Connect with us
Red top

Mobile

Xiaomi devient un opérateur mobile (virtuel)

Xiaomi suit les traces de Google et devient un opérateur mobile virtuel.

Il y a

le

Bien que Xiaomi ne propose pas encore officiellement ses smartphones en Europe et en Amérique du Nord, cette start-up chinoise est déjà connue mondialement pour sa croissance vertigineuse. En effet, alors qu’elle n’a été fondée qu’en 2010, celle-ci se positionne déjà parmi les cinq plus grands constructeurs de smartphones.

Et par ailleurs, l’entreprise vient de lancer un nouvel opérateur mobile virtuel en Chine. Le nouveau service, appelé Mi Mobile, va utiliser les réseaux de China Unicom ou China Telecom pour proposer ses propre forfaits, à l’instar de Google qui propose le « Project Fi » aux Etats-Unis en utilisant les réseaux de Sprint et de T-Mobile.

Mais pourquoi Xiaomi veut-il devenir un opérateur ? La question qui devrait se poser est peut-être : pourquoi Xiaomi vend-il des smartphones hauts de gamme à moitié prix ?

Ce qui fait le succès de Xiaomi dans l’industrie des mobiles, c’est ses prix. En effet, alors que les grands constructeurs comme Samsung ou Apple vendent leurs mobiles hauts de gamme à plus de 600 euros, Xiaomi propose des mobiles avec des caractéristiques presque équivalentes mais à des prix largement inférieurs.

> Lire aussi :  Où acheter le Pocophone F1 au meilleur prix ?

Il y a quelques mois, le vice-président international de Xiaomi déclarait : « Nous croyons fondamentalement que lorsqu’il ne vous coûte que 200 dollars de fabriquer quelque chose, vous ne devriez pas le vendre à 600 dollars ».

Bien entendu, avec une telle stratégie, Xiaomi ne réalise pas autant de profits qu’Apple ou Samsung. Mais celle-ci lui a permis de se faire rapidement un nom et de vendre des dizaines de millions de téléphones chaque année.

Le but de Xiaomi n’était peut-être pas de réaliser beaucoup de profits avec ses smartphones, mais d’en vendre un maximum, afin d’avoir un nombre maximum d’utilisateurs potentiels pour l’opérateur mobile qu’il vient de lancer (et les autres services qu’il pourrait préparer).

En tout cas, c’est l’avis de certains analystes, comme Francesco Jeronimo du cabinet IDC qui, cité par la CNBC, explique que d’un point de vue stratégique, c’est tout à fait logique. Xiaomi peut compter sur ses smartphones pour créer une base d’utilisateurs potentiels pour les services qu’il va développer.

> Lire aussi :  Test du Xiaomi Pocophone F1, un haut de gamme à prix réduit

Et par ailleurs, il faudrait s’attendre à ce que Xiaomi lance des services similaires dans les autres pays où il essaie de gagner des parts de marché.

(Source)

1 commentaire

1 Commentaire

  1. Markette

    24 septembre 2015 at 10 h 16 min

    Enfin une marque qui prend pas les gens pour des pigeons
    Téléphone testé, il rivalise largement les autres marques dite haut de gamme

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Dernières news

Les bons plans

Les tests