5 700 iPhone volés à l’usine et vendus 1,56 millions de dollars

Des employés de Foxconn, contractant d’Apple, sont accusés d’avoir volé des milliers d’iPhone pour les vendre à des boutiques de Shenzen.

un-iphone-5

Si les conditions de travail dans les usines de Foxconn, l’entreprise qui fabrique les iPhone pour Apple, sont souvent pointées du doigt, « Tsai », manager dans une unité de test à Shenzen, et ses complices, ne devaient sûrement pas se plaindre.

Aujourd’hui, ils sont accusés d’avoir volé au moins 5 700 iPhone (des iPhone 5 et des iPhone 5S) au département chargé de tester les produits pour lequel ils travaillaient. Selon AFP, les complices auraient par la suite vendu ces unités à des boutiques à Shenzen, ce qui aurait permis d’empocher près de 1,56 millions de dollars.

Si les faits remontent à longtemps, ils n’auraient été découverts qu’assez récemment, grâce à un audit international réalisé par la société taiwanaise. Foxconn a alors signalé les autorités et le suspect a été convoqué. Aujourd’hui, Tsai est accusé d’abus de confiance. Il encourt une peine de prison de 10 ans.

Des unités qui ne devaient pas être vendues

Le plus drôle, c’est que normalement, ces iPhone 5 et ces iPhone 5S ne devaient pas être vendue. Ils servaient juste d’unités de test, qui devaient probablement par la suite être désassemblées. Mais finalement, ils ont fini dans les boutiques de Shenzen.

Après, comme le note AFP, il ne s’agit pas du premier scandale dont le contractant d’Apple est victime. Par exemple, en 2014, cinq anciens salariés de Foxconn ont été accusés d’abus de confiance pour avoir réclamé des pots-de-vin à des fournisseurs de Foxconn en échange de contrôles qualité truqués.

(Source)


Nos dernières vidéos

2 commentaires

Répondre