Xiaomi devient un opérateur mobile (virtuel)

Xiaomi suit les traces de Google et devient un opérateur mobile virtuel.

Xiaomi Press Kit Hugo Barra

Bien que Xiaomi ne propose pas encore officiellement ses smartphones en Europe et en Amérique du Nord, cette start-up chinoise est déjà connue mondialement pour sa croissance vertigineuse. En effet, alors qu’elle n’a été fondée qu’en 2010, celle-ci se positionne déjà parmi les cinq plus grands constructeurs de smartphones.

Et par ailleurs, l’entreprise vient de lancer un nouvel opérateur mobile virtuel en Chine. Le nouveau service, appelé Mi Mobile, va utiliser les réseaux de China Unicom ou China Telecom pour proposer ses propre forfaits, à l’instar de Google qui propose le « Project Fi » aux Etats-Unis en utilisant les réseaux de Sprint et de T-Mobile.

Mais pourquoi Xiaomi veut-il devenir un opérateur ? La question qui devrait se poser est peut-être : pourquoi Xiaomi vend-il des smartphones hauts de gamme à moitié prix ?

Ce qui fait le succès de Xiaomi dans l’industrie des mobiles, c’est ses prix. En effet, alors que les grands constructeurs comme Samsung ou Apple vendent leurs mobiles hauts de gamme à plus de 600 euros, Xiaomi propose des mobiles avec des caractéristiques presque équivalentes mais à des prix largement inférieurs.

Il y a quelques mois, le vice-président international de Xiaomi déclarait : « Nous croyons fondamentalement que lorsqu’il ne vous coûte que 200 dollars de fabriquer quelque chose, vous ne devriez pas le vendre à 600 dollars ».

Bien entendu, avec une telle stratégie, Xiaomi ne réalise pas autant de profits qu’Apple ou Samsung. Mais celle-ci lui a permis de se faire rapidement un nom et de vendre des dizaines de millions de téléphones chaque année.

Le but de Xiaomi n’était peut-être pas de réaliser beaucoup de profits avec ses smartphones, mais d’en vendre un maximum, afin d’avoir un nombre maximum d’utilisateurs potentiels pour l’opérateur mobile qu’il vient de lancer (et les autres services qu’il pourrait préparer).

En tout cas, c’est l’avis de certains analystes, comme Francesco Jeronimo du cabinet IDC qui, cité par la CNBC, explique que d’un point de vue stratégique, c’est tout à fait logique. Xiaomi peut compter sur ses smartphones pour créer une base d’utilisateurs potentiels pour les services qu’il va développer.

Et par ailleurs, il faudrait s’attendre à ce que Xiaomi lance des services similaires dans les autres pays où il essaie de gagner des parts de marché.

(Source)


  • Gamescom 2017 : notre expérience #TameTheTrack chez Ford Performance

    Ce mardi, nous étions de passage à la Gamescom 2017 à Cologne, avec un arrêt du côté de chez Ford Performance, qui propose une expérience #TameTheTrack étonnante, et qui justifie pleinement sa présence à cette grand messe du jeu vidéo. Explications. […]

  • Découvrez le smartphone de Lamborghini à 2450 dollars

    Vous avez toujours rêvé d’une Lamborghini ? Malheureusement comme pour beaucoup, ce rêve est inaccessible et restera donc au statut de rêve, du moins pour les voitures… Il existe désormais un autre produit griffé de la célèbre marque italienne, il s’agit d’un smartphone et ce dernier sera nettement plus accessible, même s’il reste relativement onéreux ! […]

  • Western Digital dévoile son nouveau disque dur externe WD My Book Duo de 20 To

    Dans la guerre du stockage, les constructeurs sont en quête perpétuelle de produits offrant des records de capacité, le nouveau disque dur externe de Western Digital est précisément ce genre de produit, puisqu’il offre une capacité record de 20 To ! Le WD My Book Duo est en effet équipé de deux disques de 10 To chacun […]

Nos dernières vidéos

Un commentaire

  1. Enfin une marque qui prend pas les gens pour des pigeons
    Téléphone testé, il rivalise largement les autres marques dite haut de gamme

Send this to a friend