Suivez-nous

Actualités

AlerteCovid : le gouvernement annonce une nouvelle version de StopCovid

Le Premier ministre, Jean Castex, a annoncé qu’elle sera disponible à partir du 22 octobre prochain.

Il y a

  

le

 
Stopcovid
© Gouvernement

Quatre mois après son lancement, l’application StopCovid peine toujours à séduire les Français. Ce constat est partagé y compris au sein du gouvernement et le secrétaire d’État chargé de la Transition numérique, Cédric O, reconnaissait d’ailleurs en septembre dernier un vrai manque de pédagogie à ce sujet. Pensé comme un des outils essentiels dans le cadre du déconfinement, l’app ne compterait aujourd’hui que 2,2 millions d’utilisateurs actifs. Pire, son bilan s’avère très maigre et selon les dernières informations, on dénombre seulement 7969 QR Codes de dépistages transmis par des utilisateurs à la plateforme et seulement 472 notifications d’exposition.

Une grande campagne de communication devrait accompagner le lancement

Alors que la seconde vague épidémique est lancée, il y a donc urgence à relancer la machine et c’est en ce sens que le Premier ministre, Jean Castex, a annoncé ce matin au micro de France Info la sortie d’une nouvelle version de StopCovid le 22 octobre prochain. Relancé à plusieurs reprises pour connaître plus de détails à ce sujet, ce dernier n’a pas souhaité en dire davantage, se contentant de préciser que, cette fois, il téléchargerait bien l’application.

Selon les informations de nos confrères d’Europe 1, StopCovid devrait changer de nom et s’appeler AlerteCovid. Les sources de la radio évoquent le fait que Cédric O souhaite faire baisser le temps de contact avant la notification d’exposition de 15 à 5 minutes. L’outil mettrait également l’accent sur les personnes qui se rendent dans les bars et les restaurants.

Une nouvelle fonctionnalité d’information serait aussi mise en place et permettrait ainsi au gouvernement de diffuser des alertes locales. Conscient de l’échec de la première version, un effort considérable en matière de communication serait devrait aussi être engagé afin d’inciter les Français à télécharger AlerteCovid.

Reste à voir si ces modifications les convaincront de franchir le pas. Pour rappel, StopCovid a accumulé les problèmes et les controverses depuis son lancement. Ainsi, l’association Anticor a saisi la justice au sujet de possibles surfacturations pour l’hébergement et la maintenance de l’application. La Cnil a de son côté mis en demeure le gouvernement de corriger son outil à la suite d’irrégularités. La procédure a depuis été clôturée et le gendarme des données personnelles a estimé que des améliorations avaient été apportées.

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les bons plans

Partenaire : Samsung

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests