Yahoo Messenger, c’est fini !

Après avoir tenté de le moderniser, Yahoo ferme son service Yahoo Messenger. Mais l’entreprise teste en beta une nouvelle application baptisée Yahoo Squirrel.

Autrefois un mastodonte de la messagerie instantanée, Yahoo Messenger va rejoindre d’autres anciens grands services qui ont fermé, mais dont l’évocation des noms nous rendent encore nostalgiques, comme Encarta, Altavista ou encore Google Talk.

Dans un article publié aujourd’hui, TechCrunch (qui appartient au même groupe que Yahoo) annonce la fermeture de Yahoo Messenger. « Il n’y a actuellement aucun produit de remplacement disponible pour Yahoo Messenger », indique par ailleurs Yahoo.

L’entreprise pourrait néanmoins proposer un nouveau service plus tard, étant donné qu’elle dit expérimenter « constamment de nouveaux services et applications ». Et l’une de ces applications est la messagerie Yahoo Squirrel, qui est encore testée en beta.

RIP Yahoo Messenger

Yahoo Messenger était l’une des applications de messagerie les plus utilisées dans le monde avant l’arrivée des smartphones. Mais le service de chat n’a pas résisté à l’arrivée de Facebook (ce dernier commence aussi à devenir obsolète face à Snapchat), et d’autres services de messagerie mobile-first comme WhatsApp et Viber.

Mais bien qu’il soit loin d’être aussi utilisé qu’il y a une décennie, Yahoo Messenger était encore 117ème sur le classement de l’App Store et 117ème sur Android, d’après les informations d’App Annie relayées par TechCrunch.

En 2016, pour tenter de sauver Yahoo Messenger, l’entreprise avait fermé son vieux client au profit d’un client plus moderne. Mais visiblement, cela n’a pas suffi pour sauver Yahoo Messenger.

Aujourd’hui, c’est game over. Yahoo Messenger cessera de fonctionner le 17 juillet. Et les utilisateurs ont six mois pour télécharger leurs données de messagerie.

On notera qu’en octobre 2017, AOL (qui est aussi dans le même groupe que Yahoo) a fermé AIM ou AOL Instant Messenger. Lancé il y a 20 ans, ce service avait également dominé la messagerie instantanée en Amérique du Nord.


Commenter

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.