Wilogo c’est du billard

Petite visite amicale hier chez les camarades de Wilogo.La croissance de Wilogo est impressionnante, ce qui ne les empêche pas de travailler de temps en temps entre deux parties de billard.J’y reviendrai très prochainement à l’occasion de la sortie de la v3 de leur service.

Wilogo billard

Petite visite amicale hier chez les camarades de Wilogo.
La croissance de Wilogo est impressionnante, ce qui ne les empêche pas de travailler de temps en temps entre deux parties de billard.
J’y reviendrai très prochainement à l’occasion de la sortie de la v3 de leur service.


57 commentaires

  1. Toujours aussi sympa et instructif de passer des moments avec toi Eric.

    Dommage que tu ne sois pas aussi bon au billard qu’en veille technologique lol 😉

  2. J’ai leur projet en horreur, je suis déçu que t’en fasse la promo. Ca me révolte complètement.

    C’est juste scandaleux. Je suis complètement affolé qu’on puisse considérer ce système comme une alternative à la création de son identité.

    Considérer que le travail du graphiste s’arrete à l’execution, c’est nous rabaisser à faire le ménage. Ca me revolte complètement, si on devait s’en tenir à suivre les directives d’un gérant, ça serait le laisser se tirer une balle dans le pied, graphiste c’est du conseil, de la communication, du marketing… On réfléchis, on ne se contente pas de faire et de fournir, ET SURTOUT on ne laisse pas le gérant seul juge de notre travail, il faut le convaincre, argumenter et lui fournir des explications sur nos choix et l’incompatibilité des siens, le laisser choisir le logo qu’il veut dans la foulitude de logo proposé c’est comme laisser à un gamin le choix de choisir son bonbon. Il va prendre le plus rouge, le plus vif, celui qui va lui plaire mais pas forcément celui qui conviendra le mieux à son activité.

    Les prix défient évidemment tout concurrence, je facture la plupart de mes logos à 400€, qui va être assez fou pour me confier son logo alors que wilogo propose pour le même prix 40 graphistes…

    Sauf que ce ne sont pas des graphistes, il n’y a que les particuliers/amateurs (attention c’est pas péjoratif, je ne juge pas la qualité produite) pour pouvoir participer à des appel d’offres aussi scandaleuses, personne n’est rémunéré, tu travaille sans filet sans garantie. Et même si ton logo est de qualité professionnelle, qu’il est parfaitement adapté à la communication que devrait choisir l’entreprise, il faut savoir qu’il est au préalable soumis au jugement subjectifs des modérateurs/administrateurs, et qu’il peut être refusé sans explication aucune.

    C’est pro-libéral comme système, c’est très américain, moi ça m’enèrve. Honnêtement qu’ils aient leur créneau pourquoi pas, moi ça me dérange pas ça me fait pas d’ombre tant que personne vient leur coller l’étiquette de service professionnel à pas cher. Ce n’est aucunement comparable ! C’est 40 graphistes amateurs qui exécutent sans broncher les directives subjectives de gérants. Ca n’a rien à voir.

  3. Je suis de l’avis de Benoit. Des services comme wilogo usent et abusent de ce côté facile qu’offre le web en proposant à des entreprises des combats de jeunes coqs dont le vainqueur sortira vivant, quant aux autres …

    Il n’y a qu’à voir l’ambiance qui est présente sur le site. Peut être est-ce différent aujourd’hui, j’avoue que cela fait longtemps que je m’étais inscrit (j’ai d’ailleurs lutté pour virer les mails de relance et de demande de participation. Ne pouvant pas virer mon compte j’ai eu du bol de trouvé la case planquée à cocher :p), mais à l’époque c’était mauvaise foi en bonne et due forme pour démonter les logos des "adversaires" afin que le sien rapporte les 300€ escomptés.

    Enfin on va me ressortir la bonne vieille phrase, on ne force personne. Certes, et ça ne me dérange pas plus que ça, que les "graphistes" qui en ont envie s’étripent sur wilogo à leur guise, mais qu’on aille pas nous faire croire que cette brocante aux logos ait quelque chose de professionnel. Je trouve que pour un boulot qui se veut communicatif et créatif à la base, la démarche de wilogo (et associés) est beaucoup trop automatique. Quant au contact graphiste client et tout l’échange qui en découle, comme le dit Benoit, c’est au mixeur qu’il est parti.

    Enfin tant qu’il y a des participants et des clients, pourquoi arrêter. Si on se place du côté de la banque, effectivement, les raisons manquent 😉

  4. @Benoît et isis : vieux débat remontant aux débutsde La Fraise que vous relancez là et que je croyais réglé. Franchement vous ne pensez pas qu’il y a de la place pour tout le monde ?

  5. D’autant plus que de plus en plus de gros clients qui passaient par leurs agences de communication "traditionnelles" viennent maintenant vers nous car ils ont été déçu du mauvais travail de leur prestataire et trouvent qu’ils sont mieux écoutés sur Wilogo =)

    Nous avons fait pas mal de modifications, tant au niveau du fonctionnement que de la rémunération sur notre nouvelle version, donc je vous invite à l’essayer lors de sa sortie prochaine pour voir si le fonctionnement vous semble plus équitable.

  6. Non non, si tu ignores tous mes arguments pour te focaliser sur les défauts des appels d’offres, oui on en arrive au même débat, mais la question n’est pas là. C’est comme ton concours presse-citron moi j’y aurais participé volontiers, ça m’aurait pas déranger de travailler pour rien, ça en énervait d’autre, chacun ses choix, je respecte ça, le problème n’est pas là, ne le réduit pas à ça.

    Wilogo, c’est du travail executif, sans communication ni marketing, sans valeur ajoutée, c’est pas du travail professionnel. Les graphistes qui y sont ne sont pas des professionnels parce que travailler via wilogo n’est pas viable. Et du fait qu’il ne soient pas professionnels, ils séduisent les gérants en exécutant leur 4 volonté sans réflechir. Imagine que t’y soit aller pour proposer presse-citron comme l’idée t’as sans doute effleuré (il me semble que tu me l’avais confié), t’aurais eut de la surenchère stéréotypé voulant à tout prix te séduire et exécuter mot pour mot toutes tes contraintes même les plus improbables. C’est pas ça un logo, c’est pas ça une identité visuelle. C’est de la réflexion, une longue discussion, un aboutissement d’idée.

    Je critique pas qu’ils existent, je ne critique pas leur façon de faire (sauf le coup du pré-tri très subjectif des logo proposé), je critique seulement l’idée qu’ils laissent se dégager de wilogo, comme quoi c’est un service professionnel. Ca n’a rien à voir, et que t’en fasse la promo à ce titre ça m’horripile déjà.

    Une anecdote tout conne : un client un jour s’est présenté à moi avec un logo fait via wilogo, pour que je lui fasse son identité visuelle. J’ai du refusé son projet parce que je lui ai expliqué que son logo ne correspondait pas à l’image que devait dégager son identité visuelle, mais il voulait absolument le garder, il l’avait payé cher. Il avait été mal conseillé ou pas conseillé du tout, son logo était incompatible avec son activité. Joli certe, mais inexploitable.

  7. @Eddy : Mieux écoutés ? Mais le travail de graphiste, c’est pas d’écouter, c’est de confronter les idées, de confronter les points de vues, d’aboutir à une idée, de convaincre et d’argumenter, pas d’écouter et d’exécuter les volontés des clients. C’est le travail des stagiaire ça.

    Concernant la "v3" et les modifications, à vrai dire je ne testerais pas, ça ne correspond pas à ce qui fait la richesse et l’interêt de mon travail. J’ai déjà testé Wilogo il y a quelques années pour voir et comprendre, je me suis déjà fait une opinion dessus, et je vais camper dessus.

    J’en reçois de bon échos de clients surtout, de blogueurs aussi qui en font la promo parce qu’ils trouvent ça intéressant. Mais de tous les graphistes qui ont essayé, on est tous unanimes sur Wilogo. Indépendamment de l’appel d’offre déloyale, qu’on accepte volontiers à partir du moment ou on y participe (c’est pas le sujet).

  8. Benoît, je ne fais la promo de personne, j’ai prévu de faire un article sur Wilogo car c’est une société qui marche fort, lancé il y a à peine 18 mois avec un concept qui n’était pas gagné au départ, gérée par des mecs très jeunes qui se bougent le cul (moyenne d’âge à peine 25 ans à eux 3…). Rien que pour ça ça mérite un coup de projo.

  9. De ce point de vue là ça se défend oui. Je suis content pour eux, content de voir qu’ils sont jeunes et que leur projet marche. Mais qu’eddy dise qu’ils se placent comme alternative à des agences traditionnelles, c’est difficile à imaginer et surtout un peu naïf en l’état actuel. Si ils en viennent à gérer ce genre de clients, requièrant un vrai soin particulier, il vaut mieux qu’ils assurent leur arrières avec un service dédié et pas le déléguer à des amateurs/particuliers.

    Si monter leur boite avec les meilleurs graphistes de wilogo est leur prochaine étape alors oui, ca sera une belle réussite 🙂 Et pour eux, et pour les graphistes qui y travaillent d’arrache-pied.

    C’est pas une attaque personnelle, je leur souhaite toute la réussite personnelle qu’ils méritent à travers Wilogo. Professionnellement, je ne demande qu’à voir vers où ça va aboutir. Je ne demande qu’à être convaincu de la légitimité de leur "service professionnel".

    Ce que je regrette, dans ce coup de projo, c’est qu’au moment de décrire leur activité et leur services, tu en vienne à employer les termes professionnel et bon marché. Tu as un pouvoir de pluie et de beau temps, tu ne peux le nier, et graver dans l’esprit des clients potentiels, qu’ils ont accès à 40 graphistes pour un travail professionnel à un prix dérisoire, c’est leur donner l’illusion que wilogo c’est LA solution de création d’identité. Alors que, je me répète, ce ne sont que des exécutants.

    (Je n’ai pas vu la v3, je n’ai vraiment connu que la v1, mais pourquoi cracher dans la soupe et aller complexifier le tout alors que ça fonctionne très bien comme ça)

  10. Quand tu en viendra à faire ce billet lors de la v3, c’est deux termes qui viennent naturellement avec wilogo parce que c’est justement ce qui le rend attractif. Mais ce n’est pas comparable et tu en as toi même fait l’expérience.

  11. un VRAI graphiste on

    BRAVO BENOIT..

    merci les "mecs très jeunes qui se bougent le cul", effectivement, pour foutre en l’air une profession , vous vous demerdez bien..bon début.

    reste plus qu’à faire la même boite, mais proposer le logo à 10 euros. ( d’ici 1 ou 2 ans ?)

    Lamentable.

  12. N’exagèrons pas monsieur "le vrai graphiste" qui cache son nom et de fait n’assume pas les responsabilités de ce qu’il dit (ce qui est franchement dommage, ça discrédite ton discours et le miens puisque tu le rejoins)

    Ils ont leur créneau de service de proximité, pas cher, tant qu’ils y restent il ne nuisent pas à la profession. De toute façon, je pense qu’ils se feront rattraper par leur popularité jusqu’au jour où ça craquera parce qu’ils auront trop de responsabilité et des bras pas suffisamment compétent pour les assumer.

    Mais c’est vrai que pour rejoindre notre ami anonyme, que de notre point de vue de graphiste, c’est pas les plus enclins à être sous les projecteurs.

  13. C’est dingue de voir comment une photo de billard peut exciter les foules…
    Je ne pense pas que Wilogo va tuer la profession de graphiste… Elle permet à certain de mettre le pieds à l’étrier et à d’autres de montrer ce qu’ils savent faire… et surtout, ça permet à un type à un coin de la France de vendre un logo à l’autre bout de la France… C’est ça qui est cool. Et des logos à 300 euros, quand on est une start-up, c’est un bon plan. Quand on aura plein d’argent à dépenser, alors on pourra faire appel à des vrais graphistes… ou au type qui a fait notre logo sur Wilogo en le payant plus cher…

  14. Tout à fait Aladom.

    Désolé Eric pour cette polémique. Il y en aura toujours qui fantasment à l’idée de voir Wilogo couler.

    Notre but n’est pas de voler le boulot des graphistes, et même plutôt de leur en fournir qu’ils n’auraient jamais eu. On a encore amélioré ça dans la nouvelle version.

    On vous expliquera tout ce qui a changé dans peu de temps, mais on ne va sûrement pas encore une fois relancer une polémique qui ne sert à rien et ne fait avancer personne.

    Les critiques que vous formulez, on nous les a déjà faites et on les a prises en compte.

    Si vous avez des choses à nous dire, écrivez moi par mail ou venez sur Wilogo, le pauvre Eric à rien demandé 😉

  15. Tu te bas contre un moulin aladom, j’ai jamais attaqué wilogo sur ce plan là. Je suis parfaitement d’accord, ils ont leur propre créneau, ce qui m’enerve c’est que ce n’est pas étiquetté comme tel, évidemment pour se vendre on se met en valeur, mais faut pas mentir non plus. Wilogo dessert ses clients par son manque de professionnalisme justement, alors qu’il est revendiqué, en leur laissant croire que le client est géré, suivi, alors que c’est soumis à son libre jugement sans conseil.

    Moi, je vous emmerderais pas si vous faisiez les choses bien. Vu de l’autre côté de la barrière, du côté de ceux qui travaille, c’est clair que c’est un gain d’argent qu’ils n’auraient pas eut autrement parce qu’ils ne sont pas suffisamment qualifiés pour travailler à leur compte ou en boîte. Et ce genre d’appel d’offre pour une poignée d’euro ça n’intéressera que des amateurs, des gens qui n’ont que des vagues notions de ce que sont la communication visuelle.

    Wilogo, ne fait pas d’ombre à la profession, tant qu’elle garde ses distances. Je suis pas contre qu’on vous fasse de la pub, je suis contre qu’on vous colle l’étiquette de professionnels.

    Quand je lis qu’eddy dit fièrement récupérer des clients de boites traditionnelles et leur assurer de meilleures services, c’est encore renforcer l’image que wilogo peut se substituer aux services de professionnels, ce qui est faux.

    Vous ne lisez pas les mêmes choses que moi, je n’ai jamais souhaité que wilogo coule. Faut arrêter, j’ai jamais dit ça. Je ne suis pas d’accord avec votre image de professionnel que vous alimentez volontairement, j’ai jamais rien eut contre vos services, depuis mon premier message je le dis, vous avez votre créneau.

    Je répète les même choses depuis le début et je vais arrêter là, on va pas refaire le monde. Surtout pas à 25 ans…

  16. Hello.
    Je me permets aussi de réagir au concept Wilogo, que je trouve catastrophique. J’ai 35 ans et ça fait 10 ans que je me bats pour expliquer inlassablement à mes clients qu’un logo, c’est l’aboutissement d’une énorme réflexion, entreprendre de travailler sur une identité graphique, c’est presque attaquer une psychothérapie avec le client (bon, ok, j’en rajoute un peu). En tout cas essayer de rendre notre démarche crédible est compliqué, parce que notre métier est pollué par plein de charlatans qui montent des pseudo-écoles de graphisme où on apprend plutôt Photoshop que la typographie (je reçois des CV à la pelle), ou parce qu’on montre dans la presse des logos tout pourris (SNCF, LCL, La Poste…) en annonçant des prix exhorbitants.
    Et là, votre concept de ptits jeunes qui n’en veulent, ben ça enfonce le clou : pas de contact, pas d’accompagnement, aucun ressenti, aucune analyse, juste un peu d’esbrouffe graphique : c’est parfois joli, mais jamais efficace.
    Franchement, ça me fout les boules, peut-être autant que le logo de la SNCF et du Crédit Lyonnais. Et le concept de La Fraise, que je trouve super, n’a rien à voir : comment vous pouvez comparer un logo et un T-Shirt ? C’est vraiment que vous n’avez rien compris !

  17. ça c’est le commentaire type du gars qui ne connait pas Wilogo et qui critique.

    Va donc visiter fr.wilogo.com/creation-lo… avant de dire que les logos sont juste "jolis" et jamais efficace.

    C’est comme ceux qui disent que les graphistes y font un travail d’Exe … et bien non justement : beaucoup de graphistes viennent sur Wilogo pour libérer un peu leur créativité, chose qu’ils n’ont que rarement le loisir de faire en freelance ou en agence (et oui).

    Je sais que pour certaines personnes comme vous qui se sentent toujours supérieure aux autres (qui a fait le logo de la sncf ?) Wilogo dérange, mais ce n’est pas la peine non plus de raconter n’importe quoi .

    Nous proposons un suivi à tous nos clients en fournissant dans tous les cas les coordonnées directes du graphiste vainqueur.

    Comme dit Eric, il y a de la place pour tout le monde et un client qui passera par un graphiste indépendant n’aura pas les mêmes besoins qu’un client qui vient sur Wilogo … ce n’est pas une raison pour polémiquer sans arrêt sur "les logos des autres qui sont moins biens que les miens"

  18. Les logos sont frais et font envie, sur Wilogo on vient juste chercher un petit logo pour sa PME et je vois pas ou est le problème.

    On a pas forcément besoin au début d’une boite d’avoir un logo qui casse la barraque avec tout une signification "artistique". On veut du joli du "qui plait".

    C’est peut-être une évolution du métier ou juste une extension.

    Ils ont pas besoin de mentir sur ce qu’ils vendent, leurs logos sont beaux et sont une excellente plateforme pour tous lrs jeunes artistes qui intègreront plus tard des boites de com ou autres…

  19. Je crois que tous ces commentaires négatifs sont quand même révélateurs d’une certaine prétention des graphistes "pros" qui feraient des super logos très chers contre les prétendus "amateurs" qui feraient de la merde pour Wilogo. C’est un peu caricatural tout ça…

  20. bonjour,je colle ici un mail envoyé à ces chers WILOGO il y a 2 mois, tout ça pour dire que la V3 n’à rien résolu.
    ————–
    Voila quelques mois que j’observe le fonctionnement de Wilogo.
    J’avais d’abord trouvé l’idée intéressante, l’envie d’entreprendre
    des créateurs respectable, bref je m’inscris comme graphiste que je
    suis, plus par curiosité qu’autre chose. Et puis en voyant le nombre
    de gars marner sur chaque projet, le niveau déplorable de 80% des
    logos et le systeme des rémunérations, une sorte de rogne m’a gagné,
    me faisant largement reconsidérer le principe même du site

    Sans être à la CGT, j’espère que vous réalisez que vous gagner votre
    croute en faisant bosser des centaines de personnes pour rien. Chacun
    à sa conscience, c’est une question d’éducation.

    Vous allez me dire qu’ils sont volontaires, certes, mais alors il
    s’agit d’un concours, et là les gars juridiquement vous êtes mal. (si
    si demandez à votre avocat … ). Vous n’avez qu’une chance c’est
    qu’il n’existe pas en France un syndicat des graphistes capable de
    vous coller un proces.

    Vous renseignez vous sur l’immatriculation URSSAF des graphistes ?
    (parce qu’a 300 Euros le logo 1 fois par mois c’est de l’argent de
    poche….) S’ils n’en ont pas vous êtes leurs employeurs ….. et
    donc … (au mieux vous êtes une agence d’intérim)

    Ces considérations pourraient n’être que techniques et sujet à
    discussion, mais franchement vu le resultat …. sur la centaine de
    logo que j’ai suivi, il y en a que deux qui en sont vraiment . Les
    autres, sont soit des pictos, soit illisibles, soit impossible à
    reproduire sur tout support, soit pomper sur d’autres (comment voulez
    vous creer quelque chose en 2 heures ?) bref du n’importe quoi.

    Les entreprises qui font appel à vous savent-elles qu’aucun conseil
    ne leur sera donné ? parce que, contrairement à ce que vous croyez,
    vous ne faites concurrence à personne. Ce que va chercher une
    entreprise dans une agence ou chez un vrai graphiste, c’est le
    conseil, c’est un veto quand le client se trompe de direction ou veux
    quelque chose d’aberrant.

    Malheureusement pour vous et encore plus pour les graphistes qui
    donnent le meilleurs d’eux-même vous ne vendez que du prix.

    Il y a des gens qui achetent leur foi gras chez LIDL, libre à eux ,
    mais c’est pas du foi gras….

    Comprenez une chose messieurs les non-graphistes, le logo c’est le
    visage d’une société (d’ailleurs le votre….) alors que penseriez
    vous d’un chirurgien esthétique 3 fois moins cher que les autres, qui
    n’a pas son diplome de médecine et qui fait pratiquer l’opération par
    des premières année de médecine ? Vous iriez vous faire refaire le nez ?

    Alors, Respect pour votre envie de réussir et pour l’idée de départ,
    mais PAS Respect pour "l’ethique" (non ce n’est pas un gros mot) et
    dormez tranquille, la seule concurence que vous aurez, ce sera celles
    des graphistes qui participent (des survivants). Les graphistes
    professionnels (je veux dire ceux qui en vivent – en payant des
    cotisations sociales -) ou des petites et grandes agences n’ont pas
    les mêmes valeurs que vous donc pas les mêmes clients. (ce n’est pas
    péjoratif ni insultant, je précise)

    NB : Si vous me répondez, svp ne me ressortez pas le couplet sur la
    nouvelle economie net-web2.0-participative-libre-envie d’entreprendre-
    blablabla. Et surtout pas l’exemple d’un Patrice Cassard, Icone du e-
    business français, qui lui faisait du business à l’intérieur d’une
    communauté de PARTICULIERS, sans massacrer les prix et qui se
    défonçait vraiment pour offrir le meilleur a ses clients. Le E-
    commerce, c’est du commerce.

    Voilà, soyez surs de ma considération malgré ces remarques, et je
    ne manquerais pas de renvoyez ves votre site tous les gens qui me
    parlent de "logo pas chers sur internet"

  21. On est d’accord mais…pas si sur (j’en connais !). Pour le même prix il ferait peut-être mieux d’acheter un bon pâté chez un charcutier.
    Ce qui est honteux, c’est de faire croire que c’est du foi gras et de cautionner la façon dont il a été produit pour arriver à ce prix !
    Un logo à 300 euros, t’en a pour ton argent, et encore … Wilogo se fout de ses clients et de ses employés qu’il ne paye pas

  22. Tiens, on reparle de concours sur Presse Citron…
    Qu’on foute la paix à ceux qui ont des idées…
    et qu’on laisse la possibilité d’avoir un logo pas cher à ceux qui lancent leur activité…

    Moi mon site http://www.aladom.fr permet de trouver des prestataires de service à domicile. Je suis concurrent des grandes enseignes qui facturent 20 euros l’heure de ménage… mais ces grandes enseignes ne proposent pas leurs services dans les villages de 1000 habitants… Mon site lui a pour objectif de couvrir toute la France.
    Je pense qu’il y a de la place pour tout le monde…

  23. Des idées comme ça , merci… tu peux les garder. De toute façon ils vont vite se rendre compte de l’impasse.
    Une heure de ménage c’est une heure de ménage. C’est propre ou c’est pas propre. Pour un logo (ou toute création de l’esprit ) l’escroquerie est facile. On met des reflets , des ombres, du Web2.0 design et hop … sauf que ça marche pas! Est-ce vraiment rendre service à une entreprise qui démarre justement de lui vendre un truc au rabais. Audiard avait raison :"le prix s’oublie, la qualité reste!"

  24. Eolica : oui, c’est rendre service à la TPE/PME de lui vendre un logo pas cher de la qualité de ceux sur wilogo. Parce que sinon, elle va le faire elle même, sous word, et ça va être bien plus catastrophique.

    Et pourquoi dis tu que ça marche pas. Si ça "marchait pas", wilogo n’aurait pas de client non ?

    De toutes façons,faut pas se voiler la face. Dans la créa graphique et les petits sites web, aujourd’hui on a un phénomène type wilogo. Demain tout sera fait en thailande, inde, chine, magreb.
    En france, il n’y aura plus que des "vendeurs de logos", plus de "créateurs".

  25. "Tiens, on reparle de concours sur Presse Citron… Qu’on foute la paix à ceux qui ont des idées…"
    C’est très démago ça… J’adore :p

    "ça c’est le commentaire type du gars qui ne connait pas Wilogo et qui critique."
    "C’est comme ceux qui disent que les graphistes y font un travail d’Exe … "
    Nos noms sont remplis justement pour être cités, faut pas avoir peur d’en faire usage. Et accessoirement éviter ce ton suffisant, c’est pas comme ça qu’on répond aux gens.

    "Je sais que pour certaines personnes comme vous qui se sentent toujours supérieure aux autres (qui a fait le logo de la sncf ?) Wilogo dérange, mais ce n’est pas la peine non plus de raconter n’importe quoi ."
    C’est quoi ces agressions personnelles ? On ne juge plus le discours des gens mais directement les gens qui les portent ? C’est ça la communication sur Wilogo ?

    Sérieusement c’est toujours comme ça les débats sur presse-citron ? mais c’est un pur dialogue de sourd lol…
    Evitons d’être désobligeant quand même, le ton suffisant et l’arrogance laissons ça aux hooligans 🙂

    Et puis on n’est pas soit d’un côté soit de l’autre, ya pas les pro-wilogo et les anti-wilogo faut arrêter de resumer ça comme ça, je suis pas contre le service, il est légitime, ce qui ne l’est pas c’est leur étiquette de pro. C’est à ça que devrait se résumer le débat. Sortez pas les grands arguments qui n’ont rien à voir, vous faîtes dévier le débat sur un terrain glissant qui n’aboutira à rien. Chacun y trouve son utilité, et c’est tant mieux qu’il vienne en aide à des PME naissantes, faut juste pas leurrer les gens, on ne juge pas un logo sur sa qualité graphique mais sur sa communication, sur la perception qu’on en fait.

    Je me sens un peu responsable parce que j’ai ouvert le débat, mais en fait j’anticipait sur le billet dithyrambique qu’allait faire Eric, en employant à coup sûr deux mots, professionnel et bon marché, qui me paraissent inappropriés à Wilogo. Voilà, le vrai débat, on ne parle pas de l’inégalité des offres d’appels, c’est le choix de tout un chacun d’y participer et c’est parfaitement légal en France.

    @Eddy: T’apportes enfin un élément de réponse. Même si ça ne me convainc pas, parce qu’avant d’émettre des directives aux graphistes, c’est avec eux que devrait s’entretenir les professionnels, avant même de commencer le travail et de définir des les axes de communication. Leur assurer un briefing et un débriefing, rendre les logo anonyme, de sorte que chacun puisse juger objectivement et donc que tous les graphistes puissent participer au débriefing. Arrêter de volontairement mettre en compétition les gens, ça vous discrédite, vous arbitrez des combats de coq, dont certains sont tellement adulé par leur nombre de victoire que les membres qui votent pour eux en sont complètement aveuglé.

    Quand on vient sur wilogo on lit des commentaires du genre, "ouais super comme dab", "genial j’adore", "tu taquines", "toujours aussi genial"… Ca sert a rien, c’est de l’auto-promotion et au final qui sont mis en avant ? Les graphistes les plus connus, les plus adulés, indépendamment de leur réalisation, qui sont jugées par des gens qui n’y connaissent rien. Ca vous porte préjudice à vous et à vos clients, qui sont trop souvent influencés par des gens qui pensent que plus il y a de strass et de paillettes mieux c’est.

    Votre communication en prend dans la gueule parce que vous laissez ça comme ça, vous gérez ça de loin. C’est marrant d’être communautaire, de prôner la participation, mais ça n’a qu’un temps, et il y a un moment où il faut sortir de son moule et commencer à vraiment gérer son affaire.

    Vous dîtes que vous êtes pro et que vous êtes une meilleure solution que des agences "traditionnelles" mais il y a de trop gros défaut de communication, qui vous attirerons les foudres des graphistes et des agences, tant que vous n’aurez pas définit ça clairement. Et c’est pas les nouvelles versions avec un nouveau logo, un nouveau design, et un nouveau service qui vont changer la donne.

    Si vous voulez pérenniser votre service et être reconnu, planchez vraiment sur ces aspects, parce que là vous passez pour des rigolos qui s’en mette plein les fouilles. C’est ça votre image actuellement.

    @John : Non je ne pense pas que la profession soit menacée, les templates étaient beaucoup plus menaçant mais au final on revient toujours vers des choses originales et créatives. Non, les appels d’offres resteront toujours une alternative, les vrais artistes n’y participe pas, parce que les gens les démarchent, ils veulent leur style, leur coup de crayon et c’est ca qui vaut de l’argent, pas l’exécution de directives.

    D’ailleurs faut pas se leurrer non plus, ya des exploitation de filon grotesque, quand je vois les services Pages Jaunes ou France Telecom, qui publie 1 site à l’heure pour un chèque à 3 zéros. C’est juste scandaleux. Mais heureusement les gens savent encore différencier la création de l’industrialisation.

  26. "@ Voilà, le vrai débat, on ne parle pas de l’inégalité des offres d’appels, c’est le choix de tout un chacun d’y participer et c’est parfaitement légal en France."…

    Ca reste à démontrer. Transposez l’activité de wilogo à la compta ou la gestion, bref s’ils proposaient les services d’une profession réglementée en cassant les prix sans être eux même experts. Ils n’auraient pas tenu un trimestre.
    Procès pour concurrence déloyale et exercice illégale d’une activité réglementée. Alors oui je suis d’accord, les graphistes n’ont qu’a s’organiser. Mais le plus grave c’est qu’ils dévalorisent le travail de personnes qui elles sont des professionnels et payent leurs charges en tant que tels. Parce que forcement il y a amalgame.Ma belle mère ne fait pas la différence entre un dépot de pain et un boulanger … sauf quand elle le goûte.

  27. @Benoît Sanier : "…mais en fait j’anticipait sur le billet dithyrambique qu’allait faire Eric, en employant à coup sûr deux mots, professionnel et bon marché, qui me paraissent inappropriés à Wilogo"
    Ca s’appelle un procès d’intention. Qui es-tu pour savoir à l’avance ce que je vais dire ou pas ? Désolé mais je te trouve bien présomptueux cher ami.

  28. Ne t’excuse pas, tu ne pouvais pas savoir que j’avais de la famille dans l’extra-lucidité 🙂

    Plus sérieusement en lisant : "Petite visite amicale hier chez les camarades de Wilogo". Je te vois mal, dire autre chose que du bien d’eux, et comme je l’ai dit, Wilogo s’est octroyé ces deux mots qui viennent désormais naturellement. Ca paraissait évident qu’en décrivant Wilogo, même objectivement, tu allais employer ces mots.

    Pour le côtés dithyrambique, j’avoue c’est de la présomption sans vrai fondements, mais je ne suis sûrement pas loin de la vérité : on ne présente une photo tous sourires, pour ensuite les clouer dans leur créneau. La encore, c’est mon extra-lucidité qui me reprend :p

  29. Eric, tu es très lu, et franchement comme Benoit j’ai eu peur de l’éloge d’un business plus que "limite". Je fais confaince à ton éthique pour aller voir plus loin que la surface.

  30. bah te retiens pas mon gars, si t’es pas capable de calmer tes nerfs. On discute, on échange on donne son avis. Ca te gêne à ce point ?
    Qui je suis, directeur d’une petite agence qui depuis 15 ans a vu évoluer le monde du graphisme et les pratiques internet. Je n’ai rien eu à dire lorsque j’ai découvert les sites qui vendait du logo en ligne (fresh logo, parislogo et autres) Ce sont des agences qui font du e-commerce et qui payent les gens qu’ils emploient.
    Alors oui je le redis haut et fort wilogo c’est "limite"à tous les niveaux.
    Les clients sont trompés sur la marchandise dans 95% des cas.
    Wilogo emploie des gens qu’ils ne rémunère pas. Ceux qui le sont, j’aimerais connaitre leur n° d’urssaf.
    Enfin Wilogo, d’une façon générale, dévalorise la création de logo qui est au contraire la prestation la plus complexe à fournir.
    Voila Greg qui je suis, et si tu n’es pas calmé … bah je peux rien pour toi

  31. @eolica : stop maintenant, c’est bon on a fait le tour là. Le débat n’avance plus et arrive à son terme. Ne me force pas à fermer les commentaires.

  32. Si ça t’intéresse tant que ça, on a déjà pris contact avec l’URSSAF et tout est clean.

    Donc la plupart de tes commentaires sont de la diffamation et on en a un peu marre de subir ce genre de commentaires basés sur des informations fausses.

    C’est bien toi qui est le plus dans l’illégalité pour le moment.

  33. @eric, je suis d’accord avec toi pas la peine de fermer, je crois que tout a été dit, dans le calme et la bonne humeur. merci en tout les cas pour ces espaces de débat.

  34. @eric, désolé nos commentaires se sont croisé avec Eddy mais je me dois de répondre … sagement et après je vais me coucher
    @Eddy,soyez plus transparents et tout s’arrangera. Autant pour moi pour l’Urssaf si c’est clair.
    Pour l’instant en France, donnez son avis, son sentiment, sur un fait public n’est pas encore illégal.

  35. Tu peux donner ton avis mais pas faire de la diffamation. Ce n’est pas la même chose.

    Si tu veux que je t’explique la différence et que je te montre en quoi tes commentaires posent des problèmes juridiques, contacte moi par email stp eddy(at)wilogo.com

    ça sera plus propre que de continuer une conversation inutile ici, et ça pourra t’éviter d’avoir des soucis avec des sociétés moins compréhensives que nous.

  36. Aux armes professionnels du logo !
    Lancez donc le slogan suivant (et apolitique) et vous défendrez votre job, votre avenir et celui de vos enfants :
    "NON à WILOGO"
    … par tout moyen à votre convenance (blog ou autre …)
    Un ami qui vous veux du bien :-))))))

  37. Pour abonder dans le sens de Benoit, il n’est pas difficile de vendre un produità un prix élevé, si ce dernier est bon. Pour moi wilogo vend un prix plus qu’un service.
    Les consultants que nous employons pour la conception d’une identité visuelle, sémiologue, hitorien, proposent une réelle analyse des problématiques. Pour l’entreprise d’électricité locale c’est parfait.

  38. Bonjour,

    Tiens Eric, toi qui – surtout en ce moment – es si sensibilisé aux histoires de censure et de plaintes menaçant la liberté d’information des blogs français, je serais curieux de savoir ce que tu penses de l’attitude de tes amis de Wilogo :

    >> http://www.mariejulien.com/?post...

    Que penser, plus précisemment, du fait qu’ils soient les premiers à te soutenir activement dans ta lutte pour la liberté, banderoles à l’appui, pendant que de leur côté ils envoient un cabinet d’avocat aux trousses du propriétaire d’un blog dans lequel un commentaire n’a fait que relayer une info vraie et légale qui a fuit de chez eux ?

    La défense de la liberté d’informer s’arrête-t-elle à la porte de ses intérêts personnels ?

    Quelqu’un a-t’il un avis là-dessus ?

  39. bonjour je me suis inscrit sur willogo je penssé que sa me serviré comme un blog mais je n’est pas bien compri le fonctionnement de WILLOGO et je voudrais savroir " est-ce qu’apré avoir envoyer le mandat je devré payer ? et puis qu’elle et son but reel? SVP repondez moi vite je ne peut minscrire si willogo est payant :s dsl merci beaucoup de me repondre au moin par mail "

  40. Je pense que ce service a beaucoup de potentiel, il fallait juste trouver l’idée.

    J’ai fait des études de graphisme et je sais un peu comment ça se passe dans le milieu du graphisme (même si ce n’est pas le métier que j’exerce aujourd’hui) je peux dire que oui il manque certains aspects qu’un graphiste professionnel peut fournir (conseils et suivi, « assurance » d’une certaine qualité), mais il y a aussi des avantages (comme le nombre et la diversité des propositions, le prix).

    Je connais des grosses agences de communication qui facturent des logos à des prix exorbitants et qui sont bien loin de la qualité de certains logos de Wilogo… (et surtout avec moins de propositions à la base).

    Bref, il n’y a pas autant de négatif que certains le disent… J’aime beaucoup le calme que garde les créateurs de ce service face à certains commentaires « haineux », mais leur calme ils peuvent le garder, ils doivent s’en mettre plein les fouilles 🙂 Surtout qu’une fois lancé un site comme ça devient presque « autonome ».

    Bref, bien joué l’équipe de Wilogo.

    • Eric

      @beninsky : tiens, un commentaire positif sur Wilogo, ils tont payé ou quoi ? 🙂 Je confirme pour bien les connaître que leur business marche très très fort et qu’ils n’ont plus de problèmes de fin de mois, ce qui à leur jeune âge est tout à leur honneur.

  41. Moi y’a un truc qui me gène c’est que ceux qui ont accès à la base de données des graphistes peuvent repiquer les idées et les améliorer avant échéance.
    Autrement le principe est bien.

Répondre