Elles étaient (plus ou moins) des règles implicites que tentaient d’observer les blogueurs soucieux d’une certaine éthique. Elles sont devenues des plaies. être prié de se justifier pour chaque centime gagné grâce à son blog être consensuel du sol au plafond pour ne pas heurter certaines sensibilités accepter les injures ou les provocations sans rien

Elles étaient (plus ou moins) des règles implicites que tentaient d’observer les blogueurs soucieux d’une certaine éthique. Elles sont devenues des plaies.

  • être prié de se justifier pour chaque centime gagné grâce à son blog
  • être consensuel du sol au plafond pour ne pas heurter certaines sensibilités
  • accepter les injures ou les provocations sans rien dire, dans son propre blog ou ceux des autres
  • ne pas répondre aux trolls ou répondre avec humour, même quand ils ne sont pas drôles (c’est à dire souvent)
  • pratiquer le culte de la transparence sans trop savoir au nom de quel dictat
  • répondre de façon pondérée et détachée aux commentaires agressifs
  • ne pas trop sortir de sa « ligne éditoriale » habituelle (si tant est qu’on en ait une) sous peine de se faire vertement rappeler à l’ordre

Ceci est un préambule à de nouvelles règles de comportement que j’entends appliquer (et si possible faire respecter), et que j’expliquerai dans un prochain billet.

[1] je voulais titrer ce billets Les 7 plaies des geeks mais ça ne collait pas, dommage icon smile Les 7 plaies du blogueur[1]