10 ans de prison pour transport de Galaxy Note 7 dans un avion !

Voilà qui devrait décourager plus d’un propriétaire de Galaxy Note 7 à conserver son terminal, estimant que ce dernier est parfait… Pour la Federal Aviation Administration (FAA), monter dans un avion avec le smartphone de Samsung est un crime fédéral !

Samsung-Galaxy-Note-7

Décidément, la mauvaise publicité autour du Galaxy Note 7 n’en finit pas de prendre de l’ampleur, de nombreuses compagnies aériennes avaient jusqu’à présent déconseillé d’utiliser un Galaxy Note 7 dans un avion, mais la FAA vient d’aller plus loin, puisque depuis le 15 octobre, il est interdit de transporter le smartphone de Samsung  dans un avion en partance ou en provenance des États-Unis. Une vraie première dans le monde…

Le transport d’un Galaxy Note 7 dans un avion est un crime fédéral

Mieux vaut ne pas prendre l’interdiction à la légère, car la décision qui prohibe le transport « sur soi, dans les bagages à main, dans les bagages enregistrés ou comme cargaison » du Galaxy Note 7, prévoit de lourdes sanctions. En cas d’infraction avérée et non de transport par inadvertance, la peine prévoit jusqu’à 179 933 dollars d’amende pour chaque jour de violation et une peine de 10 ans de prison ! De quoi refroidir, le plus fervent fan de Samsung à voyager avec ce modèle de téléphone.

Ce n’est d’ailleurs plus les compagnies aériennes qui décideront de permettre ou non le transport du téléphone coréen, mais bien les autorités au moment du contrôle, mieux vaut y réfléchir à deux fois avant de tenter sa chance. En France, aucune décision de ce genre n’a été prise, certaines compagnies demandent simplement à ne pas utiliser l’appareil à bord ou recommandent de ne pas faire monter ce modèle par sécurité.

Quoi qu’il en soit, prochainement on ne devrait plus trouver de Galaxy Note 7 en circulation puisque Samsung a commencé un vaste programme de rappel mondial, proposant par exemple aux États-Unis, un échange contre un autre modèle avec une différence de 100 dollars pris en charge par la compagnie. Les candidats à l’échange d’un potentiel smartphone explosif, avec un autre modèle plus cher et plus fiable de la marque seront donc légions.

La FAA a toutefois précisé qu’en cas de transport par inadvertance, uniquement si le téléphone a été conservé « sur » la personne, que cette dernière serait autorisée à voyager avec son téléphone, à condition de mettre l’appareil en position off, que toutes les alarmes aient été désactivées, que l’appareil ne soit pas en charge et qu’il reste en permanence sur le voyageur.

Source


Nos dernières vidéos

Un commentaire

Répondre