Le test de la semaine : LG G5, le smartphone modulaire qui veut bousculer le marché

Cette semaine dans le test de la semaine, je m’intéresse au LG G5, un smartphone qui veut bousculer le marché.

le-test-semaine-LG-G5

Après le Xperia M5, un smartphone milieu de gamme de chez Sony, je vous propose cette semaine le LG G5, un smartphone haut de gamme qui avait fait sensation lors du MWC.

Présentation

Fin février, le constructeur LG faisait sensation lors du Mobile World Congress de Barcelone en présentant son G5, un smartphone modulaire qui permet au constructeur sud-coréen de se distinguer de ses concurrents. Un pari audacieux qui lui avait permis d’être élu meilleur smartphone et coup de cÅ“ur de Presse-citron du MWC 2016 mais le smartphone de LG tient-il toutes ses promesses ? Réponse dans ce test.

Constructeur : LG
Modèle : G5
Dimensions : 149,4 x 73,9 x 7,7 mm
Taille d’écran : 5,3 pouces
Technologie d’écran : IPS LCD
Ecran : 1920 x 1080 (441 ppp)
Poids : 159 grammes
Capacité de la batterie : 2 800 mAh
Appareil photo principal : 1er – 16 mégapixels

2ème- 8 mégapixels Grand angle 135˚

Appareil photo avant : 8 mégapixels
Version Android : 6.0.1 Marshmallow
Interface utilisateur : Optimus UX 5.0
RAM : 4 Go
Mémoire : 32 Go (interne) + microSD (jusqu’à 2 To)
Processeur : Qualcomm Snapdragon 820
Nombre de cœurs : 4
Fréquence d’horloge maximale : 2,1 Ghz
Connectivité : Wi-Fi 802.11 a/b/g/n/ac, Bluetooth 4.2, NFC, USB 2.0(compatible 3.0) Type C
Couleurs Titane, Or, Rose, Argent

 

Haut de gamme oblige, le LG G5 embarque des composants de choix à commencer par le processeur : un Snapdragon 820. Ce dernier fait parti des plus puissants du marché avec ses quatre cÅ“urs Kryo (deux à 2,15 Ghz et deux à 1,6 Ghz), il est épaulé par 4Go de mémoire vive et un processeur graphique Adreno 530. Même s’il est un peu plus petit que sur le G4, l’écran n’est pas en reste avec ses 5,3 pouces et sa définition WQHD (2560 x 1440 pixels). Sa batterie amovible de 2 800 mAh, ses 32 Go de stockage interne (extensible jusqu’à 2 To via le port microSD) et ses 3 appareils photos confirment qu’on est bien en présence d’un smartphone haut de gamme.

Appareil photo : LG joue la carte du 2+1

LG a l’habitude de nous proposer d’excellents photophones sur le segment haut de gamme et pour son G5, le sud-coréen sort le grand jeu avec un double capteur à l’arrière. Totalement indépendant l’un de l’autre, le premier est un capteur plutôt classique de 16 mégapixels avec une ouverture f/1.8 tandis que le second est un capteur grand angle (135 degrés) de 8 mégapixels avec une ouverture f/2.4. A l’avant, c’est plus classique avec un capteur de 8 mégapixels.

Sur le papier, le G5 fait un quasi-sans faute et se place parmi les meilleurs smartphones sous Android. Le seul reproche concerne la capacité de la batterie, en baisse par rapport à celle du G4 (2 800 mAh contre 3 000 mAh).

LG-G5-1

Design

Exit le design arrondi, LG fait évoluer son modèle haut de gamme et propose un smartphone plat avec un boitier en aluminium. Le G5 joue la carte de l’unibody mais la batterie est bien amovible, il suffit d’appuyer sur un petit bouton pour ouvrir le bas de l’appareil et faire glisser sa batterie. Ce changement de design s’explique par le côté modulaire du smartphone plus que par une réelle volonté de rupture de la part du constructeur. On notera au passage un gain en qualité des matériaux qui rend le smartphone plus lourd que son prédécesseur alors que son écran est plus petit (159 grammes).

LG-G5-2

Élégant mais plutôt banal, les bons points sont ailleurs pour le LG G5.

A commencer par sa prise en main agréable grâce à ses angles arrondis, son très bon ratio taille/écran et le positionnement des boutons. Présent depuis quelques générations, le bouton physique à l’arrière fait également office de capteur d’empreintes et se révèle très pratique à l’usage, légèrement surélevé comme le module photo, il est tout seul à l’arrière puisque les boutons de volume passent sur la tranche gauche.

LG-G5-4

LG reste prudent pour son G5 avec un design banal mais le sud-coréen a opté pour des matériaux plus nobles, un choix pertinent qui s’accompagne d’une excellente prise en main. Enfin, si on apprécie la présence d’une batterie amovible, je m’interroge sur l’évolution de la partie basse du smartphone qui ne donne pas une impression de solidité à toute épreuve.

LG-G5-5

Ecran

Un peu plus petit que celui du G4 avec ses 5,3 pouces, l’écran du LG G5 a droit à la même définition (2560 x 1440 pixels) et offre par la même occasion une densité de pixels plus élevé (554). Un bon point pour LG qui place son smartphone au niveau de ses concurrents et qui permet de profiter de la réalité virtuelle. LG se distingue encore de ses concurrents avec un écran légèrement bombé sur la partie supérieure, un choix purement esthétique et réussi.

Avec son excellente qualité d’affichage et son confort, l’écran est très bon mais certaines caractéristiques peuvent dépendre de l’utilisateur à commencer par le contraste. En effet, avec sa dalle IPS, le smartphone de LG n’offre pas autant de contraste qu’un smartphone avec AMOLED (Galaxy S7), cela se traduit par des couleurs moins vives et des noirs moins profonds. Ce choix ne m’a pas gêné, j’apprécie ce type d’écran un peu plus froid et le G5 fait parti des meilleurs smartphones avec dalle IPS mais la colorimétrie tire un peu trop vers le bleu.

LG-G5-3

La luminosité n’est pas non plus exceptionnelle, elle est suffisante mais le G5 peut souffrir de la comparaison en extérieur. Enfin, LG propose la fonctionnalité « Always on-display », une fonction gadget et rare sur un écran IPS qui a le mérite d’exister et peut se révéler pratique mais qui n’est pas sans effet sur l’autonomie…

Interface

Proposé avec Android 6.0.1 (Marshmallow) et la surcouche maison Optimus UX 5.0, l’interface du G5 est épurée… et s’est attirée la grogne des utilisateurs. En effet, LG avait fait le choix de fusionner l’écran d’accueil et la liste des apps, une approche qui rappelle les smartphones chinois (MIUI) mais surtout iOS, une décision qui n’a pas fait l’unanimité et qui a poussé LG à proposer une mise à jour permettant de retrouver le lanceur d’application.

LG-G5-7

Bien qu’un peu déroutante pour un utilisateur d’Android, la décision de LG n’était pas dérangeante et il est facile de changer de launcher mais on apprécie la décision du constructeur de proposer les deux options.

Pour le reste, LG ne joue pas la surenchère et c’est tant mieux. L’interface est sobre et le constructeur a considérablement réduit le nombre d’applications pré-installées, même la fonction Smart Bulletin de LG est désactivée par défaut. On retrouve quelques applications et fonctions du constructeur comme l’excellente télécommande Quick Remote, la fonction Knock On ou le Knock Code.

Performances

Comme je l’évoquais précédemment, le LG G5 est alléchant sur le papier et le Snapdragon 820 épaulé par 4 Go de RAM ne déçoit pas. Sans surprise, le smartphone ne souffre d’aucun ralentissement au quotidien et donne sa pleine puissance en jeux et avec des applications lourdes.

Avec le processeur graphique Adreno 530, le smartphone fait tourner les jeux les plus gourmands sans difficultés et la chauffe est maîtrisée. C’est un peu moins le cas en photo et vidéo où le smartphone aura tendance a dégager un peu plus de chaleur mais rien d’alarmant et les performances restent excellentes.

Pas de surprise mais une très belle confirmation de la part du G5 qui tient son rang.

Multimédia

Le G4 excellait en photo et LG a ajouté un deuxième capteur photo à son modèle haut de gamme, de quoi enfoncer le clou ?

  • Photo

La réponse est oui, LG signe avec ce G5 un des meilleurs photophones disponibles sur le marché. Agréable à utiliser, le smartphone brille par sa polyvalence en alternant entre un capteur de 16 mégapixels performant et un de 8 mégapixels pour le grand angle, le sud-coréen maîtrise son sujet et on prend plaisir à utiliser son appareil photo.

LG-G5-7

Les deux seules critiques à faire concernent le grand angle qui à tendance à prendre vos doigts en photo si vous ne faites pas attention et les couleurs un peu moins neutres que sur le G4. Ce n’est pas flagrant et le constructeur a probablement voulu démarquer son nouveau modèle de l’ancien mais attention à ne pas aller trop loin.

En basse luminosité, l’appareil ne déçoit pas et se place pour le titre de photophone de l’année.

(également disponible sur Dropbox)

  • Son

Je suis bien moins enthousiaste à l’idée d’évoquer la partie audio. Le son n’est clairement pas un des points forts du smartphone et la prise casque manque un peu de puissance. Puisqu’on parle de son et de LG, j’en profite pour vous annoncer que l’enceinte LG Music Flow P5 fera bientôt l’objet d’un test.

  • Vidéo

Prenez un très bon écran WQHD, ajoutez un lecteur vidéo maison de très bonne qualité et vous obtiendrez un smartphone idéal pour profiter de ses vidéos. Pas grand chose à redire, entre la photo et la vidéo, LG m’a séduit sur la partie multimédia. Seule la partie audio est en retrait, un défaut corrigé par le module Bang & Olufsen mais cela à un coût…

Autonomie

Avec une batterie de 2 800 mAh, difficile d’espérer voir le G5 au niveau de ses principaux concurrents et cela se confirme lors de l’utilisation. Le smartphone de LG a une bonne autonomie mais elle n’est pas excellente, une donnée qui ne permettra pas au G5 de remporter le titre de smartphone Android de l’année mais qui ne l’élimine pas non plus.

En effet, il est largement capable de tenir une journée voir une journée et demie avec une bonne utilisation. Atteindre les deux jours parait compliqué, notamment si on laisse activé la fonction « Always on-display », plutôt gourmande par rapport à ce qu’elle apporte et l’appareil photo a lui aussi la fâcheuse tendance à faire fondre les pourcentages de la batterie.

On notera l’effort de LG de continuer à proposer des smartphones avec une batterie amovible.

Le LG G5 face à la concurrence

Commercialisé au prix de de 699 euros par LG et disponible autour de 600 euros, le G5 est à peu de chose près au même prix que ses principaux concurrents (seul le Huawei P9 est un peu moins cher), je pense notamment au Samsung Galaxy S7 qui se présente comme son principal rival.

Le prix est donc élevé mais on est en présence d’un smartphone haut de gamme qui le justifie par des qualités indéniables. La principale difficulté pour le G5 est de se démarquer de son prédécesseur dont le prix est en chute, on peut le trouver autour des 300 euros et cela donne au G4 un excellent rapport qualité/prix. A moins de vouloir absolument le dernier modèle disponible, beaucoup d’acheteurs trouveront leur compte avec le modèle précédent et cela peut s’expliquer par l’absence de module.

Et les modules ?

En présentation, je vous ai parlé du G5 comme d’un smartphone modulaire et LG le présente ainsi. Malheureusement, ses modules sont encore trop absents ou trop chers et donnent au smartphone un goût d’inachevé, une déception tant la promesse du constructeur était intéressante.

Conclusion

Au moment de conclure sur ce LG G5, il y a une pointe de déception car LG n’a pas totalement tenu sa promesse, celle de proposer un smartphone modulaire et innovant. Les modules existants sont chers et sont encore trop peu nombreux pour permettre à son smartphone de se démarquer de ses concurrents.

Une petite déception rapidement balayée par les qualités du G5, je pense à ses performances, sa qualité de fabrication, son interface sobre et épurée ainsi qu’à son appareil photo. Ce dernier est peut-être le meilleur du marché, tout système d’exploitation confondu, et place le LG G5 sur le podium des smartphones Android actuellement disponible.

On peut lui reprocher une autonomie plutôt moyenne, une partie audio en retrait et un design plutôt banal mais la vraie déception reste les modules. Le LG G5 est un excellent smartphone mais il est aujourd’hui difficile de le qualifier de smartphone modulaire.

J’aime

  • l’appareil photo qui en fait un des meilleurs photophones
  • les performances
  • la qualité de fabrication
  • l’écran IPS
  • l’interface
  • la batterie amovible + port microSD
  • l’idée des modules

J’aime moins

  • le manque/prix des modules
  • la partie audio
  • l’autonomie moyenne

 


6 commentaires

  1. Je viens de me taper tout un article sur un smartphone « modulable » pour voir qu’a la fin « bon ben ya rien de modulable c’est un téléphone banale »… Ce foutage de gueule -_-

  2. Aloha Kinoa on

    A part les fôtes d’orthographes ce monsieur à raison. Article bizarrement construit…
    Les deux points forts potentiels: appareil photo et modularité ne sont pas abordés avec précision.

  3. Ce téléphone à l’air génial ! Au moins on peut changer la batterie, ce qui devient plutôt rare aujourd’hui pour les smartphones très haut de gamme et indispensable si on souhaite le garder un certain temps ! Apparemment il sera même possible d’en mettre une plus grande dans l’avenir. En tout cas c’est le plus intéressant que j’ai pu voir jusqu’à présent. Les modules sont cependant très chères pour le moment, a voir pour la suite.

  4. Moi je viens de le toucher à 413€ frais de port compris.
    A ce prix, il écrase la concurrence.
    Modulaire ou pas, Il est top au niveau des performances et des fonctionnalités (Batterie amovible, Télécommande, Carte SD, Radio FM c pas courant…).
    Après un G3 que j’avais payé plus cher, je suis ravi.
    Enfin, pour le moment, parce qu’on verra s’il est aussi fiable que mon G3…

    • Thomas-Estimbre on

      Bonjour Manu,

      A ce prix là, vous avez fait une très belle affaire, difficile de trouver un meilleur rapport qualité prix. Effectivement, même si le fait qu’il soit modulaire n’est pas forcément un argument choc (la batterie amovible est toujours un plus), c’est un super smartphone et photophone.
      Au moment du test, j’utilisais également un LG G3 et passer au G5 est clairement justifié 🙂 .

      Bonne utilisation !

Répondre

Send this to friend