Google insiste pour que les éditeurs utilisent les pages mobiles accélérées

De nombreux webmasters évoquent un message de Google invitant à utiliser le format AMP.

Google Pixabay Loupe Logo moteur de recherche

Les pages web se chargent parfois trop lentement sur les mobiles et afin de résoudre ce problème, Google a lancé l’année dernière un nouveau format appelé AMP ou Accelerated Mobile Pages.

En substance, une page AMP est une page web dont le code respecte un certain nombre de contraintes (comme ne pas écrire en langage Javascript) grâce auxquelles celle-ci se chargera rapidement, à l’instar des Instant Articles de Facebook (mais en mode open source).

Le projet a été dévoilé en octobre et en décembre, Google annonçait qu’il utilisera ces pages à partir de ce mois de février. Ainsi, si un utilisateur mobile du moteur de recherche de Google clique sur le lien d’une page web qui dispose d’une version AMP, il sera redirigé vers cette version et non vers la version normale pour réduire les temps de chargement.

Et aujourd’hui, de nombreux webmasters affirment sur les réseaux sociaux qu’ils ont reçu via l’outil Search Console de Google un message invitant à utiliser des pages AMP, dont voici un extrait :

« Nous avons détecté que les actualités de votre site auraient une meilleure visibilité dans la recherche Google si vous mettiez en œuvre des pages Accelerated Mobile Pages (AMP). Les étapes suivantes vous guideront à travers le processus de création de pages AMP. Lorsque vous aurez effectué ces étapes, la recherche Google pourra afficher ces pages avec les fonctionnalités AMP. […]»

Plus de visibilité ?

Certains craignent déjà qu’à long terme, la firme fera de la présence de versions AMP un signal pour le référencement, une technique qu’elle avait déjà utilisée l’année dernière pour obliger les éditeurs à adapter leurs sites aux écrans de mobiles.

Il est cependant à noter que si l’utilisation d’AMP signifie respecter certaines contraintes et ne pas utiliser certaines fonctionnalités, Google a fait en sorte qu’il soit possible d’utiliser des outils d’analyse de trafic et de monétiser les pages AMP avec des publicités. Mais seuls quelques services sont compatibles.

L’éditeur reste aussi maître de l’apparence (du CSS) de sa page, tant que celle-ci respecte les règles qui font que le chargement sera rapide.

Et pour ceux qui utilisent WordPress et qui n’ont pas le temps ou les moyens de coder une version AMP, il existe déjà un plug-in pour générer automatiquement celle-ci (mais l’aspect n’est pas terrible).

(Source)

 


Send this to friend

Lire les articles précédents :
Jouet : Mattel lance son imprimante 3D
Mattel se lance dans la réalité virtuelle et l’impression 3D

Le célèbre constructeur de jouets pour enfants Mattel, surtout connu pour être le père de la poupée Barbie a décidé...

Fermer