Suivez-nous

Tech

16 milliards de dollars, c’est le prix du prochain alunisseur de la NASA

La NASA souhaite retourner sur la Lune en 2024, un projet qui demande un énorme budget… Dont 16 milliards de dollars pour l’alunisseur.

Il y a

  

le

 
NASA Lune 2020
© Unsplash / Nicolas Thomas

Depuis quelques années, la NASA a montré un intérêt nouveau pour la Lune en indiquant qu’elle souhaitait y retourner sous peu. Pressée par l’administration Trump, l’agence spatiale a fait savoir qu’elle avait pour ambition d’y (re)poser le pied en 2024. Cette date n’est pas liée au hasard, car elle correspondrait à la dernière année du second mandat du Président américain s’il était réélu dans quelques semaines.

28 milliards de dollars pour retourner sur la Lune

Pour atteindre cet objectif, la NASA va avoir besoin d’un budget particulièrement conséquent. Afin de retourner sur la Lune en 2024, elle a besoin de 28 milliards de dollars. Sur ce montant, 16 milliards de dollars seront consacrés à l’alunisseur.

Ce montant doit d’abord être approuvé par le Congrès, dont les membres changeront le 3 novembre, date des élections présidentielles américaines. L’administrateur de la NASA, Jim Bridenstine, a fait savoir que l’agence ne prendrait pas forcément de retard si le gouvernement approuvait les premiers 3,2 milliards pour l’alunisseur.

Il s’agira là de gérer la politique en vigueur tout au long de cet ambitieux projet spatial. De son côté, Obama avait par exemple mis en pause certains projets qui avaient pourtant reçu des milliards de dollars dans le passé, tandis que Trump semble moins frileux.

On ne sait pas encore qui se chargera de la conception de l’alunisseur qui sera en charge du retour sur la Lune, sachant que trois entreprises sont actuellement en compétition. On retrouve SpaceX, qui travaille déjà en collaboration avec la NASA autour de la capsule Crew Dragon, mais également Blue Origin et Dynetics. Une première sélection sera faite en 2021.

On le rappelle, la NASA a annoncé sa volonté de retourner sur la Lune en 2024, mais également de poser le pied sur Mars. Le programme Artemis espère qu’un humain sera capable de cet exploit en 2033, soit dans un peu plus de 10 ans. Cela semble particulièrement ambitieux en raison des temps de trajet et des conséquences des voyages spatiaux sur le corps et l’esprit humain. Il faudra aussi que l’agence spatiale puisse bénéficier de budgets suffisants pour développer les technologies nécessaires.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les bons plans

Partenaire : Samsung

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests