Yupeek, réseau social professionnel pour étudiants et jeunes diplômés

Yupeek est un réseau social professionnel novateur fondé sur un constat simple et juste : les sites d’offres d’emploi sont trop nombreux, trop orientés cadres, trop limités dans leur version gratuite, et il n’y a pas assez de mise en relation effective avec des PME et TPE.

Yupeek est un réseau social professionnel novateur fondé sur un constat simple et juste : les sites d’offres d’emploi sont trop nombreux, trop orientés cadres, trop limités dans leur version gratuite, et il n’y a pas assez de mise en relation effective avec des PME et TPE. Côté recruteurs, ils se plaignent du « bruit » généré par les outils classiques (nombre très important de CV hors des critères) et pointent leur besoin de rationalisation et de tri des candidatures. C’est trop, ou pas assez.

Yupeek : gratuit, ciblé et tripartite

Ayant constaté ces défauts, deux diplômés de l’ICN Business School, Tarek Moutawakkil ([email protected]) et Thomas Poumarède, décident de créer un réseau social professionnel gratuit et ciblé sur les étudiants et jeunes diplômés, répondant (vraiment) aux besoins de chacun. Dédié aux jeunes talents, l’intérêt est de se démarquer des sites existants plutôt orientés cadres tels que Viadeo ou LinkedIn pour ne citer que les plus connus.

L’idée est de former un réseau tripartite entre les Etudiants, les Entreprises et les Ecoles : les premiers peuvent gratuitement créer un profil et développer leur réseau, les seconds peuvent diffuser leurs offres et chasser directement les profils correspondants, tandis que les Ecoles suivent leurs étudiants, promeuvent leurs programmes et développent leur visibilité auprès des professionnels.

Ainsi depuis la création, Yupeek a déjà séduit 20 000 profils étudiants et jeunes diplômés, 660 établissements, et 730 entreprises (parmi lesquelles Sony, Crédit Agricole, Adidas, Arcellor Mittal ou encore TF1).

Yupeek inspiré des sites de rencontre

Yupeek fonctionne sur le principe du matching, à la manière des sites de rencontre. Grâce à un système de mots clés, la recherche s’opère via un algorithme de matching des compétences, des expériences et de tous les critères demandés par le recruteur. Ainsi la recherche de profil est toujours en adéquation et en correspondance avec l’annonce.

Précisons enfin que le profil est anonyme (lors de la sélection par les recruteurs), car Yupeek s’inscrit dans le cadre d’une démarche de promotion de la diversité (recrutement par compétences en partenariat avec la Licra).

Depuis son lancement en mai 2011, Yupeek a déjà été distingué et primé à plusieurs reprises : lauréat du Prix du Public Moovjee (concours national des jeunes entrepreneurs), du Concours Entreprendre 2011 et enfin du Réseau Entreprendre.

Vous pouvez retrouver également Yupeek sur le blog de l’entreprise, l’RHdeNoe (conseil aux stagiaires, réflexion sur le recrutement 2.0, la place des réseaux sociaux dans l’entreprise…), sur Facebook et sur Twitter.


16 commentaires

  1. Pingback: Yupeek, réseau social professionnel pour étudiants et jeunes diplômés | CDI de Touscayrats | Scoop.it

  2. Pingback: Yupeek, réseau social professionnel pour étudiants et jeunes diplômés | Veille360 Social Media | Scoop.it

  3. @Tipi Merci pour ton oeil averti 😉
    @Neime Bien vu…la sortie pour les entreprises est imminente, j’espère que tu te diras  » c’est top !  » 😉
    @Gpenverne mais non ! En tout cas Yupeek n’a pas copié Wizbii. L’idée est née au même moment, par deux équipes jeunes, et c’est vous les chanceux, vous pourrez choisir ! l’un ET l’autre, l’un OU l’autre, l’important est qu’on soit utile à votre carrière.
    @ Gustave Tu as vu la nouvelle version ? ( http://www.wizbii.com) Tout ce que tu peux nous dire pour améliorer, nous prenons ! 😉

    @Tarek : Félicitations pour cette parution et pour l’évolution, un bonjour de l’équipe au passage, Ben.

  4. Pingback: Yupeek, réseau social professionnel pour étudiants et jeunes diplômés | Startups prometteuses | Scoop.it

  5. Nouvelle initiative très sympa pour les étudiants, novatrice à voir. Le hic, c’est que ces sites ont beau être toujours plus nombreux, leurs offres révèlent trop rarement les salaires ou tranches de salaire, et j’ai toujours trouvé cela gênant du point de vue « demandeur » car cela peut être cause de perte de temps si le salaire maxi devait finalement être trop bas. Enfin, tant qu’il y a plus d’offres d’emploi que de sites d’offres d’emploi, il ne faut pas se plaindre ! 😉

  6. Je ne vois personnellement pas trop l’intérêt de réseaux sociaux professionnels pour jeunes diplômés.
    Si il est vrai que les sites les plus connus sont plutôt élitistes et ciblent plus facilement les gens avec un gros CV, on peut noter qu’il existe aussi des site plus modestes et complètement gratuits.

    Pour vous faire une idée, je vous invite à visiter le site http://www.skillavenue.com

Commenter

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Presse-Citron 2005 - 2018 | A propos | Contact | Site hébergé par Cognix Systems | Informations sur les cookies