseront pas un peu de publicité en échange d’une connexion gratuite en dehors de chez soi.

Des outils d’analyses sont également fournis par Yadwire pour que ses entreprises puissent améliorer leurs relations clients et optimiser leur engagement avec eux.

(Source)


10 commentaires

Commenter

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Presse-Citron 2005 - 2018 | A propos | Contact | Site hébergé par Cognix Systems | Informations sur les cookies