Torrentz met la clé sous la porte

Torrentz vient d’annoncer qu’il allait mettre fin à son activité. Une décision qui surprend tous les acteurs du secteur, car Torrentz faisait partie des précurseurs dans son domaine. Le service avait été créé en 2003 bien avant Pirate Bay par exemple.

Fermeture du site Torrentz

Depuis de nombreuses années, la justice mène la vie dure aux sites de Torrent partout dans le monde pourtant Torrentz avait été relativement épargné depuis le début, malgré sa forte popularité. La principale raison étant que ce dernier ne rentrait pas dans les critères permettant à la justice de s’attaquer à Torrentz. Ce dernier est un métamoteur de recherche Torrentz, il fonctionne comme un moteur de recherche agrégeant les résultats de différents trackers torrent, mais techniquement n’héberge aucun  fichier torrent.

Alors pourquoi Torrentz met-il la clé sous la porte ?

C’est un grand mystère, personne ne le sait vraiment. Aucune procédure judiciaire n’était en cours contre le métamoteur de recherche, les responsables ne souhaitent pas communiquer sur le sujet et des messages indiquent aux utilisateurs que le site va cesser son activité au moment de s’authentifier.

Seul une sorte de message posthume s’affiche sur la page d’accueil, à savoir : « Torrentz was a free, fast and powerful meta-search engine combining results from dozens of search engines » . Parlant du site au passé…

Torrentz faisait partie des plus anciens sites de partage de fichiers torrent encore en activité, la décision surprend donc tout le monde. L’unique problème judiciaire qu’avait connu le site remontait en 2010 où l’entreprise avait dû changer son nom de domaine en « .eu » au lieu de « .com » suite à une saisie, depuis Torrentz était resté sous les radars.

Source


Un commentaire

Répondre

Send this to friend

Lire les articles précédents :
Virgin Galactic dévoile le SpaceShip Two
Virgin galactic pourra envoyer ses premiers touristes dans l’espace dès 2017

Si vous aviez gardé environ 230000 euros dans votre cochon ou sous votre matelas en attendant le moment où il...

Fermer