Suivez-nous

Internet

YouTube : la chaîne de Dieudonné a disparu…

Google a décidé de supprimer la chaîne YouTube de Dieudonné, qui comptabilisait près de 500 000 abonnés.

Il y a

  

le

 
Dieudonné YouTube
© YouTube

Alors que Twitch vient successivement de bannir définitivement Dr Disrespect, et de suspendre temporairement la chaîne d’un certain Donald Trump, voilà que YouTube fait également du ménage dans ses rangs. Au-delà de certaines chaînes de suprémacistes blancs américains, en France, c’est la chaîne de Dieudonné qui a été supprimée.

Dieudonné privé de YouTube

Cela fait plusieurs années maintenant que l’ex-comparse d’Elie Semoun gérait sa page YouTube, alimentée régulièrement de divers sketchs et autres réflexion sur l’actualité. Une chaîne qui frôlait le demi-million d’abonnés, et qui a depuis quelques heures maintenant disparu de la plateforme.

Du côté de chez Google France, on confirme la suppression de la chaîne, en expliquant que cette dernière entre dans « le cadre des processus de modération classiques de Youtube, suite à des enfreintes répétées à notre règlement de la communauté YouTube. » En clair, la chaîne de Dieudonné est accusée de colporter des discours haineux.

Des « pressions israéliennes » selon Dieudonné

De son côté, Dieudonné a réagi sur Facebook en évoquant des « pressions israéliennes ». Pour l’UEFJ (Union des Etudiants Juifs de France), « Dieudonné ne déversera plus son venin sur YouTube ». L’association demande désormais à Facebook et à Twitter de fermer, à leur tour, les comptes de l’humoriste. Pour Frédéric Potier, délégué interministériel à la lutte contre le racisme, l’antisémitisme et la haine anti-LGBT, la fermeture de la chaîne de Dieudonné est « une excellente nouvelle ».

Depuis quelques semaines, et la mort de George Foyd aux Etats-Unis, de nombreuses plateformes s’évertuent à appliquer plus durement leurs règles d’utilisation. C’est le cas de Google avec YouTube, mais aussi d’Amazon avec Twitch, sans oublier bien sûr les réseaux sociaux Facebook et Twitter. Twitter avait notamment recadré le président américain Donald Trump (encore lui !), avec des tweets signalés par la plateforme avec des étiquettes invitant les utilisateurs à vérifier la véracité des propos tenus.

Youtube
Par : Google LLC
4.4 / 5
84,5 M avis
1 commentaire

1 Commentaire

  1. Martin L.

    2 juillet 2020 at 16 h 51 min

    Il ne reste plus qu’à comprendre maintenant d’où vient vraiment la haine. D’un humoriste ou d’une communauté qui a décidé de régner en maître sur Goys qu’elle considère être, de toute façon, des sous-hommes à leur service.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Top forfait mobile

Les bons plans

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests