A 18 ans, il fabrique le plus petit satellite du monde pour la NASA

Pendant que beaucoup préparent leur baccalauréat, un petit génie de seulement 18 ans construit des mini satellites pour la NASA. Un jeune indien dont la prouesse est déjà notable, s’accapare même un record du monde, puisque son satellite est le plus léger du monde et ne pèse que 64 grammes.

Il crée le satellite le plus léger du monde à seulement 18 ans

Rifath Shaarook, n’a que 18 ans et pourtant ce jeune indien a remporté un concours international prestigieux organisé par Idoodle, la Nasa et le Colorado Space Grant Consortium. Le nom de ce défi est : « Cubes in Space ». Les nombreux participants devaient inventer un objet pouvant tenir dans un cube de 4 centimètres cube, afin de l’envoyer dans l’espace.

A 18 ans, il construit un satellite qui ira dans l’espace

Le jeune indien a donc décidé de construire un micro satellite d’une taille jamais égalée. La plus belle récompense pour Rifath Shaarook, c’est que son invention baptisée KalamSat, en hommage au président indien, Abdul Kalam (initiateur du programme aéronautique du pays) ira bel et bien dans l’espace. La NASA enverra son micro satellite le 21 juin dans l’espace et ce dernier fonctionnera pendant 12 minutes.

La NASA en profitera pour étudier le comportement de la fibre de carbone qui le compose, conçue à partir d’une imprimante 3D. Le KalamSat est également capable de mesurer l’accélération, la rotation et la magnétosphère de la Terre. On fait le pari que l’on devrait un jour réentendre parler de Rifath Shaarook.

Rifath Shaarook a remporté le défi « Cubes in Space »


Nos dernières vidéos

6 commentaires

  1. Je pige pas trop où est l’exploit là-dedans ? à part un coup de pub ? où est l’intérêt de créer une boite avec un micro-contrôleur et quelques capteurs qui va durer 12 minutes ?

    Des gamins de 15 ans s’amusent déjà à balancer du Raspi dans la stratosphère via des ballons à hélium, je pige pas en quoi ce projet est particulier ou alors j’ai manqué une info importante ?

    • Ne soyez pas jaloux, tout le monde n’a pas du talent, certains à 15 ans passent leur temps à bécoter ou à se toucher la nouille, d’autres utilisent leur cerveau dans le bon sens.

      • Non je ne suis pas jaloux du tout bien au contraire je trouve ça très bien c’est pour ça que j’indique que d’autres plus jeunes à 15 ans envoient des RasPi dans la stratosphère.

        Et quand je vois aujourd’hui tout ce que l’on peut fabriquer pour trois fois rien avec un simple Arduino ou un ESP8266 et quelques capteurs genre T°, Pression, Humidité, Accéléromètre ou Gyroscope, même au niveau PCB on peut créer le schéma et commander ça en ligne sans se casser la tête. Et côté documentation ce ne sont pas les sites qui manquent.

        C’est juste que je trouve que cette annonce en « grandes pompes » est un peu exagérée, sauf si comme je le disais j’ai manqué un point important.

        • Jean-Claude on

          Je penses que dans notre cas tout est assez clair, le jeune homme a remporté une compétition, un concours international portant sur un élément qui doit être réutilisé par la NASA.
          Ce qui est très différent des tutos déjà en ligne auxquels on peut accéder sans aucune imagination personnelle. Si c’était le cas la NASA n’aurait pas eu besoin d’organiser une compétition, mais elle aurait simplement déployé le modèle existant.
          Il s’agit ici de sa propre créativité sans modèle déjà réalisé sous les yeux.
          Donc cela a du mérite.
          Il y a beaucoup de compétition dont les vainqueurs sont habituellement ainsi publiés. S’il a eu plus de succès, c’est sans doute à cause de son bas age. Ils s’attendaient certainement à voir une personne plus âgée vainqueur de la compétition.
          Et les critères sont basés uniquement sur le mérite, même s’il avait 5 ans, blanc, noir, jaune ou rouge, il (son modèle) aurait été déclaré vainqueur.

          • Comme je suis curieux j’ai gratté un peu pour comprendre ce concours.

            Tout d’abord celui-ci était exclusivement réservé aux 11-18 ans donc pour le « S’il a eu plus de succès, c’est sans doute à cause de son bas age » c’est non et je dirais même qu’il est « à la traîne » 😉 sans moquerie hein ! encore une fois cela n’enlève rien au mérite.

            Ensuite la contrainte de base était de faire un cube de 64cm3 donc là encore rien d’innovant puisque ça fait parti du règlement du challenge.

            Pour ce qui est de « l’élément utilisé par la NASA » en fait non c’est juste un concours ou les participants doivent créer quelque chose selon certaines contraintes avec pour objectif d’être en rapport avec l’espace et la Terre, donc la NASA n’a pas lancé le concours pour répondre à un besoin d’invention technologique mais pour stimuler des jeunes dans des écoles (11-18ans) et c’est plutôt une bonne idée.

            L’écolier/étudiant avait pour obligation de passer par un sponsor et la NASA fournissait un Design ToolKit contenant la base pour créer le module et ils avaient ensuite en 12 et 15h pour l’assembler.

            En parlant de ballon pour les RasPi le concours était double justement, la petite fusée sub-orbitale et le ballon hélium.

            En en lisant le détail il ne s’agit absolument pas de positionner d’un satellite mais juste d’un de fusée vol sub-orbital, le petit cube s’envol dans la fusée et revient sur Terre et le gagnant récupère son cube (donc encore une fois les médias on relayé une information fausse/mal interprétée).

            Voilà, donc le concours était réservé aux écoliers, il n’avait pas pour but d’inventer quelque chose pour répondre à un besoin de la NASA et ils fournissaient un Design Toolkit pour ensuite faire effectuer un vol aller-retour au cube ayant gagné le concours.

            Je trouve cela très intéressant de la part de la NASA de motiver les jeunes sur ce genre de sujet, mais je constate que les médias se sont encore une fois totalement plantés.

          • Jean-Claude on

            OK, de ce point de vue je te rejoins pour dire qu’ils auraient du fournir plus de détails.
            Cordialement.

Répondre

Send this to a friend