Réseau anonyme : le MIT lance Riffle, une alternative à TOR

Le MIT et l’école polytechnique de Lausanne viennent de dévoiler l’existence d’un nouveau réseau anonyme, qu’ils ont baptisé Riffle. Comme pour l2p ou le célèbre Tor, ce réseau permet de surfer ou de discuter dans le plus parfait anonymat en faisant même un peu mieux que ce qui existe pour le moment.

Anonymat : le MIT dévoile son réseau Riffle, une alternative à Tor

Le réseau anonyme Riffle s’est en effet largement inspiré de l’existant et l’a optimisé, notamment en améliorant les méthodes d’anonymisation. Il entre dans le cercle très fermé des réseaux anonymes. On a donc naturellement envie de dire, qu’apporte de plus Riffle puisqu’il utilise le protocole de chiffrement en oignon, comme c’est déjà le cas pour Tor.

Anonymat : Riffle, l’alternative au réseau Tor

En réalité, Riffle améliore la sécurité en veillant à ce que les informations restent anonymes, même si un assaillant, un gouvernement ou un malware s’attaque à plusieurs relais en même temps pour en prendre le contrôle. Le MIT sait qu’il n’a pas inventé de nouveau système de chiffrement et affirme d’ailleurs à ce propos : « Riffle emploie des techniques cryptographiques déjà connues, mais les combine sous une nouvelle forme ».

Pour l’instant peu d’informations ont filtré sur le réseau Riffle, mais rassurez-vous les chercheurs ayant conçu ce dernier le présenteront durant le symposium Privacy Enhancing technologies, qui se déroulera en Allemagne dans quelques jours.

Riffle : une plus grande sécurité et un meilleur usage de bande passante

Le gros changement apporté par Riffle repose sur les serveurs utilisant le protocole, car ces derniers sont capables de rendre aléatoire l’ordre de réception des messages. De cette façon, il est considérablement plus difficile d’analyser le trafic entrant et sortant. Riffle répond à un nouveau besoin, car il y a peu de temps des chercheurs de la Northeastern University sont parvenus à casser l’anonymat de Tor en s’attaquant à plusieurs serveurs à la fois, ce qui serait impossible avec Riffle.

En dehors de la sécurité, les chercheurs ayant conçu le réseau anonyme Riffle avancent un autre argument marketing indéniable, leur réseau offre un meilleur usage de la bande passante. Concrètement, cela signifie qu’il permettra de naviguer de manière plus fluide et de lancer des transferts de fichiers nettement plus rapidement. Certains sites avancent que l’envoi des messages serait 10 fois plus rapide que sur le réseau Tor !

Source

Répondre

Lire les articles précédents :
Le Logo de Google
Google paie ses impôts et surprise… le compte n’y est (très largement ) pas

Les années passent et se ressemblent pour Google concernant le règlement de ses impôts, comme chaque année les sommes réglées...

Fermer