Affaire Fuzz – Olivier Martinez : je fais appel du jugement

Quand j’ai reçu la nouvelle de ma condamnation par le Tribunal de grande instance de Paris, je n’ai pas été particulièrement surpris ni abasourdi car – en dépit des messages optimistes que je n’ai cessé de recevoir – je m’y attendais, pour différentes raisons (présentation du dossier volontairement biaisée et déformée par la partie adverse,

Quand j’ai reçu la nouvelle de ma condamnation par le Tribunal de grande instance de Paris, je n’ai pas été particulièrement surpris ni abasourdi car – en dépit des messages optimistes que je n’ai cessé de recevoir – je m’y attendais, pour différentes raisons (présentation du dossier volontairement biaisée et déformée par la partie adverse, connaissance insuffisante du fonctionnement des agrégateurs et des Digg-like par les juges, délai du référé trop court, dossier à forte connotation technique, etc…)
Sans vouloir faire pleurer dans les chaumières (j’ai connu plus bien grave dans ma vie personnelle) j’ai en revanche éprouvé un fort sentiment d’injustice, surtout quand on sait que le blog à l’origine de mes déboires n’a (pour le moment en tout cas) pas été inquiété.
Et surtout, la frustration immense de me dire que le jugement rendu était révélateur d’une incompréhension totale du fonctionnement de Fuzz et de mon rôle dans celui-ci en particulier, et du web collaboratif en général.
Bref, j’ai été condamné sur un malentendu.
Ma réaction à cette condamnation a été mitigée, balançant entre la furieuse envie instinctive de faire appel comme on rend le poing dans la gueule de son agresseur et soulagement de n’avoir pas été condamné "à plus"[1]
J’ai bien failli ne pas interjeter appel, car j’avais envie de tourner la page et de passer à autre chose, ce genre de déconvenues étant considérablement dévoreuses de temps et d’énergie, sans parler du mauvais stress qu’elles génèrent.
Si cette affaire n’avait pas revêtu une telle importance, jusqu’à remonter jusqu’au député qui est à l’origine de la LCEN, et qui, après m’avoir contacté directement et pris en compte mon point de vue, a proposé cette semaine une révision de la loi normalement plus favorable au web 2.0, je n’aurais probablement pas fait appel.
Et puis le soutien massif dont j’ai bénéficié, y compris d’un point de vue financier, de celle d’acteurs importants du web français, de votre part, et même des média, m’a finalement regonflé à bloc.
Ma conviction et la réflexion aidant, après de nombreuses discussions et conseils pris auprès de personnes dont l’avis compte pour moi, j’ai donc décidé de faire appel et je vous l’annonce donc ce soir ici en avant-première (au lieu de m’occuper de vous trouver un Happy hour digne de ce nom, mais ça viendra après :-))
Je ne sais pas exactement ce dans quoi je m’embarque, mais je sais que je ne serai pas seul dans cette aventure, et que je peux compter sur des soutiens solides.
Il faudra être patients, de l’aveu même de mon avocat, nous partons dans une procédure qui durera au bas mot entre 6 et 12 mois. Le temps qui nous a manqué en première instance sera cette fois un allié qui nous permettra d’expliquer et de faire comprendre le fonctionnement du web collaboratif à la justice.
Je sais aussi qu’un appel comprend une part de risque non négligeable : celui de voir la première décision être confirmée en seconde instance, et pour le coup faire réellement jurisprudence.
Sans compter le risque financier, important également.
Mais nous sommes déterminés et nous allons tout faire pour gagner, croyez-moi.
Que ce soit clair : je ne suis pas le chevalier blanc ni le porte-drapeau du web (je ne voudrais pas que l’on me fasse porter un chapeau trop grand pour moi) et je fais d’abord cela pour ma gueule.
Mais, si elle réussit, cette action jouera aussi de facto en faveur de tout le web collaboratif francophone, car, qu’il s’agisse de Fuzz ou d’autres sites, nous ne pouvons pas laisser cette décision aussi contestable maintenir tous les acteurs du web français dans une telle insécurité juridique.
Soit les juges se trompent, soit la loi est mal faite : interjeter appel permettra très probablement de clarifier la situation.

[1]
je rappelle au passage que cette condamnation me coûte quand même déjà 5000 Euros et que l’appel n’est pas suspensif : 1000 Euros de dommages et intérêts que vont se partager Olivier Martinez et son ineffable avocat, 1500 Euros de frais de justice, et environ 2500 Euros de frais dûs à mon propre avocat


216 commentaires

  1. Une très bonne nouvelle pour le Web. J’espère que ce sera une bonne nouvelle pour toi aussi à la fin.
    En attendant si on peut te filer un coup de main..(je sais pas trop comment, mais si tu as la moindre idée, n’hésite pas). A la limite pourquoi pas des tutos "c’est quoi un agrégateur", "c’est quoi Fuzz" ou des trucs dans le genre. Je pense que tu pourras trouver du monde dans la blogosphère pour ça.
    Bonne continuation.

  2. Je me suis inscrit aux commentaires par email et à peu près tous les 12 secondes, il y a un nouveau commentaire.
    On voit bien que tout le monde est avec toi Eric.
    J’avais pensé, est-ce que l’idée d’une pétition serait bien ou cela sert à rien avec le tribunal en charge du dossier Fuzz et de l’irrespectueux Olivier Martinez.
    (Je crois que ce commentaire sera lui aussi asigné en Justice par Olivier Martinez 😉 ).

  3. Pour le T-Shirt, on peut le faire avec spreadshirt et il faut un beau logo fait avec Photoshop.
    Pour cela, je ne peux pas le faire car je m’y connais pas du tout (j’ai installé CS3 la semaine dernière et c’est encore très flou pour moi).
    Il faudrait demander à Eric de créer un compte Spreadshirt car je crois que le vendeur gagne un pourcentage de la vente (ça pourrait alléger les frais de justice).

  4. Très bonne décision.
    On est tous avec toi Eric.
    Vive la liberté d’expression.
    Vive la démocratie.
    Vive le web.

    Que la force citronnée soit avec toi.
    Prends contact avec des pros du droit du web, et du droit tout cours.
    Que béton ton dossier soit, et la situation tu retourneras.

    Bon courage

  5. On te soutiens tous, je suis sur que toute la blogosphère Française va frémir de ton appel.
    Et, je sais qu’en cas de grosse perte financière, on sera beaucoup à donner un peu de notre poche (les tee-shirts me semblaient une bonne idée).
    Car, petit à petit, ton procès est un peu devenu celui de nous tous.
    On te soutiens. Bonne chance !

  6. Ton choix est courageux, et ce combat est nécessaire. Cette fois-ci, c’est clair, tous les acteurs influents du web, et même les non-influents, auront à coeur, de porter le message, d’expliquer. Du pure vrai lobbying sauce pas deux-zéro du tout, du réel, du tangible !

    Courage !

  7. C’est vraiment courageux de ta part et je m’en félicite !

    J’espère que tu auras enfin gain de cause devant cette méconnaissance et incompréhension total du fonctionnement(à l’origine libertaire) de l’internet et du web participatif.

    En attendant, il faut fêter ce rebondissement dans un pub du vieux Lyon !

  8. Très bonne nouvelle, impossible de se satisfaire de jugement aussi injuste.
    Bon courage pour ce nouveau procès.
    Travaillez bien votre présentation du web collaboratif, la responsabilité du contenu, etc. Si le juge comprend le principe, tu sera blanchi.

  9. Bon courage Eric, une procédure d’appel est vraiment longue.

    J’espère que cette fois, tu arriveras à faire valoir ton point de vue (enfin le point de vue général même) devant le tribunal et surtout que tu n’auras pas à te pourvoir en cassation pour ça…

    (pour avoir étudié pas mal d’arrêt de la cour de cassation, y’a toujours un délai significatif entre le jugement de première instance et l’appel, mais entre l’appel et le pourvoi ca peut facilement monter à plus de 5 ans – et pour le web c’est suffisamment long pour que tout change, autant la façon de le concevoir que la législation)

  10. Félicitations !
    Je pense personnellement que cela était nécessaire pour le bien du WEB 2.0… Dommage, Eric, que tu sois seul à porter cette lourde tache devant le tribunal.

    @Eric
    ===========> Serait il possible d’avoir une fois de plus le lien pour la "mini bannière" de soutien ??? Incorporer cette information dans une mini-news (ou un edit) serait intéressant <==============

    Merci !
    Courage !

    Bien à vous,
    Glius

  11. un seul mot : BRAVO

    il fallait du courage pour prendre cette décision, mais elle est importante, intelligente, et couillue.

    Mets un PayPal sur le site : 500 personnes qui donnent 10 €, les frais de justice sont couverts.

    Personnellement, je les mettrai sans hésiter une seconde…

  12. Bravo ! je suis de tout coeur avec toi même si je sait que tu risque gros, très gros à faire appel !

    Mais comme dit le "web 2.0" repose sur tes main… car si tu perd a un procès comme celui là tout les sites tel que dailymotion, digg, feedburner […] risque d’avoir le même jugement. Et pire après si on imagine que les site tel "skyblog" sont responsable du contenu alors là ou irai le web !!!

    je suis avec toi jusqu’au bout je pense que si le juge se rendait un peut compte de ce qui se passai réellement il comprendrait et irai punir le blog qui a difusé le contenue et non Fuzz 😉

    PS: je pense aussi que cela fait te faire un bon coup de pub médiatique pour toi et pour ton blog et si un jours tu réouvre fuzz 🙂

  13. Bon courage à toi, Eric !
    Longue vie au Web2.0 !

    Par contre, le serveur faudrait l’optimiser quand tu rends un verdict, il chauffe et on doit attendre que le site revienne pour avoir la nouvelle (bonne ou pas :D) 🙂 !

    Bonne continuation !

  14. Honorable décision, bravo !
    Tu as tout mon soutien, et j’ai hâte de voir le ou les T-shirts pour le soutien financier…

    Tu vas traverser une "sacrée" période de trouble, de doutes, de stress, de travail et je souhaite bon courage à toi et tes proches…

  15. On ne peut pas se sentir bien après une double défaite (celle d’un bouffon qui traîne en justice à tout va et celle d’un juge qui a rien compris). Imagine: tu tournes la page, tu décides d’écraser et puis un jour nouvelle condamnation pour les mêmes motifs. Pwoaaa !

    Je crois que ta décision d’aller jusqu’au bout ça va te permettre de pouvoir véritablement tourner la page. Même si tu perds, tu n’auras aucun regret pcq tu auras été au bout des choses.

    Je suis de tout cœur dans cette épreuve. J’espère au moins que justice sera rendue et que ce ne sont pas toujours les bons qui morflent.

  16. Il y a déjà plus de trois ans, nous étions nombreux à souligner la multiplication des procès liés au réseau.

    De mieux en mieux, c’est le full-total-jack pot-judiciaire qui s’annonce. Et le wiki ne déroge pas à cette chasse aux sorcières.

    La class-action va nous faire défaut. Les mesures qui s’annoncent vont couronner le tout.

    Le citoyen lambda se retrouve bien seul, isolé. L’innocente victime offerte toute crue et toute nue à ses bourreaux aussi inhumains que virtuels.

    Pathétique. Prévisible. Inutile. Suicidaire.

    Nombreux comme Éric se retrouveront dans les emmerdes sans nom. C’est beau la vie, alors bon courage…

    Mais rassurez-vous tous! Ils sont cuits et recuits ! Les Majors, les politiques, et toutes les grosses tâches qui n’ont rien compris au film, surtout beaucoup trop tard…

    Ils sont encore aux années 90 ! Voir 70 pour certains… Il y a de la marge…

    Non, les plus dangereux sont ceux qui maîtrisent l’outil. Les vrais. Les gros Google, Fai et autres Microsoft… Ils sont nombreux. Ils ont des milliards et n’ont pas envie de les perdre… Alors, ils deviennent méchants, très méchants.

    Les carpettes politiques sont chargées de faire le nettoyage. Et l’acide nitrique ne sera pas assez puissant pour désinfecter le réseau.

    Voilà la sauce. Pour le plat, les nouilles ont pris une avance liée à la spéculation.

    Putain, quel merde! Arrêter d’en chier, ça pue!

    Mais le P2P porte si bien son nom…

    J’espère Éric que tes avocats vont enfin te (nous) faire une démonstration de plaidoirie qui restera dans les annales…

    Et que cela en bouche les trouducs emmerdeurs de première, pour les envoyer dans les fins fonds d’une fosse septique de l’oubli.

    À bientôt l’Éric, bon pied, bon œil… Tiens bon la barre, ne perds pas le nord, tiens ton cap, et Fuzz sur la vague.

    Splach.

  17. C’est clair qu’il ne faut pas rester sur une injustice aussi grosse que l’égo d’OM (pour ne pas citer son nom en entier au cas où il me collerait aussi un procès 😉 )
    L’esprit communautaire du Web2.0 favorise la liberté d’expression de chacun, on partage, on échange, on communique, on transmet, on relaie… Les infos (comme les intox) font le tour du web, quelques soient les outils par lesquels elles sont véhiculées.
    Il faut condamner la source, ceux qui lancent l’info, pas ceux qui la font circuler (puisque de toute façon une fois que la machine est lancée, on ne pourra plus l’arrêter).

    Bon courage dans tes démarches et tu as tout mon soutien.
    (vivement l’arrivée du t-shirt 😉 )

  18. Je suis assez content que tu fasse appel car j’étais bien dégouté du jugement rendu et de la véritable injustice dont les juges français (ou la loi française je ne sais qui blâmer) sont capables.
    En tout cas bon courage je croise les doigts pour que cette fois le jugement rendu soit honnête et que les vrais responsables du "pseudo traumatisme de monsieur Martinez" soient mis en évidence.

    Bonne chance

  19. Très bonne décision qui t’honores, et qui honore le web français …
    C’est un bon choix que tu as fait !
    Décision certainement difficile, mais c’est malheureusement la bonne.
    J’ai pas de blog, ou de sites pouvant diffamer quoi que ce soit … Mais là , je suis 200% avec toi, ce sera le feuilleton de tv de l’été 😉

  20. "et je fais d’abord cela pour ma gueule."

    Tu vois, c’est une des choses que j’aime dans ce blog, et plus particulièrement dans le personnage d’Eric Dupin.

    Il est franc, et ne fais jamais dans la démagogie ou le clientellisme.

    Eh bien Eric, je te soutiens, et, même si au final la loi sur le Web 2.0 n’est pas modifiée, j’espère que l’injustice qui te concerne (mais également celle qui concerne Wikio et d’autres sites) sera réparée. Au moins parce que c’est injuste.

    Après, ce que l’on pensera de l’avocat qui est derrière tout ça (j’ai cru comprendre que bizarrement c’était la même personne qui conseillait Olivier Dahan et Olivier Martinez) est une toute autre histoire qu’il vaut mieux ne pas écrire ici.

  21. si comme tu le dis: le web est ta passion et ton metier. C’est l’occasion (même si elle est un peu radicale) pour faire quelquechose pour le web a l’echelle du territoire francais

    je ne veux pas dire que cette condamnation est bien pour toi mais elle soulève un point problèmatique du web 2.0 et que tu es bien placé pour le défendre

    bonne chance

  22. Tu es sans aucun doute victime d’une injustice et j’espère qu’elle sera réparée.
    Tu vas par contre devoir y passer du temps donc bon courage, en espérant que la loi soit assez claire pour permettre une interprétation inverse du 1er jugement.

  23. Le tshirt ! Le tshirt ! Le tshirt !

    Allez, bon courage Eric pour cette nouvelle tournée.
    Les rouages de la justice sont bien trop compliqués pour prédire quoi que ce soit, par contre on peut te prédire sans risque un immense soutien de toute la communauté Web !

  24. Iaorana de Tahiti.

    Je suis à la base d’un site collaboratif (eh oui cela existe aussi aux antipodes).
    Je trouve cette décision de justice contraire ou à l’inverse de l’esprit d’internet d’aujour’hui. Je suis d’accord dans le fait que l’on ne peut métriser à cent pour cent un tel outil.
    Je sais qu’une telle démarche auprès de la justice coûte de son temps et directement de son argent, mais pour faire "évoluer les esprits", cela est nécessaire.

    Je ne sais pas si j’aurais la force d’affronter un tel dilemne du web, d’être à ta place Eric, mais cela vaut le coup d’essayer.

    Je pense que le web devrait se mobiliser pour aller dans ton sens Eric, afin d’aller vers un web3.x plus serein.

    Je ne te remercie pas, parce ce que tout citoyen du web devrait faire la même chose et protester, mais je t’encourage dans tes démarches.

    Nana et à bientôt.

    Ruben Tabargos

  25. Je reste persuadée que la jurisprudence ira dans un meilleur sens, que ce soit dans cette affaire ou plus tard. Il y a qqs années, il a fallu mettre des juges formés spécialement sur les affaires financières pour appréhender des mécanismes complexes ; tôt ou tard il faudra qu’ils soient formés aussi aux nouvelles technologies. Le droit applique des principes du XIXème siècle à des affaires du XXIème mais il est heurté de toutes part par des évolutions inéluctables. Le droit est juste un outil, un instrument, et pas une fin en soi ! le droit ça se change.

  26. Le web n’est plus un lieu de non droit, plus pour ceux qui ont les moyens de dépenser du fric en futilité genre avocats et Cop. pour finalement se rendre compte que les dés sont trucqués.
    Mais entre temps, ça a bien occupé les foules. 😉
    Perso, pour le moment j’ai préféré m’éloigner de ce monde, et je ne trouve rien à regretter.
    En facilitant l’accès à l’expression on a surtout affiché la misère de l’expression populaire. 🙁

  27. Salut Eric.
    Je ne pense pas que cette décision soit la bonne mais je n’ai pas mon mot à dire et maintenant que ta décision est prise, je ne peux que te soutenir à fond.
    Toute cette affaire ne doit pas reposer sur tes seules épaules. C’est aussi à nous de faire quelque chose pour changer tout ça. Mais tu seras notre fer de lance, même si tu ne le souhaites pas.

    A tous, je crois qu’il est temps pour nous de se révolter contre les malhonnêtes en quête de gloire, prêts à écraser les petites gens pour atteindre leur but. A nous d’être intelligents et d’utiliser ce qu’on connait le mieux pour faire changer les choses. Créons notre révolution numérique. Nous ne devons pas seulement nous cacher derrière l’affaire Fuzz et d’attendre le dénouement en apportant notre seul soutient. Nous devons en être les acteurs. Alertons le public, obtenons le soutien des acteurs majeurs du web, cette affaire doit faire le plus grand bruit possible.
    Si vous avez des idées, dites-les, il faut vraiment que ça bouge.

    PS : Eric, c’est quand tu veux pour les T-shirts.
    PS2 : chose amusante trouvée sur le net : tapez "escroc" sur google et regarder le 4eme lien proposé : la page wikipédia sur OM. Bravo les gars qui ont penser à ça.

  28. @Leabulles : Le but de l’appel, le pourquoi tant d’indignation et le fait de vouloir se battre pour cette affaire repose sur le fait que fuzz n’était qu’un agrégateur de nouvelles, donc seulement un hébergeur, mais qu’il a été condamné en tant qu’éditeur. Il faut que l’on fasse avancer les choses en matières de lois sur les nouveaux média de communication.

    Le haro sur Olivier Martinez provient lui du fait des manières employées par le sus-nommé qui n’a même pas pris le temps de demander le retrait du lien litigieux avant d’attaquer en justice.

    Il est vrai que certaines réactions (dont la mienne que tu cites dans ton message) laissent à penser que nous râlons pour de mauvaises raisons, mea maxima culpa.

    Autrement, quelqu’un pourrait m’expliquer comment a été réussi ce tour de passe passe avec Wikipédia, sachant que le mot "escroc" n’apparait jamais dans l’article (j’avoue ne pas connaitre l’algo de recherche de google ni son fonctionnnement) ?

  29. Eh bien c’est une très bonne nouvelle, pour toi, et pour le web. Ce n’est pas gagné et ça sera sur du long terme, comme tu le dis, mais il est important de faire reclarifier la situation par la justice pour l’avenir de cas équivalents.

    Bon courage, tout simplement.

  30. Que voilà enfin une belle occasion à la justice d’expier ses propres pêchés : depuis des années, je surveille amoureusement presse-citron, j’épie secrètement fuzz, chaque jour qui passe, et je n’ai qu’un constat facile : tu es clean, nickel chrome, exceptionnel, merveilleux (etc, etc, je n’ai pas assez de cirage) ; et tu ne peux pas perdre tout seul, mais tu dois gagner avec nous tous !

  31. Je vous apporte tout mon soutien quand à cette décision et je souhaite que le verdict final soit révélateur d’un des 3 maitre mot de notre democratie qu’est la liberté.
    Que vous soyez condamné car quelqu’un a relayé une information même fausse me sidère car dans ce cas autant renoncé aux torchons people et autres … Et pourquoi ce médiocre acteur de seconde zone ne porte pas plainte contre google, msn , yahoo et autres ? Peut etre pense t il que casser la gueule à un seul internaute est plus simple.
    Je ne pensai pas que cet acteur joue de ce buzz pour se faire sa reputation … Pas d’autres rôles pour lui ? Anonymat dans le monde du cinéma l’a conduit à se faire connaitre de la sorte faute de talent.

    Bonne chance à vous en souhaitant que la justice réflechisse à la réponse car je me verrai mal avec un web2.0 à la chinoise

  32. courage ami, ne baisse pas les bras, je propose que l’un de nous, plus calé en informatique que moi, monte une souscription.. Appelons là "Sus a l’hussard" pour t’aider a régler les problèmes financier.. Chacun des internautes donne ce qui peut… Car sans aide tu va pas y arriver..
    En tout cas bravo, toi au moins…. tu en a!!

  33. Makhlouf Rafik le

    Félicitation !

    Ca sera la victoire du web français sinon on sera obligé de déplacer nos sites web à l’étranger avec des milliers d’emplois en moins.

    Bon courage

    PS: Mettez un système de don car votre affaire nous concerne aussi. Et pourquoi pas recruter plus d’avocats afin d’avoir plus d’arguments et de mieux défendre le web français.

  34. Bonsoir Eric,

    Je lis régulièrement ton blog sans laisser de commentaires, mais je suis vraiment touchée par cette affaire qui affecte tout le web collaboratif.
    C’est important pour moi de te montrer mon soutient et de t’encourager, je te souhaite vraiment bonne chance, tu nous représente tous!

  35. Un énooooorme merci pour tout ceux qui ont un blog ou un site "2.0", tout ceux qui sont choqués par l’attitude de ce monsieur et par la décision plus qu’inappropriée des juges !

    J’continue à en parler autour de moi, bon courage en tout cas, tout le web est derrière toi !

    Cheers,

    Ed

  36. Bravo à toi !

    Il est très important que tu remportes ce procès, déjà pour toi, mais aussi pour tout le "web collaboratif" comme tu l’expliques très bien tout seul dans ton billet.

    Bon courage, et tu as le soutien (moral) de toute l’asso toile-libre (www.toile-libre.org)

    Arthur.

  37. Pour info…
    "surtout quand on sait que le blog à l’origine de mes déboires n’a (pour le moment en tout cas) pas été inquiété."
    Je ne sais pas si c’est Gala.fr, le blog en question mais, selon Juriscom.net (http://www.juriscom.net/actu/vis... "Olivier Martinez a également obtenu la condamnation du site à l’origine de l’information portant atteinte à sa vie privée (TGI Paris, référé, 2 avril 2008" (http://www.juriscom.net/document...

    Bonne chance pour l’appel.

  38. La condamnation d’un algorithme de classement au motif qu’il serait un "éditeur" est absurde. La notion "hébergeur ou éditeur" est trop rigide.

    Dans cette pitoyable affarire la justice s’est ridiculisée et la partie adverse a montrer l’étendue de son cynisme en profitant honteusement de l’incompétence du juge.

    Cependant il se pourrait que le pb soit plus profond, et qu’il s’agisse véritablement d’une volonté de restreindre la diffusion de l’information, en criminalisant ceux qui la favorisent.

    Le jugement en appel nous éclairera.

    Merci Eric et bon courage.

  39. Bonjour,

    Je vous ai apporté mon soutien lors du premier round, je le maintiens dans le deuxieme.

    Très bonne décision, et j’espère que cette fois-ci la justice comprendra le fonctionnement de votre site.

    Bon courage et tous mes voeux de réussite dans cette affaire,
    Cordialement,

  40. Dans un précédent commentaire j’avais dit qu’en tant que blogger je voudrais bien que tu fasses appel, mais qu’en tant qu’entrepreneur je ne le conseillais pas.

    Tu as décidé de faire appel, felicitations, j’en suis content pour l’avenir du Web.
    Mais j’espere que tu te rends compte ou tu t’embarques : 6 mois de procedure au bas mot avec une boite a gerer, ca te fais 3 vie cela : la boite, le proces, le blog. J’espere que tu va pas te mettre a la coke 😉

    Je plaisante, bonne chance et je suis également un supporter des éventuelles actions (t shirt, etc…). Voir autre chose, j’y réfléchis…

  41. Dans un précédent commentaire j’avais dit qu’en tant que blogger je voudrais bien que tu fasses appel, mais qu’en tant qu’entrepreneur je ne le conseillais pas.

    Tu as décidé de faire appel, felicitations, j’en suis content pour l’avenir du Web.
    Mais j’espere que tu te rends compte ou tu t’embarques : 6 mois de procedure au bas mot avec une boite a gerer, ca te fais 3 vie cela : la boite, le proces, le blog. J’espere que tu va pas te mettre a la coke 😉

    Je plaisante, bonne chance et je suis également un supporter des éventuelles actions (t shirt, etc…). Voir autre chose, j’y réfléchis…

  42. @Willy je sais, c’est ce qui m’a fait hésiter mais je connais aussi des entrepreneurs très occupés qui ont su gérer un procès en appel et qui ne l’ont pas regretté vu que la victoire était au bout, du coup je tente ma chance…

  43. Cher Eric,

    Je m’intéresse à ton affaire depuis quelques temps, et même si l’avenir du web "français" ne se joue pas que sur ton procès ce sera je pense le point de départ.

    On ne peut pas vraiment savoir quel seront les enjeux pour plus tard, mais un procès demande en général beaucoup d’investissement personnel et finnancier.

    Pourquoi ne ferait tu pas un appel aux dons ? Ou même demander un soutient au plateforme professionnels de blogs (qui peuvent voir leur intérêts menacé à long terme) ? Peut-être que tu peux avoir du soutient de digg. Tout est envisageable. Il est même peut-être temps de monter une asso qui réunirait tout les gros acteurs du web.

    Enfin bref, tu doit déjà avoir pensé à tous ça 🙂

    En te souhaitant bonne chance, et surtout beaucoup de courage et de patience (car il en faut)

    Jo

  44. J’ai suivis l’affaire depuis le début sans vouloir réagir.
    Je trouve l’idée de faire appel très bien. Maintenant, la complexité va être de pouvoir expliquer l’erreur juridique…et le principe des agrégateur; ce qui ne sera pas si facile que cela.

    En tout cas, bon courage Eric !!

  45. Lorsqu’un utilisateur "classique" porte plainte, (ce que j’ai eu déjà l’occasion de faire) souvent il a affaire à qqun qui ne sais mm pas ce qu’est internet (si, si, ils en ont spécialement à la PJ), mais je crois tout de même qu’ils ont des "spécialistes" pour les affaires importantes (!!!).
    PS J’ai mis un lien vers cette article sur mon blog, dans un article qui parle aussi de droit sur Internet.

  46. @Tomtom, exact, mais l’avantage c’est que en appel nous auraons beaucoup plus de temps pour le faire, en nommant en plus un expert impartial auprès de la cour d’appel pour expliquer la situation. Nous auraons plusieurs mois contre quelques heures en première instance. C’est peut-être ce qui fera toute la différence.
    Le manque de temps pour préparer notre défense à joué en la faveur de la partie adverse.
    Là c’est le contraire qui va se produire : le temps jouera en notre faveur.

  47. Bonjour,

    Ils ne s’en prennent pas qu’aux blogs influents… J’ai reçu une mise en demeure d’un caricaturiste parce que j’ai utilisé un de ses dessins afin d’illustrer un billet sur la mort de l’Abbé Pierre. Ok, les dessins sont protégés, j’ai tort. Mais j’avais quand même mis un lien vers son site en le citant.

    Et tout ça un an et demi après publication !

Commenter

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Presse-Citron 2005 - 2018 | A propos | Contact | Site hébergé par Cognix Systems | Informations sur les cookies